One Piece Millénium


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La dame aux murmures

Aller en bas 
AuteurMessage
Alvida

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 23

MessageSujet: La dame aux murmures   Jeu 27 Oct - 14:39







    # Avatar du Membre:




    x Nom: Smith
    x Prénom: Chelsea
    x Age: 25 ans
    x Poids: 59 kg
    x Taille: 1m79
    x Sexe: Femme
    x Race: Humaine
    x Surnom: Alvida
    x Lieu de Naissance: Grand Line Jaya
    x Rang: Pirate
    x Fruit du Démon: kaze kaze no mi : fruit du vent
    x Profession: Pirate
    x Arme(s) Particulière(s):Ce qui lui passe sous la main, elle a toujours un pistolet sur elle.





~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~



Le vent des hauts-plateaux souffle où il veut : qui peut lui imposer une direction ?


Face au danger, il y a plusieurs façon d'agir. Sois fuir, sois avancer et le confronter. Alvida elle, le regarde droit dans les yeux et saute dessus. Ce qui la pousse à faire ça est la sauvagerie qui fait d'elle une pirate sanguinaire, mais aussi sa confiance en elle. On pourrait parler d'honneur, sauf qu'elle ne se rend même pas compte qu'un acte peut être honorable. c'est plutôt que pour elle, il est normal d'agir ainsi. Face à ce danger, elle est insouciante, et c'est cette insouciance qui la rend si forte.
Face au meurtre, il y a plusieurs façon d’agir. Sois rester pétrifié et se faire dessus, sois s'embraser et venger la personne tuée. Alvida elle, va sourire, prendre une arme et se joindre joyeusement au combat. Pas qu'elle soit diabolique. Non, tout simplement qu'elle fut éduquée dans une ambiance de bataille générale, dans le meurtre et dans la criminalité.
Alvida est une personne à forte voix, ce qui veut dire qu'elle réplique lorsque une quelconque personne fait une remarque qui lui parait déplacé. Elle n'aime pas les longues discussions et préféré l'action à la parlementation. Malgré les apparences, Alvida laisse facilement entrevoir ses faiblesses. Il lui arrive parfois d'éclater en sanglots lorsqu’une situation lui parait affligeante. Pleine d'entrain, elle peut se montrer direct tout comme ironique ou très subtil. Cette jeune femme aime contrôler les gens en laissant percevoir la femme qu'elle est vraiment. Un peu niaise sur les bords, elle se sur-estime beaucoup et ne connait pas la modestie. Alvida est une personne sociable et de bonne compagnie, effectivement, elle en s’embête jamais et n'est jamais fatigué, ce qui peut être fatiguant pour son entourage. Lorsqu'elle était jeune, la pirate était très curieuse, mais avec l'âge, les événements incompréhensibles qu'elle croise ne l'étonnent plus et elle n'ira pas chercher le pourquoi du comment.

Ce n'est pas la mer qui fait les vagues, c'est le vent.



Un vent frais fait voler les feuilles, on dirait qu'il murmure l'adieu du soir à la forêt.


Alvida, après s'être travestie et avoir été démasquée par son capitaine, prit grand soin de son apparence. Ses cheveux, châtains d'origine ondulaient joliment et se rependaient joliment le long de sa gorge, puis de son dos lorsque ceux-ci eurent repoussés. Ses yeux d'un bleu profond rappelaient le ciel un jour de soleil. Sa bouche, joliment dessinée esquissait sans mal un sourire ironique, appuyant sur la flamme de ses yeux. De taille grande, son corps est parfaitement proportionné et montre une silhouette aussi belle a à voir qu'harmonieuse. Alvida s'habillait souvent avec des vêtements courts et de cuire. Elle aime changer de tenue et essayer toutes sortes de frocs. Elle aime par dessus tous les chapeaux et ne peut s’empêcher d'en acheter à chaque fois qu'elle en voie un nouveau..
Après avoir trahit l'équipage, Alvida rencontra une marchande. Cette dernière vendait des pommades pour les cheveux. Elle en acheta et se retrouva du jour au lendemain, rousse. Elle se rendit compte qu'elle aimait la diversité que pouvait lui apporter ces potions. Depuis ce temps, ses cheveux prennent toutes sortes de couleurs et de textures.
Alvida est musclée. Effectivement, depuis toute jeune elle doit faire face à la force des hommes, elle s'est donc crée une musculature plutôt développée. Elle compense son statut de femme avec son agilité et ses réflexes. Sans pour autant pliée son corps en deux ou faire un grand écart, Alvida est agile. Ses réflexes déjà extrêmement présents se décuplèrent lors de son obtention du fruit.

Le vent souffle où il veut ; tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d'où il vient ni où il va.



~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~






Le temps, c'est un peu comme le vent. Le vent, on ne le voit pas : on voit les branches qu'il remue, la poussière qu'il soulève. Mais le vent lui-même, personne ne l'a vu.



Au début, il n’y a rien. Le noir complet, des grondements indistincts, un lit douillet, de la nourriture saine. Soudain, l’inconnue se dévoile dans un rayon de lumière. Dans un gémissement l’air envahit les poumons. En un instant le nid confortable se transforme en froid, le vide est partout. Le confort, le bon, le chaud, l’insouciance et le parfait laisse alors place à la rudesse, la force, l’espoir, l’amour et tous les autres sentiments qui régissent l’ordre du monde. Tout à un début, en un cri, en des larmes le mien est arrivé. Je n’en ai aucun souvenir, et cela me convient. J’ai déjà assisté à un accouchement, et je me dis que ces choses-là sont faites pour être oubliées. Comment un enfant peut-il s’épanouir normalement alors que son premier souvenir consiste à un changement radical du bon au mauvais, aux mains rugueuses des hommes et à une mare de sang ?

~♡~
Alvida, Smith Chelsea de naissance naquit sur une île de grand Line, Jaya. Cette île est depuis des siècles un repère de bandits sans cœurs et de pirates sans remords. Sur le sol dallée d'une rue, au milieu d'un carrefour, Chelsea vit le jour. De l'union d'une fille de joie et d'un homme non défini apparu une petite fille dont la route était déjà toute tracée. La petite, abandonnée par ses géniteurs devint fille de tous, fille de la ville. Nourrit par l'un, logée par l'autre, chassée puis vêtue elle passa de main en main. Son premier vol se déroula l'année de ses cinq ans. Durant des années elle grandit au milieu de la fourberie et du mensonge. Éduquée par des hommes, elle commença par être un garçon manqué. Cependant, au fil des années elle apprit à prendre l'avantage en s'aidant de son apparence mignonne. Elle commença alors à manipuler les adultes en leur faisant les yeux doux ou en prenant l'air innocent. Elle s'adopta peu à peu à un groupe d'enfant, qui comme elle, apprenait la vie par leur propre moyen. Elle en devint la meneuse et assura ce rôle jusqu'à ses 12 ans. A cet âge là, elle décida de prendre la mer et de quitter son île natale. Elle s’enrôla en tant que mousse dans un bateau pirate. Le capitaine était l'un des habitués de la ville qui l'avait déjà emmener dans une ville voisine pour l'anniversaire de Chelsea. Il était très attaché à cette petite fille qui lui rappelait tant la femme qu'il avait aimé. Il l'avait donc prit sous son aile, malgré les protestions de son équipage, du à leurs superstitions. Elle y resta trois longues années, jusqu'à ce que le navire fut attaqué par des marines. Les marines gagnèrent la bataille et enfermèrent les survivants. Cependant, Chelsea se fit passer pour prisonnière et pirate forcée. Elle alla jusqu'à dire qu'elle était violée par le capitaine des pirates. Les marines proposèrent de la laisser à une famille qu'ils connaissaient pour s'occuper d'elle. Chelsea n'y resta pas longtemps, à 15 ans, elle repartit en mer sur le bateau d'un pirate nommé Rackham. A l'origine, les femmes n'étaient pas acceptée sur le navire. Étant encore jeune, Chelsea n'eut pas de mal à se faire passer pour un garçon du nom de Saul. Elle garda des années suivantes un souvenirs jubilatoire. Le capitaine était un homme extrêmement charismatique. L'équipage était uni et fière. Ils traversaient les mers à la recherche du One Piece avec confiance et amusement. C'est l'année de ses 17 ans que Chelsea fut démasquée.

~❤~

Cela faisait à peine deux ans qu'elle était sur le bateau. Elle s'était bien intégrée et faisait partie des plus sanguinaire et forts des matelots. Cependant, les doutes étaient présents. Effectivement, les autres se demandaient pourquoi elle ne se déshabillait jamais, de plus, certaines de ses manies la trahissaient. Un jour, le capitaine la fit venir dans son bureau le lendemain d'un combat. Comme le second était mort, il voulait lui proposer la place. Mais les événements ne se passèrent pas comme prévu. Le sois disant Saul était considéré comme le plus bel homme de l'équipage, et avait attiré l’œil du capitaine. Ce dernier, alors qu'il allait lui proposer la place de second l'embrassa et commença à le déshabiller. Chelsea se laissa faire sans résister. Le capitaine fut surpris de découvrir la vérité. Il ne posa pas une question, ne dit mot et continua son œuvre. Plus tard, ils se parlèrent. Chelsea et le capitaine décidèrent de tout dévoiler à l'équipage. S'ils l'acceptaient toujours, elle resterait en tant que maitresse du capitaine. L'équipage accueillit la nouvelle dans un silence froid. Mais après le choc passé, ils éclatèrent de rire, l’atmosphère se calma et une fête fut préparée. C'est ce jour là qu'Chelsea décida de se trouver un surnom, qu'elle détermina être: Alvida. Pendant encore deux ans, elle fut Alvida, maitresse du terrible Rackham, l'un des pirates les plus redoutables des mers. Sa prime augmenta d'années en années. Cependant, un jour, Alvida trahit l'équipage.

~❤~

Au cours d'une bataille, l'équipage avait prit d'assaut un navire appartenant au gouvernement mondial. Ils y trouvèrent un étrange fruit. Rackham était un homme fière et entreprenant. Il avait déjà entendu parlé de l'existence de ses fruits qui donnaient une capacité stupéfiante à celui qui le mangeait. Il avait décidé d'entrée en possession du fruit de démon afin de devenir plus fort malgré la malédiction qui risquait de rabattre. sur lui. Rackham se réfugia dans sa cabine afin de le savourer. Sa maitresse le suivit. Il ne l'avait pas regardé, ne l'avait pas remarqué. Il s'était assis et avait contemplé le fruit de ses rêves. Il voulut le manger. Il allait le manger. Il ne le mangea pas. Alors qu'il approchait le fruit de sa bouche, il se fit poignarder par sa bien-aimée. Elle lui jeta un dernier regard alors que le mourant la regarda, surpris. Il mourut. Alvida prit le fruit et descendit sur le pont. Elle regarda l'équipage. Les matelots arrêtèrent dans leurs occupations et la regardèrent, silencieux. Elle s'adressa à eux avec les paroles suivantes:

"Mon cher équipage. Rackham est mort. Le fruit n'était pas celui qu'on pensait, au lieu de lui apporter pouvoir et grandeur il l'a fait souffrir. Il en est mort. Ce bateau n'est plus fait pour moi. J'ai l'impression de vivre sur un bateau fantôme. La présence de mon aimé et partout autour de moi et est en chacun de vous. Auriez-vous l'obligeance de me déposer sur l'île que nous voyons au large? J'aimerais faire tranquillement mon deuil."

L'équipage resta bouche bée. Ils n'avaient jamais pensé que Alvida pouvait être aussi émue. Les matelots la pensaient forte et incorruptible. La voir ainsi affaiblie et ténébreuse les laissèrent pantois. Ils décidèrent donc de la laisser sur l'île. Ils reprirent la mer. L'un des marins se rendit voir le cadavre de son capitaine. Il s'aperçurent de la supercherie et revinrent pour venger le capitaine qu'ils aimaient. Alvida avait eu le temps de se cacher. A partir de ce moment, elle commença à se teindre les cheveux et à prendre des personnalités différentes pour pas qu'elle ne soit reconnu. Alvida, terrible compagne du grand Rackham disparu de la circulation.

~♥~

Alvida mangea avidement le fruit. Alors que ce dernier descendait dans ses entrailles, elle sentit comme une brulure le long de sa gorge allant jusque dans son estomac. Elle hurla et s'évanouit. Plus tard, elle s’éveilla, un gout terreux dans la bouche. Alvida se sentit différente. Elle se sentait faible et avait faim, terriblement faim. Elle se rendit dans une auberge et commanda un plat. Une fois rassasiée, elle sortit. Mais des hommes la suivirent et voulurent la capturer, ils avaient reconnu Alvida. Les chasseurs de primes, du nombre de trois, se jetèrent sur elle. Alvida, encore faible n'arrivait pas à bien bougé ses membres. Un sentiment de peur naquit dans son ventre mais disparut aussitôt, laissant place à une confiance absolue. C'est alors que l'air changea autour d'elle. Une brise se leva, une bourrasque, une tempête. Les agresseurs se retrouvèrent par terre, le nez dans la poussière. Alvida observa ses mains, les yeux écarquillés. Elle avait un nouveau pouvoir.

Deux ans plus tard, Alvida avait contrôlé son pouvoir et décida de rejoindre un équipage. Pendant un an, elle erra d'équipage en équipage sans trouver un mieux que les autres.

Souffle, souffle, vent d'hiver ; tu n'es pas si cruel que l'ingratitude de l'homme.


~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~





Pour mieux vous connaître...


Prénom: Anne
Age:16 (pour encore 7 mois)
Loisirs & Passions:Manga, dessins, rpg
Depuis quand avez vous commencé le RP ?: euh..... je dirais environ deux ans

PS: Je suis le double compte de Sayu Yoruda


ps2: les petites phrases placés à gauche en petite sont des citations diverses trouvés sur google.


Dernière édition par Alvida le Dim 6 Nov - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alvida

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La dame aux murmures   Dim 6 Nov - 15:23

Et voilà mes choux
Je suis venue à bouts de ma fiche Wink
A vous ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enishi Le Taïpan
Graphiste-Modérateur/ Le Taïpan
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Réputation:
61/100  (61/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Re: La dame aux murmures   Lun 7 Nov - 8:14

Validé Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La dame aux murmures   

Revenir en haut Aller en bas
 
La dame aux murmures
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» Oscar et la dame Rose
» Notre Dame de Paris
» Nyrlae [Dame protectrice de Daranovar]
» Morwën, la dame sombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Millénium :: Départ en mer :: Fiches personnages :: Fiche Validée-
Sauter vers: