One Piece Millénium


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La dûre persécution de Namakura

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Da Luz Frenzo
La Flamme De Vila
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 20/10/2011

Feuille de personnage
Réputation:
35/100  (35/100)
Camp: Marine

MessageSujet: La dûre persécution de Namakura    Sam 5 Nov - 14:11

Une tempête s'était déchaînée.Le ciel était entièrement couvert de ses nuages noirs menaçants, le vent soufflait très fort, les vagues redoublaient d'intensité, et le bateau tanguait dans tous les sens. Sur le bateau, tout le monde était à l'action. Les marines affichaient cette mine de stupeur et d'espoir, espérant pouvoir faire tenir le bateau face aux colères océaniques. Sur le bateau, on pouvait entendre les cris des différents sergents donner des ordres aux marines à voix haute, à cause de la tempête qui couvraient leurs mots. Les marines courraient pour effectuer leurs tâches, il n'y avait pas de temps à perdre. Frenzo était dans la cabine, a la barre du bateau qu'il essayait de toutes ses forces de diriger. C'était dur d'essayer de dompter la force colossale de l'océan sans y mettre toutes ses forces. Il dut au bout d'un moment, utiliser sa force draconique que lui conférait les pouvoirs de son fruit du démon. En forme hybride, il arriva à reprendre le contrôle du bateau, mais seulement pour un moment. La mer était en colère aujourd'hui, le ciel était de concert avec lui. Au bout d'un moment, coup de tonnerre: l'afflux fut tel qu'il cassa le gouvernail en bois. Frenzo, le gouvernail dans les mains, regardait avec stupeur celui-ci.

*Eh merde...*


Il lâcha aussitôt le bois du gouvernail et courut sur le pont. Dehors, il fut frappé par la pluie frappante qui avait décidément choisi son moment. Le vent la rendait glacée du fait de son intensité. Sur l'océan, les vagues étaient des monstres comparées au petit bateau de la marine. Grinçant des dents, le prince sentait que l'heure n'était pas à la rigolade, la tempête risquait d'engloutir le bateau tout entier, avec les marines. Il eut alors une idée. Après avoir crié à ses hommes de rabattre les voiles et de décharger les charges lourdes du navire, il se transforma en forme complète de dragon. Après ceci, il se rendit à l'arrière du bateau en volant, pour essayer de pousser le bateau de toutes ses forces. Après tout, le bateau n'était qu'un navire de guerre de seconde classe, il pouvait sûrement réussir ses exploits. Il mit alors ses mains sur le bateau et commença à pousser en bateau des ailes aussi rapidement que possible. Dur à faire, mais c'était ça ou voir ses hommes engloutis. Le bateau commença alors à avancer rapidement, l'objectif étant de fuir la tempête. Cet objectif fut très rapidement atteint, mais le problème était que Frenzo n'avait pas prévu de trouver une île sur leur trajectoire. Le navire s'échoua alors violement contre un recif pour ensuite se détruire lattéralement. Les soldats à l'interieur furent littéralement éjectés sur l'île sous le bruit de fracas énormes.


Quelques secondes plus tard, le soleil était revenu. Frenzo se retrouvait sur un rocher, en train de reprendre peu à peu ses esprits. Heureusement, personne n'avait été bléssé lourdement lors de ce fracas, tous s'en sortaient presque indemnes. Encore un peu dans les vapes, Frenzo se leva et alla faire l'appel de ses soldats. Apparement, personne ne manquait à l'appel, les médecins s'empressèrent de soigner les légeres blessures des hommes. Frenzo n'avait lui souffert de rien, il avait par conséquent repris forme humaine. Il regarda alors autour de lui. Ils étaient sur une plage apparement déserte, ne montrant aucun signe de population. Un sergent se rendit alors près de lui.



« Colonel Frenzo-sama, le bateau à été complètement détruit. Tout le monde est là, nous sommes prêts à entendre vos ordres.

« Je le sais bien que le bateau est détruit... Peux-tu me dire où nous sommes ?

« Nous devrions être sur Namakura, un village ne doit pas être loin normalement.

« Dans ce cas nous devrions pas être très loin de G-8... Demandez leur immédiatement un nouveau bateau, nous repartirons juste après cela.


Juste après cela, il se tourna vers une sorte de forêt. Il remarqua un sentier, et fit signe à deux hommes de le seconder. Le groupe s'engaga alors dans cet espèce de chemin assez étroit. Au bout d''un moment, les feuillages les entouraient de toutes parts. Il fut obliger de dégainer son sabre et de chasser les différents obstacles en coupant les branches. Après une trentaine de minute de marche, les quatres hommes arrivèrent en dehors de la forêt, et quelle ne fut pas leur grande suprise quand il appercevirent ce qui les entouraient...

« Colonel...



« Y'a eu du dégât... qu'est-ce qui s'est passé ici ?


A ces mots, une horde de villageois avait fait apparition d'une coline. Ils étaient vétus bizarrement, comme si ils venaient de faire une cérémonie démoniaque. Ils avaient l'air vraiment pétrifiés de peur, effrayés et aussi étonnés. Frenzo regarda ce groupe dévaller la colline pour se rendre vers eux. Il ne comprenait pas quelque chose également: pourquoi ils n'ont pas été informé de ceci ? Après tout, Namakura était une des 170 nations alliées du gouvernement, pourquoi donc tant de désordre ? Etait-ce de l'incompétence prouvée par ce gouvernement ? Le moment n'était sûrement pas aux questions, il fallait savoir ce qui s'était passé ici.


« C-c'est la marine !! La marine va nous sauver ! Enfin ! Nous seront bientôt libres !!

« Nos appels ont enfin été entendus ! Mais cette fois, c'est Dieu qui nous sauve !!




Ils avaient tout d'un coup l'air soulagé, heureux et manifiscients. Qu'est-ce qui tout d'un coup avait changé cette émotion ? L'arrivée de la marine ? Sûrement. En tous cas, Frenzo se demandait toujours ce qu'il s'était passé avec exactitude ici. Avant même qu'il puisse demander ce qu'il se passe, une femme cria et s'éleva de la foule.


« IIIIIIIIIHHHHH ! Ils sont là !!!



« Les Longs-Bras ! Oh non !!! COURREZ !!!


Tout d'un coup, la foule se disperça de toutes parts en criant à la pitié. Une centaine d'hommes aux longs bras apparurent aussitôt au loin. Frenzo ne comprenait pas vraiment: c'est vraiment ces hommes aux longs bras qui leur faisaient peur ? Quoi qu'il en soit, il devait les défendre. N'était-ce pas le rôle d'un marine, après tout ? Après avoir donné avoir appellé le restant de ses hommes très vite, il se mit alors en position de combat. Devant lui, un grand groupe d'homme armés avec des couteaux et des haches. Qu'allait-il se passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La dûre persécution de Namakura
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Persée ('Aime bien les prénoms des héros)
» Perséphone Dupré|Terminer ^^
» athéna perséphone zubrowka ☞ hey baby (uc).
» Hadés et Perséphone en Europe.
» [Combat GS] Sköll & Aukoti VS Perséphone || Prophétie de la Nuit Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Millénium :: Le Role Play :: Grand Line :: Namakura-
Sauter vers: