One Piece Millénium


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sur la Mer...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akimoto D. Heick

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
60/100  (60/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Sur la Mer...   Sam 29 Oct - 21:41

~ Deux semaines plus tard... ~





Deux semaines s'était écoulée sur la merveilleuse Foodvalten depuis la bataille de notre équipage contre celle des marines, pour empêcher un Buster Call. Les plaies s'étaient refermées pour la plupart des gens, l'île avait retrouvé son entrain et sa propitiation à la bonne humeur. La reconstruction de l'île avait aussi démarée sous des coups fabuleux. Durant ces semaines, deux des jours avaient étés entièrement consacré à la fête et à la bonne humeur. Nous étions les héros des habitants, certains étaient complètement admiratifs devant nous. Les hommes, les femmes, les vieillards, les enfants... Nous avions sauvé Foodvalten. Cependant, moi, j'étais complètement déçu de ma performance. J'avais été trop orgueilleux, je n'ai pas vraiment sauvé cette population, disons que la chance était juste revenue à mes côtés. Je ne retirais aucune satisfactions des acclamations de la foule, seulement j'essayais de dissiper ma mauvaise humeur comme je le pouvais, en prenant part à des trinques, et surtout en rigolant. C'est dûr de cacher quelque chose qui nous à touché amèrement, peut-être même que certains de mes nakamas avaient remarqué que je m'éloignais un peu de la foule de temps en temps. J'étais un homme, mais cette fois-ci j'avais l'impression d'avoir perdu toute ma dignité.





Si l'équipage avait passé autant de temps sur l'île, c'était surtout pour se reposer des blessures de la grande bataille qui avait eu lieu. J'ai aussi appris à connaître mes nakamas tout au long de ce séjour, il faut dire qu'ils viennent vraiment de tous les horizons. Des caractères différents, surtout celui de Ryuga qui était vraiment violent. Décidemment, il restera une grande brute celui là ! Enfin, il faudrait mieux pas le chercher, ce gars est vraiment tordu parfois. Un vrai sadique, un homme assez cruel et surtout qui n'hésite pas à attaquer ceux qui le contredisent. Mais néanmoins, il reste un humain, et il devrait sûrement avoir ces sentiments qui serait d'aimer ou encore de respecter les gens... qui sait ? J'ai eu de très bonne discutions avec lui, surtout sur cette armure qu'il portait, celle d'Ouroboros Flint. Mais malgré tout, j'étais loin de le connaître bien. Peut-être qu'avec le temps, je verrais vraiment de quoi cet être est constitué. Ensuite, ce Nanashi Niizuma. Celui là, il était juste un peu plus réservé que nous tous. Il m'a l'air d'être un vrai soulard et un grand fumeur, vu le nombre de chopes de rhum qu'il à but et aussi ces cigarettes qu'il fume à longueur de journée. Je me souviens même qu'il m'avait proposé une cigarette, ce que j'ai refusé tout de suite. Lui aussi je ne l'ai pas bien saqué dés le début, ça viendra encore une fois avec le temps.


Il reste plus que le capitaine, Sayuki. Lui, il m'étonnait à chaque fois. Sa réputation était pourtant sans précédent et la suivait tout le temps. Une brute sanguinaire qui ne laisse aucun répit à son assassin, et qui est prêt à tout pour parvenir à ses fins, même à tuer des innocents. Il ne riait jamais auparavant à ce qu'il parait, il était toujours en état de folie meurtrière. Mais c'était tout le contraire qui se passait maintenant, il riait, se donnait amicalement en spectacle, enfin bref... Un homme qui respirait la joie de vivre et qui respectait des principes. Face à cela, je me suis dis que la vision du monde face au gens est souvent éronée. Il était amical, sympathique, et n'hésitait pas à amener ses nakamas dans ses délires. Un capitaine vraiment admirable. J'ai encore plus de respect pour lui qu'avant, surtout depuis que j'ai appris qu'un combat spectaculaire s'était produit entre lui et un autre amiral. Un rapport de force d'une envergure spectaculaire", pour reprendre les mots d'une villageoise. Pas de doute, il était plein de ressources. Je ne pensais pas que cet homme serait à l'opposé de ce que j'ai entendu, sauf au niveau de la force. Enfin, voilà ce que je pouvais dire à ce stade sur mes nakamas.


Nous avions une semaine après les faits pris la mer grâce au bateau nommé "Air Master"; sous les adieux fougueux de la population. Désormais, c'était une de nos terres apparement. Un térritoire qu'on devait absolument protéger si il serait attaqué. Un drapeau était planté sur sommet d'une montagne de l'île, c'était l'emblème de notre équipage. Un symbole qui en ferait fuir plus d'un qui viendrait avec de mauvaises intensions. Ainsi, personne ne s'en approcherait. Une chose lourde de sens pour Sayuki et nous tous, et aussi pour les villageois. Je trouvais ça respectable d'avoir un capitaine aussi courageux et qui n'a peur de rien, et surtout pas du gouvernement car il osait le défier. Enfin voilà, depuis maintenant une semaine, nous étions en mer. Sur le pont, j'étais complètement concentré sur une partie d'échecs avec Nanashi Niizuma. Un adversaire de taille à ce jeu apparement, c'était sûr que j'aurais du mal à contrer ses attaques lattérales... Que faisaient Sayuki et Ryuga ? Je n'en sais rien. Il fallait rester concentré. Au bout d'un moment, je jettais un regard à l'horizon, essayant de penser à autre chose.


« Hé dites, c'est quand qu'on pose pied à terre ? »


[désolé si j'ai un peu joué vos persos, et surtout toi nanashi, c'est surtout parcequ'on est obligé de faire quelque chose sur un navire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Sur la Mer...   Dim 30 Oct - 10:29

Episode 38 : Pirates VS Pirates


    Un peuple libéré est une victoire bien mérité. Suite à cette fête de grande ampleur sur l’île de Foodvalten les « Tenbastu Kaizokudan » avaient dut quitter l’île de bon matin à bord du « Air Master ». L’empereur s’était permit de planter un gigantesque pavillon noir, le drapeau pirate correspondant au couleur de son équipage. Cet immense drapeau avait été planté sur le sommet de la plus grande montagne de l’île. Tout le monde pouvait voir se drapeau flottait fièrement au grée du vent. Bref les adieux furent rapide et Sayuki avait laissé un Den Den Mushi au chef de l’île qui avait été élut sous la tutelle de l’Empereur. Cet homme avait pour unique but d’avertir le sabreur en cas de litige quelconque. Sayuki avait également cette motivation de conquête, cette motivation d’imposer son territoire sur les mers. Les habitants entre temps avaient engagé les différentes mises en œuvre des travaux à effectuer sur l’ensemble de l’île et plus particulièrement de la ville.

    Akimoto D. Heick avait fait un généreux cadeau en rendant la faune et la flore de l’île et en la rendant même meilleur qu’elle ne l’était auparavant. Le pouvoir de cet homme était tout simplement prodigieux, on pourrait même le confondre avec une sorte de messie. Une fois a bord du « Air Master » le trajet s’était fait par la voie des mers. Sayuki ne voulait pas utiliser la voie des airs afin de ne pas être aperçût et repéré. Entre temps Ryuga le Pourpre avait examiné les blessures de chacun et avait donné différentes directives quant à la manière d’appliquer certaines pommades et certains bandages afin de faire cicatriser les blessures. C’était un très bon médecin, très compétent et très intelligent contrairement à ce qu’on pouvait penser en voyant son corps de colosse. Il n’était pas qu’une grosse brute. Nanashi était assez sympathique, il avait proposé au préalable une cigarette à chaque membre, Heick refusa tout comme Sayuki, il avait déjà sa longue pipe a fumée.

    Bref c’était un retour au calme, l’atmosphère était sereine, Heick et Nanashi se trouvait sur le pont du navire en train de jouer aux échecs. Sayuki était au début spectateur puis finalement lassé, il était rentré dans les quartiers du « Air master ». Dans le grand salon principal il y avait Ryuga qui s’était isolé. C’était le bon moment pour parler avec lui sur ce qu’il avait dit précédemment à Foodvalten. Le capitaine pris place au pied d’un grand canapé, assit au sol en déposant son long sabre contre lui, prenant ses aises il alluma sa grande pipe à fumée en prenant un air décontracté. Il repensait aux paroles de Nanashi qui avait affronté un Vice-amiral possédant le logia de la glace et il parait qu’il était lui aussi talentueux en stratagème puisqu’il avait réussit à piéger Nanashi sur un point de vue stratégique. Un peu comme l’Amiral Enishi, peut être qu’il était l’élève de l’Amiral de la marine ? Peu importe après tout, du moment que la victoire était celle de l’Empereur et de son équipage.


    ► Oi, Ryuga, tu avais parlé d’un certains Capitaine Corsaire du nom de Nagato n’est ce pas ? Je ne sais pas pourquoi il était à Foodvalten, mais j’avais déjà repéré ce type, d’une manière ou d’une autre il nous a porté une aide à sa manière, sans doute qu’il à un plan derrière la tête…Car si il a agit sans le consentement de la marine c’est qu’il avait une sorte de message à nous faire passer…Mais lequel ?



    ►Il prétend que son pouvoir il ne le détient pas d’un fruit ? Il doit sûrement mentir car à ce jour aucune personne normalement constitué n’est née avec un pouvoir…D’autant plus que si son visage est caché par un masque c’est qu’il doit sûrement préparer quelque chose de son côté et apparemment il nous inclus dans le plan qu’il a en tête et je suppose qu’avec un bras en moins il ne tentera rien d’inutile pour l’instant…

    L’Empereur avait beaucoup parlé et finit par laisser un léger silence s’installer. On pouvait entendre les machines du « Air Master » qui tournait à l’aide de l’énergie électrique, ce n’était pas un bruit plein de fracas, mais plutôt un léger bruit qui ne dérangeait en rien la tranquillité des passagers. Ensuite en prenant un air sérieux, le capitaine des « Tenbatsu Kaizokudan » reprit de plus belle.



    ►Ryuga ! La prochaine fois que ce type se repointera dans les parages il faudra le liquider ! J’étais autrefois un des sept Capitaine Corsaire et je sais à quel point il est avantageux d’être à la solde du Gouvernement tout en étant libre d’être un pirate, c’est comme ça que j’ai put prendre d’assaut Marie Joa sinon je n’aurais jamais réussit à y entrer…Si ce type nous veux des crases on va lui montrer qu’il n’aurait jamais dut tenter de nous piéger ! Et si jamais il s’avère qu’il est plutôt de notre côté alors je le prendrais dans mon équipage ! Avec ses pouvoirs qui influent sur le temps j’en aurais grandement besoin !

    Tout avait été dit concernant le cas de ce fameux Nagato. Ryuga était fixé et il savait ce qu’il fallait faire maintenant s’il revoyait ce Capitaine Corsaire. Finalement l’Empereur se releva et rangea sa pipe à fumée, il tapota l’épaule de son compagnon d’arme Ryuga pour l’inviter à le suivre afin de se rendre sur le pont pour rejoindre Heick et Nanashi qui devait sûrement être absorbé par leur partie d’échec. Une fois que Ryuga et Sayuki serait enfin sur le pont après avoir quitté le salon principale à l’intérieur des quartiers du « Air Master » on pouvait entendre Heick prendre la parole. Il se demandait quand est ce qu’on mettrait les pieds à terre. Sayuki les bras croisés habillé toujours de son Kimono qu’il affectionnait particulièrement dit d’une voix monotone.

    ►Hmmm…Bah mon vieux on n’est pas prêt de voir un seul bout de terre pour le moment, on est au beau milieu de la mer…Je pense qu’encore une semaine de voyage en mer sera nécessaire ou peut être moins et on arrivera enfin à voir un semblant de bout de terre…Les mers du Nouveau Monde sont très différentes des autres mers, les îles sont très éloignés les unes des autres en plus d’être inhospitalière…J’en eu l’expérience du temps ou j’étais un Schichibukaï, pour dire une fois j’avais sous-estimé la distance d’une île à une autre et cette mésaventure à faillit me coûter la vie étant donné que je n’avais plus de réserve de nourriture et d’eau…

    Dit-il en s’adressant à Heick mais aussi à l’ensemble du reste de l’équipage. Alors que l’Empereur scrutait l’horizon tout en ayant pris la parole il pouvait distinguer quelque chose au loin. IL y avait un baril qui flottait, une barre de fer soutenait une sorte de drapeau noir avec des inscriptions dessus, Sayuki a cette distance ne pouvait pas voir ce qui était écrit. Il attendait que le baril arrive à bonne distance par rapport au «Air Master » qui avançait via l’aide de machine à vapeur. Tout l’équipage verrait ce baril qui flottait au grée des vagues silencieuse.


    Etant donné que la barre qui soutenait le drapeau était fait de métal, Sayuki utilisa la force du magnétisme afin de ramener le baril jusqu’au pont du navire. Sur le drapeau il y avait écrit, trésor du Capitaine Barbe Rousse. L’Empereur se doutait bien qu’il s’agissait sûrement d’un piège et sans attendre il ouvrit le baril, accompagné tout autour de ces compagnons d’armes qui regardait avec attention. Puis du baril venait de jaillir une immense lumière jaune et vive à un tel point qu’elle ferait éblouir les yeux de chacun ici. Sayuki mit son bras devant ses yeux afin de ne pas être trop pris dans cet éclat soudain.


    Suite à cela la lumière s’était affaiblit et finit par disparaître. Le ciel était devenu sombre, quelque chose de mauvais s’annoncer, une tempête allait se lever, il n’y avait aucun doute la dessus. Puis peu après à l’horizon, frappant les vagues de plein fouet, une cinquantaine de navires pirates étaient apparent comme par magie. Sayuki venait de comprendre. En faite ce baril n’était qu’un leur, grâce à la lumière vive et ce flash si puissant, les navires pirates avaient put alors localiser la position de celui qui avait ouvert le baril. C’était un piège vieux comme le monde utilisé par tous les vieux loups de mers. Mais qui était ce pirate qui possédait une flotte aussi importante.


    Les navires pirates avaient encerclé le « Air Master ». L’équipage des Tenbatsu Kaizokudan était pris au piège maintenant. C’était une véritable attaque pirate exercé à l’ancienne. Sayuki resta de marbre, l’Empereur n’était pas du tout impressionné par cet armada de navire, il était plutôt même satisfait. Oui satisfait car cela faisait déjà deux semaines que l’équipage n’avait pas eu d’exercice ni d’occupation. Le Capitaine pirate de toute cette flotte se montra enfin sur le pont de son navire et s’adressa à Sayuki, apparemment il avait reconnu celui-ci, normal puisque Sayuki était mondialement connu sur toutes les mers, étant donné son statut d’Empereur.




    « BOUHOUHOUHOUHOU !! On dirait que je suis tombé sur un gros poisson cette fois-ci ! L’Empereur Sayuki en personne et son équipage de tarlouze ! BOUHOUHOUHOUHOU !! »



    « Je suis le Capitaine Gouken surnommé Barbe Rousse ! Vous allez gentiment me donner votre navire et surtout ne tenté rien d’inutile, car j’ai le pouvoir de créer des bombes thermonucléaire ! Et avec ma puissance de feu, l’oxygène que vous allez respirer ne sera rien d’autre que du feu venu tout droit de l’Enfer !!! BOUHOUHOUHOUHOU !!! »

    Quel personnage étrange, il avait des propos incohérent. Et d’ailleurs ce qu’il disait au sujet de ses sois disant pouvoir n’était qu’un mensonge, il voulait simplement impressionner Sayuki et son équipage, mais ces mensonges ne bernerez pas l’équipage de l’Empereur. Ci pirate de pacotille n’était rien d’autre qu’un amuse bouche pour les Tenbatsu Kaizokudan. Sayuki esquissa un large sourire, il dégaina son sabre et dit alors à l’attention de son équipage :

    ► Des bombes thermonucléaire ? N’importe quoi, on est pas dans un conte de fée !! Oi tout le monde on va pouvoir enfin se dégourdir les jambes, vous avez entendu ! Ce gros lard nous a traités de tarlouze ! Occupez vous de détruire son équipage et tous ses jolis navires, moi je m’occupe du gros lard et pas de cartier !


    A la vitesse de la lumière Sayuki se propulserait jusqu’au navire du capitaine Gouken afin de le combattre dans un duel. Les autres navires pirates eux s’étaient rapproché du « Air Master ». Les pirates ennemis avaient débarqué sur le pont du navire du « Air Master » pour charger de plein fouet Heick, Ryuga et Nanashi, un combat allait s’engager entre équipage pirate. D’autant plus qu’une puissante tempête avait déjà débuté. Le combat serait livré donc au sein même d’une tempête et les conditions étaient donc très rude, à tout moment quelqu’un pouvait être secoué par les vagues et donc tomber en mer, pour les utilisateurs de fruit du démon cela pouvait être fatal. Voilà enfin un moyen de pouvoir se défouler après deux semaines d’inactivités en mer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuga le Pourpre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Réputation:
50/100  (50/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Sur la Mer...   Dim 30 Oct - 11:37


La fête sur l'ile de Foodvaten avait été grandiose, Ryuga devait le reconnaitre. Même si d'ordinaire il était réservé et détestait les fêtes, il se prêta au jeu avec ses nakamas. Ce furent deux jours purement inoubliables pour le médecin car c'était bien la première fois de sa vie qu'il avait exprimé tant de joie. Il fallait dire que ce qu'il avait vécu n'était pas toujours rose. Bref, il remercia le ciel d'avoir pu se libérer pendant quelques temps de son tempérament plutôt sombre.


Il en avait également profité pour soigner les blessures superficielles de quelques habitants, mais surtout de membres de l'équipage. Celui qui n'avait vraiment rien subit, c'était Nanashi. De ce fait, les habitants de Foodvaten le surnommèrent " L'Immortel". D'ailleurs ils s'étaient amusés à donner des surnoms à leurs protecteurs. Sayuki était devenu "le Sauveur ", Heick se faisait appelé " Le Miraculeux ", à cause de ses pouvoirs. Quant à Ryuga, il conserva son surnom de Ryuga le Pourpre. Personne n'avait vu ses exploits, et beaucoup se demandaient s'il méritait sa place au sein des Tenbatsu Kaizokudan. Peu importait, les blessures du combat contre Nagato étaient belles et bien réelles. Tout comme la puissance qu'il avait acquit au purgatoire.


Bref, le colosse examina les blessures de Heick et de son capitaine. C'était bien le Dieu Noir qui avait le plus morflé. On aurait dit qu'il avait été brulé au fer blanc à plusieurs endroits du corps. Leu combat contre le Taïpan avait dû être incroyable. Puis, il s'occupa de ses propres brûlures. Il s'appliqua une peaumade très efficace, et combiné à quelques jours de repos il était fin prêt. Puis, le jour arriva où l'équipage se devait de faire voile vers de prochaines aventures. Sayuki confia au chef de l'île un escargophone, et planta le pavillon des Tenbatsu Kaizokudan sur la plus haute colline de Foodvaten. Les gens étaient sûrs d'être protégés quoi qu'il arrive.


Ryuga le Pourpre fit connaissance alors avec le Air Master, le légendaire vaisseau de Sayuki. Quelle beauté. L'immense navire était capable de voler, ce qui impressionnait le médecin. Mais ce n'était pas tout. Seul Sayuki pouvait le conduire car il fonctionnait à l'électricité. Ce fut un immense honneur pour le guerrier de Drum de vivre dans un navire comme celui-ci. Les turbines se mirent en marche, et le Air Master s'envola tout en tremblotant. Ryuga volait, et c'était le rêve de tout homme. Emerveillé par l'appareil, le Pourpre inspecta la salle des machines ainsi que les moindres recoins de cette merveille. Ils naviguèrent pendant plusieurs jours, ce qui permit à Ryuga de faire plus ample connaissance avec ses nakamas.


Plusieurs fois par jour, il acceptait de fumer une cigarette avec Nanashi. Ryuga se reconnaissait au travers de ce jeune homme, car lui aussi semblait être réservé. Les deux pirates lièrent une amitié encore fragile, mais bientôt indestructible. Ils passaient des heures à discuter, et ce fut certainement le nakama avec lequel il avait plus d'affinité. Mais ce n'était pas pour autant que Akimoto était mit de côté, loin de là. Ryuga aimait avoir des conversations sèrieuses et intelectuelles avec cet archéologue énigmatique. Ce dernier l'intriguait beaucoup plus que tous les autres, il semblait être doté d'une grande culture.


Une nouvelle belle journée commenca sur le Air Master. Alors que Ryuga lisait tranquillement dans les quartiers du navire, Sayuki fit son entrée, et en profita pour discuter du corsaire Nagato. Comme le craignait le Pourpre, cet homme masqué était très dangereux, il devait être éliminé, ou rentrer dans l'équipage, selon le capitaine. Ryuga répondit alors franchement :


" Capitaine, faire rentrer ce genre d'oiseau dans l'équipage est trop dangereux et imprévisible. A ta place j'y réfléchirais encore. En tout cas, si cet huluberlu se présente encore une fois devant moi, je l'empoisonne jusqu'à ce qu'il s'ampute tous ses membres lui-même. "


Puis les deux hommes rejoignirent le pont principal, où Nanashi et Heick se livraient à un duel d'échec fort intéressant. Ryuga ne perdit pas une miette de l'affrontement, jusqu'à ce qu'un flash illumina le ciel. Qu'avait donc fait le capitaine ? C'est alors que le temps se gâta, les vents rugirent. Le mèdecin semblait revivre son combat contre le corsaire. En face du Air Master, une armada de vaisseaux se présentèrent. C'était vraiment incroyable. Le leader de cette armée n'était autre que Barbe Rousse, un capitaine pirate qui avait l'air aussi bête que ses pieds. Cet homme serait alors l'adversaire désigné du Dieu Noir. Alors que les autres nakamas choisirent leur navires à aborder, Ryuga avai déjà choisit le sien.


Venom Road


Tel un bolide, il s'engouffra à une vitesse folle dans son tunnel de poison qu'il généra. Ce dernier s'allongea jusqu'à un des navires ennemis, sur lequel Ryuga apparut. Le colosse en armure faisait face à ses futures victimes. L'un des pirates de Barbe Rousse s'écria :


" Mais ... Mais c'est Ryuga le Pourpre ! Primé à 145 000 000 de Berrys ! Tuez-le, qu'on expose sa tête au Dieu Noir ! "


Ainsi donc la prime sur sa tête avait augmenté ... 145 000 000 de berrys était enfin une somme digne de sa puissance. Ryuga esquissa un sourire et éclata de rire terrifiant. Il allait donc laisser éclater son pouvoir pour tuer tout le monde.


Spider Venom


Une immense araignée de poison dégoulinant apparut au dessus de Ryuga. Cette dernière était doté d'un poison redoutable qui paralysait et faisait mourir en moins d'une heure ses victimes. Les pattes de la créature s'allongèrent à la manière de tentacules, et faucha tous les soldats présents sur le pont. Tous furent paralysés, et restèrent cloués au sol à agoniser de leurs blessures terribles. Puis Ryuga le Pourpre regarda ses victimes et leur lança :


" Vous pouvez remercier votre capitaine d'avoir défié les Tenbatsu Kaizokudan. Grâce à lui c'est une mort lente et très douloureuse qui vous attend. Je vous souhaite bonne chance dans l'autre monde ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Niizuma
The Hunter
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Réputation:
6/100  (6/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Sur la Mer...   Dim 30 Oct - 13:55

Akimoto était très fort aux échecs, rarement d'en ma courte vie j'avais été mis sur ce pied de guerre, le bataille faisait rage, entre deux bouffés de cigarette je joué mon pion, ma tour, mon cavalier. L'ambiance dans l'équipage était plutôt voué a la récupération après les combats fastidieux de footvalten. J'avais découvert la nature morte avec sayuki qui faisait la sieste la plus part du temps. Ensuite lorsque je vis Ryuga, je comprit tout de suite ce qu'étais la puissance brute, ce gars la était réellement médecin? de plus il me proposa quelque onguent que je refusa amicalement car aucun dégâts extérieurs ne m'avais touché. Je pris le temps de visitez le bateau d'y admirer ma couchette. Puis je prépara les repas, avec mes fameux EstKebab fait a partir de monstres marins rare pour les végétariens et de viande de grizzlis des montagnes enneigé du sud pour les carnivores. Ensuite vint la détente, oui j'avais perdu aux échec contre Heick mais celui-ci montrait réellement une certaine nullité au poker. Enfin en disant nullité je veut dire que son art du poker laissé a désirer. Au bout de 500 berrys perdus il abandonnant en ronchonnant, et oui a force de sortir des quinte floches de mes manches Akimoto avait bien fait d'abandonné. Mais il en récupéra la moitié car mon âme n'était pas cerné sur le dépouillement de mes nakamas. Puis pour terminer en beauté je tenta un concours avec Ryuga que je perdis avec facilité. Le but du concours était qui de nous deux pouvais lancer le plus loin possible deux briques. Le mienne fit près de 500 mètre quand à la sienne elle disparue loin très loin dans la stratosphère on ne la revis plus.

Le jour suivant Sayuki ouvrit un tonneau qui fit un grand jet de lumière, la seconde d'après plus d'une centaine de bateau apparurent sur l'eau, tous aussi hostile les un que les autres. Leurs était barbes rousses, celui avait, je dit bien avait osait nous insulté de tantouses. Beaucoup d'insulte pouvait filtré mais celui-ci me tira de ma sieste, d'un coup je me retrouva sur le pont a côté de sayuki.

"Il nous a traité de tantouses, nous? Bon bah pas la peine de répondre je prend tous les bateaux de tribords, me bousiller une telle sieste cela est inacceptable."

Puis Barbe Rousse s'adressa a moi ou plutôt a Sayuki mais je pris ce message pour moi.

"Qui est ce petit minus, ce Nanashi Niizuma avec sa prime microscopique de 25 000 000 de berrys laisse moi rire, Sayuki on est dans la cour des grand la pour qui me prends-tu me ramener de la chair a canon."

Après cette phrase mon sort en étais jeté j'allais dans la mesure où il pensait tous ces mots réduire a néant toutes sa flotte. Mais Barbe Rousse possédait un flotte immense digne d'un seigneur, sa flotte nous entourés entièrement, sur plus de trois rangées de bateaux. A seulement quelques mètres de nous, je vis tous ces pirates. Des dizaines d'équipages recruté de gré ou de force. Pour moi le choix était fait ce serait une véritable boucherie.

Dès que j'aperçus Ryuga partir au combat, je ne posa plus de question, concentré sur mon objectif, je ne dit qu'une chose.

Gran Rey cero


Le feu atomisa plus de trente navires, il volèrent en éclats sous la puissance du hiken puissance max. J'avais concentré au maximum mes flammes pour quelles donnent lieu a un explosion fantastique. Celle-ci brûla tous sur son passage, aussi bien les hommes que les navires.

Une fois les bateau détruit, je fit comme lors de la précédente attaque je m'encastra a toute vitesse dans un navire qui se trouvait en poupe du bateau. C'est alors que des cavaliers m'attaquèrent le nature sauvage refit surface et je laissé a Sayuki l’onctueux plaisir de dépecé vif ce Barbe Rousse.



Ryuga et moi étions partis nous battre, je n'attendais plus que Heick et la capitaine ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimoto D. Heick

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
60/100  (60/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Sur la Mer...   Lun 31 Oct - 11:04

Le seul qui avait dédaigné repondre à ma question, c'était Sayuki, qui m'avait affirmé que les distances entre les îles étaient bien énormes. Il faut dire que j'ai beaucoup entendu parlé du Shin Sekaï et surtout par mes livres, mais je n'en connaissais pas énormément de choses. J'ai bien entendu parlé d'une île ou la gravité était complètement inversée, et aussi d'une île ou la foudre "tombe" comme la pluie au lieu de s'abattre, comme dans tous les cas. Enfin voilà, c'était là la grande diversité et le mystère complet de Grand Line, la ou les lois de la nature n'ont plus aucun sens. Le combat d'échecs était terminé, je l'avais enfin battu. Ce Nanashi devait sûrement être mieux là ou il est le mieux, à la cuisine. Non, sans blague, c'était un vrai cordon bleu. Ses plats étaient du recherché et du original, le goût était au rendez-vous. C'était un pirate fort non seulement au combat, mais aussi aux fourneaux. Il m'a quand même battu au poker, mais j'ai bien vu son petit jeu de tricherie que j'ai laissé passé. Je ne suis pas un fou du jeu au point de m'énerver à ce propos. Quand quelqu'un gagne, il gagne, et ce malgré tout ce que l'on peut dire. Puis, on est des pirates non ? Alors la tricherie, ça nous connait. Au bout d'un moment, alors que tout était au plus calme, quelque chose attira l'attention de Sayuki dans l'océan. Il attira la chose avec son pouvoir, apparement grâce a l'acier présent sur le bout de cette chose. Tout le monde sur le pont était présent, et regardait la mystèrieuse chose qui ressemblait à un tonneau. Il y avait marqué dessus: "Trésor de Barbe Brune". Je sus directement que c'était un piège, c'était même un très vieux piège utilisé par les pirates.Ce qui le faisaient possédaient généralement une armada impressionante. Pourtant, ça n'avait pas l'air de faire flipper Sayuki. Décidemment, il était devenu clair que la peur et lui ça fait plus que deux. Je souriais légerement, enfin la partie allait sûrement être amusante. Il ouvrit aussitôt le baril qui cracha aussitôt une boule de lumière qui s'envola dans les cieux. Un signal d'alerte, sûrement.


Mes soupçons étaient bel et bien fondés. Au bout de quelques secondes environ, une flotte impressionante arriva vers nous. Ils se formèrent de façon à nous encercler de toutes parts. C'était la première fois que je voyais cela, il faut bien dire que c'était impressionant sans pour autant avoir peur. Je me levais et enfilait mes gants à mes mains, on allait sûrement avoir du boulot. Un homme complètement ridicule de part son nom fit son apparition. Barbe Rousse. Il provoqua aussitôt notre équipage en nous appellant d'une insulte bien particulière, à laquelle Sayuki réagit de quart de tour. Pendant que Sayuki se dirigea vers le navire de ce Barbe Brune, Ryuga choisit ses adversaires en fonçant vers eux dans un liquide sirupeux. Le jugement se fit sans appel, tous furent anéantis. Nanashi, lui, s'était occupé d'une manière bien plus impressionante. Il avait lancé de par son pouvoir une énorme colonne de feu visant à anéantir plusieurs navires. Une puissance colossale et impressionante. Moi, je m'élançais à mon tour en faisant apparaître une lame de nuage pour ensuite aller vers un bateau en surfant dessus. Toujours sur ma lame de nuage, je regardais le bateau que j'avais pris en chasse. Il y avait dessus une bonne trentaine de pirates qui avaient l'air sur d'eux.


« Hé-hé ? regardez qui se pointe ! »

« C-c'est ce Akimoto D. Heick ! Primé pour 210. 000. 000 de Berrys !! »

« On en à rien à faire ! Qu'est-ce qu'il pourrait faire contre nous ? Il est tout seul !! TUEZ LE !!!! »


Ils commençèrent aussitôt à me tirer dessus aveuglément. Tout en évitant les coups de feu en sufant sur la lame de nuage, je me dirigeais vers le milieu du navire, et arrivé à bonne portée de tout le monde, je lançais l'une de mes attaques:

~ Ira Jigoku ~
( Les Epines de L'Enfer)




Je me me positionnais en me repliant sur moi même pour ensuite faire pousser des épines énormes sur mon corps afin de les envoyer sur mes adversaires à une grande vitesse. A la fin de l'attaque, il ne restait plus personne sur le bateau encore en état de combattre, les épines avaient transpercé la plupart des hommes et certains, de peur, avaient sauté dans l'eau. Je me remis alors en route en créant une lame de nuage pour me rendre sur un autre navire. Arrivé a portée de celui-ci, je lançais une des attaques liées au dials:


3 Dagues: Hydro Cannon !



En utilisant les dagues diallée Hydro, Jett et Axe, j'envoyais un énorme jet d'eau vers le bateau entier. Le jet d'eau se transforma en un tourbillon à cause de la force dégagée par l'axe-dial et à cause de la vitesse du jett-dial. L'attaque écrasa le bateau entier avec tout les hommes à l'interieur en pulvérisant le bateau. L'armada de navire de cet homme avait été pulvérisé en a peine quelques minutes, comme quoi c'était le prix à payer pour oser insulter les Tenbaitsu Kokudan Après quoi, je me rendis auprès de Nanashi pour lui pretter main forte en combattant avec mes dagues. Les ennemis, un par un, tombèrent sous les coups. On pouvait aussi entendre au loin la voix de ce "Barbe Rousse" crier avec des injures sur la destruction de son armada.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Niizuma
The Hunter
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Réputation:
6/100  (6/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Sur la Mer...   Ven 11 Nov - 18:51

HRP Ryuga post on attend plus Sayuki merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuga le Pourpre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Réputation:
50/100  (50/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Sur la Mer...   Ven 11 Nov - 21:06

T'as loupé un épisode toi XD On lance la V2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Niizuma
The Hunter
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Réputation:
6/100  (6/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Sur la Mer...   Sam 12 Nov - 9:09

Crotte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur la Mer...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sur la Mer...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Millénium :: Le Role Play :: Le Nouveau Monde :: Sur les mers du Nouveau Monde-
Sauter vers: