One Piece Millénium


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Flash back d'un assassin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arcal Denkys

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 25/07/2011

Feuille de personnage
Réputation:
20/100  (20/100)
Camp: CDP

MessageSujet: Flash back d'un assassin   Jeu 27 Oct - 1:03

Ce royaume s'offrait enfin à la vue de notre assassin. Combien de temps s'est passé avant qu'il n'y remette les pieds? Plus de trois ans, c'est certains. La dernière fois, son voyage lui a permit de récolter des informations sur les révolutionnaires, et en particulier leur leader, Tsubaki Tensei. Pourquoi mettre son nez dans leurs affaires? Tout simplement pour empêcher la révolution de succéder dans son ambition. Détruire le gouvernement n'est pas la meilleure solution, et c'est pourquoi des hommes comme Denkys sont là pour freiner la progression du danger. L'arrêt de la guerre est aussi une raison pour s'attaquer à eux, car Arcal ne craint rien de plus que la perte de civils innocents, ce qui n'est pas toujours le cas pour les deux camps. Bien que plusieurs chasseurs de primes rêvent un jour de pouvoir ramener sa tête ou le cadavre complet à la marine, Arcal ne s'est jamais sentie en danger à cause de la concurrence. Cet homme était un des plus dangereux individu que cette terre ait pu engendrer, et Arcal savait que ses bonnes vieilles méthodes ne seraient sûrement pas à la hauteur face à un adversaire comme celui-ci.


Ainsi donc, trois ans plus tôt, Arcal prit toute sa patience pour accumuler des informations sur les révolutionnaires. Il prit une deuxième identité sous le nom de Darken Veil. Cachant son pouvoir d'invisibilité, Darken réussit à se rapprocher de son but, d'années en années. Devant malheureusement tuer des marines ainsi que quelque pirates, il se dit cependant qu'il ne tuerait jamais un civil, même sous les ordres d'un supérieur. Pendant près d'un an, il était un simple révolutionnaire, utilisant des tactiques de guérillas pour mettre le bordel chez la marine et disparaître, sans laisser de trace, preuve qu'avoir été au service des révo fut une expérience plutôt enrichissante. Pendant tout ce temps, Arcal ne cessait de poser des questions sur le leader, faisant semblant de le trouver impressionnant, et ayant évidement le goût de le rencontrer pour avoir l'insigne honneur de lui serrer la main. La plupart trouvait Darken amusant, voyant en lui un jeune fanatique envers la révolution. Dire que tout ceci n'était qu'illusion...Les remords rongeaient l'assassin pour avoir trompé ses ''camarades'' avec qui il s'était presque lié d'amitié, mais la mission sacrée qu'il s'était imposé prenait le dessus sur les relations illusoires. Évidement, Arcal a mit sa vie en danger mainte fois pour la révolution, sauvant des camarades et des officiers supérieurs. Ceux-ci ont tôt ait de remarquer leur sauver, ''Darken''.


Ainsi donc, tout individu survivant assez longtemps dans cette organisation court la chance d'avoir une promotion et c'est ce qui est arrivé. Étant donné que ''Darken'' excellait dans la défense et la garde rapprochée, on lui donna de nombreuses fois la mission de protéger des convois et des agents qui n'avaient pas le combat dans le sang. L'une de ces mission l'amena à combattre quelqu'un qu'il n,aurait jamais dû rencontrer. Alors qu'Arcal escortait un agent possédant des documents qui allaient justement mettre un terme à la mascarade qu'entretenait l'assassin en tant que Darken Veil, la mission prit alors une tournure drastique quand une embuscade dirigée par un vice-amiral força Arcal à le combattre en duel, et ainsi utiliser ses pouvoirs.


*Pendant la mission*

Un mercredi matin, tout à fait normal, Darken se fit réveiller par ses camarades qui semblaient plutôt énervés. Curieux, il sut très rapidement le pourquoi de toute cette agitation une fois habillé. Une lettre adressée à Darken qui fut lue à son insut demandait à celui-ci de se rendre à la barraque principale ou il allait être affecté à la protection d'un agent très important de la révolution. Darken, qui avait prouvé sa valeur était le meilleur candidat pour diriger la mission. Près d'une douzaine de garde armés allait accompagner le convois. Il se pourrait que la marine soit au courant, mais rien n'était sûr. Il fallait donc être très très prudent. L'agent transportait des documents sur la prochaine présence du chef de la révolution, ce qui était le but de l'assassin. Il se dit qu'enfin, il va pouvoir débarrasser le monde de la révo. Sans un mot, Darken prépara le tout, et la petite caravane se mit en route. Pendant près de six heures, rien ne se passa, tout était calme, et il était 4 heure de l'après-midi. La caravane était à coté de formations rocheuses. C'est alors qu'une détonation se fit entendre. Un révo tomba face contre terre, le crâne éclaté. Des marines sortirent de derrière des rochers. Arcal hurla à tout le monde de prendre les armes, et dit alors à l'agent de se cacher bien comme il faut dans la caravane. Il sauta de terre, et essaya de repousser sans blesser les attaques des autres. Cependant, un individu décoré pointa une arme en sa direction, et quatre coups de feu furent tirés l'un après l'autre. Déviant le premier projectile avec sa première lame, évitant le deuxième et en esquivant les deux autres en faisant une glissade sur le sol, il lança un projectile ressemblant à une lame(Kunai) qui fut carrément éclatée par un long couteau que son adversaire portait sur lui. S'enfuyant vers les hauteurs des formations rocheuses, Arcal prit sa deuxième lame et devint invisible avant d'être repéré. Quelque secondes plus tard, l'officier qui avait prit l'assassin en chasse apparut. L'incrédulité pouvait se lire sur son visage, voyant bien que son adversaire a fuit....en quelque secondes seulement.

Plus bas, le combat opposant les gardes de l'agent tombaient un à un, n'étant pas assez entrainés pour faire face aux soldats de la marine. L'agent quant à lui, fut fusillé lorsqu'il tenta de fuir. Le combat semblait terminé, et l'officier supérieur était redescendu pour reprendre les documents importants. Alors que tout le monde allait repartir, l'air se fendit, et deux marines sur 4 tombèrent, en proie à de violentes douleurs. Pourtant, il n'y avait personne devant eux. Encore une fois, deux coups de lames transpercèrent les deux restants. Ceux-ci tombèrent face contre terre, mais aucun n'était mort, pas encore du moins. Une lame allait transpercer l'officier, mais celui-ci eut la sagesse de lâcher les documents pour parer avec son arme. C'était la chose à faire, et les se préparant à une autre attaque invisible, l'officier se mit en position défensive, mais rien n'arriva. Il remarqua que les documents n'étaient plus là. Jurons et gros mots de toute sorte sortirent de la bouche de celui-ci, enragé d'avoir été trompé. Arcal quant à lui, sut quel était maintenant le lieux de rendez-vous: Alabasta.


Dernière édition par Arcal Denkys le Jeu 27 Oct - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki D. Tensei
Admin/ Le Légendaire
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Réputation:
80/100  (80/100)
Camp: Révolutionnaire

MessageSujet: Re: Flash back d'un assassin   Ven 28 Oct - 9:50


Un Danger Pour
La Révolution ... ??



    -royaume de Drum ..

    Après avoir sauver le royaume de Drum ainsi que tous ces habitants en particulier la petite Kenzaki, je décidais de me rendre sur Kouten Island avec Kenzaki et Kurisu.. la petite n'avait pas trop l'envie de me rejoindre, pourtant c'est une révolutionnaire, s'il reste ici, elle risque de se faire tuer rapidement .. Je ne comprenais pas, pourquoi elle ne voulait pas me rejoindre ? J'ai mis ma vie en jeu, on a mis notre vie en jeu pour sauver son île parce qu'elle nous a demandé et maintenant elle nous rejette comme si nous étions que des vulgaires pions ? Hum peu importe, c'est son choix, dans ma révolution personne n'est obligé à me rejoindre, chacun vient de sa propre volonté et vu qu'elle ne veut pas, on ne va pas l'obliger à venir ..

    Bref, Kurisu et moi devons quitter cette île au plus vite, après les événements de Impel Down, si l'on continue à rester sur grandline, on risque de se faire repérer très rapidement et quant à moi, je n'ai pas très envie de me battre pour le moment.. Nous nous apprêtâmes à quitter l'île que Kenzaki nous arrêta en disant « Tensei, je vous ai promis un cadeau non ? Suivez-moi et après vous pouvez partir ... » Ah ouais c'est vrai, elle nous avait promis de nous faire voir le poneglyphe de ce royaume et vu qu'en ce moment je consacre la plupart de mon temps à trouver les poneglyphes, son aide me sera d'une grande utilité pour mes projets..

    Il y a un truc que j'aime beaucoup sur cette fille ce qu'elle tient sa parole, beaucoup de gens dans ce monde ne tienne pas leur parole. La plupart sont des lâches, des traitres, des racistes, des assassins et encore beaucoup de choses.. Bref, Kurisu et moi suivîmes la petite Kenzaki afin de lire ce précieux pierre gravé depuis plus de 800 ans par nos ancêtres. Quelques minutes plus tard, nous arrivâmes dans le sous-sol du royaume de Drum, il y avait beaucoup de choses écrites sur les murs, des dessins, chaque dessin avec une signification bien sûr. En tout cas l'endroit était bien gradé et bien propre contrairement à l'île. La neige faisait un peu son apparition à l'intérieur mais, rien de grave ..

    Bon qui pour lire cette pierre ? Le mieux c'est d'abord de demander à Kenzaki pour savoir si elle ne nous bluff pas. On ne sait jamais, certaines personnes sont comme ça, donc, dans ce monde faut jamais avoir confiance en quelqu'un tant que tu n'es pas rassuré même si c'est une personne de ta famille.. Ma soeur essaye de me traquer depuis plus de combien d'année, je ne sais pas .. Elle s'est rangée du côté du gouvernement donc, c'est quelle m'a trahi et trahi ma confiance .. Si je voulais je pouvais la tuer sauf, que c'est une personne de ma famille et je ne suis pas un assassin.. Je suis un combattant, un révolutionnaire et le futur sauveur de ce monde...

    -Direction Alabasta ...




    Bref, après avoir observer les lieux, nous arrivâmes enfin devant le poneglyphe .. Je en savais toujours pas lire ces écritures et c'est pour cela que je demandais à Kenzaki de le lire.. Elle lisait ce-ci avec une rapidité incroyable .. « A droit ! A Gauche .. ! En bas (sous les mers) ..!! En Haut !! (dans les cieux ..) .. Tu le trouveras .. Au centre (le centre du monde..) .. Au fond .. (la dernière île qui existe sur le nouveau monde..). Était-elle sérieuse quand elle lisait cela ? Où elle me raconte des âneries parce qu'elle ne veut pas lire la vérité ? Je me tournais vers Kurisu en lui faisant une signe de tête ..Et soudain elle me répondit par Une réponse positif. Kenzaki était un peu vexé sur le fait que je ne lui faisait pas confiance mais, c'est tout à fait normal d'un point .. Bref, elle s'est mis à dessiner et elle dessina le visage d'un homme en disant qu'il se trouvait entre littel garden et le royaume de Drum .. Et que dans ses pensées elle voit cette homme me tuer donc, si je ne le tue pas avant la date indiqué par Kenzaki, ma révolution risque de disparaître.. Pour l'instant tous ces prédictions sur feuilles étaient vrais donc, je veux bien croire celui-ci ..

    Elle disait qu'elle rejoindra ma révolution si je réussi à me débarrasser de cette homme.. Une bonne nouvelle, je demandais à Kurisu de m'attendre avec Kenzaki sur cette île même.. Ma première destination est Alabasta, j'espérais trouver cette homme là-bas ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Flash back d'un assassin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Made in Flash Back
» Un professeur un peu spécial... [Flash Back]
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Touché Coulé. [Flash-Back][Pv Ben]
» Un pti Flash Back...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Millénium :: Départ en mer :: Flash Back-
Sauter vers: