One Piece Millénium


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enishi Le Taïpan
Graphiste-Modérateur/ Le Taïpan
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Réputation:
61/100  (61/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Ven 21 Oct - 13:48

Heureusement le navire avait été repensé pour que son capitaine soit en mesure de le faire avancer même sans la moindre brise. En effet, le capitaine, en possession du Logia de la lumière, avait fait installer une pierre précieuse au bout du brise glace, et avait relié des câbles faits dans une fibre sensible à la lumière à ce même joyau. Ceci lui permettait de transmettre l’énergie de son fruit à la pierre, tout simplement en touchant un poisson volant sculpté sur un pilier à droite du gouvernail. Pressé de rentrer, le guerrier demanda à ses hommes sur la partie haute du navire de vérifier qu’ils étaient encore en possession du logue pose, ils répondirent par l’affirmatif, ce qui enclencha l’apparition de leur capitaine à un mètre d’eux, arrivé à la vitesse de la lumière.

Les deux subordonnés sursautèrent, leur capitaine adorait faire ça mais personne n’arrivait jamais à réagir suffisamment vite pour le voir venir. En tous cas il s’approcha d’eux et leur demanda de s’écarter, pour qu’il constate les dégâts infligés à l’arrière du bâtiment. La vue de cette partie du bateau, complètement massacrée par les assauts furieux du pirate et de l’amiral, fit entrer ce dernier dans une colère puissante, mais calme. Il ôta ses mains de derrière son dos pour laisser ses bras ballants le long de son corps, observant l’eau avec la bouche entrouverte. Sous le choc, il s’en retourna vers le gouvernail, obsédé à l’idée de faire réparer son précieux vaisseau de guerre le plus vite possible, et ceux par les meilleurs artisans de la marine.

La main droite posée sur la petite sculpture, Enishi pestait de rage tandis que le navire commençait à accélérer incroyablement. Ils étaient à South Blue, et il valait mieux qu’ils s’en aillent le plus vite possible pour éviter de n’être repérés par les émissaires de la rébellion, qui dominaient les lieux et les surveillaient avec attention. Le trajet fut extrêmement rapide, l’amiral s’étant concentré le plus possible afin de vite rallier Mariejoa, son arrivée dans la base fut d’ailleurs remarquée, tant il avait fait de bruit en arrivant dans la salle de réunion des officiers supérieurs. D’un coup de pied auquel il avait ajouté une énorme dose de haki, l’homme avait envoyé voler la porte en direction de la table ronde où débattaient les supérieurs chargés des décisions au sein de la marine. Puis il s’était déplacé à la vitesse de la lumière pour rattraper cette dernière, juste avant qu’elle n’arrive sur un des hommes.

La discussion qui s’ensuivit fut particulièrement envenimée, et il fallu plusieurs minutes pour que l’amiral obtienne que l’on envoie chaque artisan disponible à la réparation du navire. Ce bateau était gigantesque, et le réparer était donc une entreprise des plus compliquées et lentes, mais avec l’aide de chaque personne disponible, cela ne devenait l’affaire que d’un seul jour. Et le Taïpan n’aimait pas particulièrement attendre, surtout lorsque l’objet de sa fierté était victime de tant d’agressions, enfin, maintenant il aurait sûrement le temps de se reposer, se disait-il naïvement.

Mais ce fut à peine dix minutes après sa sortie qu’un signal d’alarme se mit à retentir dans la base, un signal que l’homme connaissait… Le buster call était, en temps normal, une flotte composée de cinq vice-amiraux, mais cette fois il était expressément dit que le yonkou Sayuki était sur les lieux… Intéressant, ce type là avait vaincu l’homme le plus puissant au monde, l’homme de lumière, ce serait une parfaite occasion pour le nouvel amiral de voir si son statut de remplaçant de Goyah avait été confié à la légère ou non.
Mais une annonce, relayée par un certain autre marine, fit état de la situation concernant la mort de l’amiral Goyah. Heureusement, seuls les plus hauts responsables en furent informés. Comment !? Comment un homme comme Amadéus avait-il osé trouver la mort dans des circonstances aussi ridicules !? Enishi tombait des nues, ses sourcils froncés, ses dents serrées, grinçant atrocement, il ne laisserait personne moquer ainsi le nom du défunt amiral, pas même son propre frère.

Il ne lui fallu qu’un instant, en plein couloirs de Mariejoa, pour se transformer en une pure lumière qui fonça jusqu’au port. Une fois sur place, il constata un des bateaux prêts, dans lequel était monté le vice-amiral Vin D.Icare. Sans plus attendre, sachant que l’Exocet ne serait pas réparé assez vite, Hakim se pressa de rejoindre le bâtiment. S’isolant dans une des cabines pour réfléchir sur le trajet, son corps bouillonnant de rage et d’adrénaline, il mourrait peut-être aujourd’hui…

L’arrivée sur les lieux fut assez rapide, le navire avait effectué un petit détour pour aller chercher quelques soldats supplémentaire à la base de Marine Ford, mais la présence d’un amiral laissait les gens pensifs. Beaucoup n’avaient pas entendu parler de la mort du Capitaine Corsaire par les mains d’Enishi, et ne connaissaient de lui que quelques arrestations mineures, certains même ignoraient jusqu’à son pouvoir. Mais cela changerait sûrement, car il était désormais évident que celui qui aurait à affronter Sayuki n’était autre que l’amiral à la casquette.

L’arrivée sur l’île fut nerveuse, tout le monde descendit très vite, suivant les ordres des stratèges qui avaient été emmenés, puis l’assaut fut donné. Le désordre était général, les marines se ruaient de toutes parts en direction du centre ville, mais Hakim restait calmement sur place, les bras croisés, la tête penchée vers son propre torse, fermant les yeux pour réfléchir. Il absorbait les ondes de lumière retransmises sur l’île, pour trouver la localisation de son ennemi.

Chaque petit rayon envoyé contient de la couleur, tous ces rayons assemblés forment une image, qui est ce que l’on voit. Le pouvoir de l’amiral était de manipuler ces rayons, et il transformait son corps en lumière pure pour pouvoir décrypter tout ce qu’il se passait là où la lumière était. Ce pouvoir avait été développé par ses soins lorsqu’il avait jugé nécessaire de pouvoir utiliser d’autres options que la vitesse ou les rayons en combat. Il releva la tête brusquement, ouvrant ses yeux et affichant un grand sourire.

« Je t’ai trouvé ! » Cria-t-il, s’éclipsant alors à une vitesse fantastique, pour finir par arriver juste devant un homme qui tenait un katana dans la main.

Il l’observa sans rien dire et retira sa casquette bleu marine, dévoilant sa chevelure plutôt courte, noire comme l’ébène aux reflets bleutés, ses yeux bleus jaugeant Sayuki. D’un geste sec, il sorti sa rapière de son fourreau et en pointa la lame vers le Yonkou.

« Sayuki, un de tes hommes est responsable de la mort de son propre frère, un homme admirable, mais malgré tout c’est pour ta tête que je viens. Puisse la paix être avec toi en ce jour… » Dit-il avec un calme qui semblait atrocement étrange, trop méticuleux. « CAR TU VIVRAS L’ENFER AUJOURD’HUI MEME ! » Cria l’homme, de toute sa rage, laissant exploser sa colère alors que se formait un grand dôme de plasma d’à peu près cinquante mètres autour des deux combattants. « Nos pouvoirs sont étrangement similaires, je détesterais d’avoir à te tuer, je pense que nous avons des choses à nous apprendre » Termina l’homme en pointant le bout de sa lame vers l’empereur, laissant filer une pluie de rayons explosifs vers ce dernier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Sam 22 Oct - 16:39

    Episode 35 : Fight !


    Le nouvel équipage du Yonkou Sayuki était brillant et tout neuf, et déjà une forte amitié s’était immiscé entre les hommes du « Tenbatsu Kaizokudan ». Akimoto D. Heick avait pris l’initiative de s’occuper des civils, il était vraiment d’une aide indispensable. Son courage et sa force était à la mesure des ambitions de l’équipage et il était évident que ce beau monde ferait des dégâts sur les mers. D’ailleurs l’Empereur Sayuki était très satisfait de s’être entouré d’homme fort et d’homme aussi singulier. Concernant Ryuga le Pourpre, il faisait preuve d’une dévotion et d’une force extraordinaire, sans même se faire attendre il partit en direction du sud et ce fut pareil pour Nanashi Niizuma. Apparemment chacun avait put trouver son lot d’occupation. Il était clair que le fait que Sayuki ai décidé de son plein gré d’aider les habitants de cette île était une chose nouvelle. Son caractère changeait et sa personnalité également, un nouveau volet de l’histoire de Sayuki allait enfin s’ouvrir.

    Maintenant Sayuki était seul au beau milieu du centre ville, il y avait énormément de grabuge au sein de Foodvalten, pour la première fois de son histoire cette île connaissait un grand conflit. On pouvait clairement voir et comprendre que les habitants étaient effrayé de voir des armes et de la violence, eux qui de toute leur simple vie n’avait jamais eut à se préoccuper de ce genre de chose. Quelle tristesse, peut être que Sayuki aurait dut se rendre sur une autre île et ne pas compromettre Foodvalten et ces habitants avec. L’Empereur restait là sans bouger au beau milieu de la ville. Il attendait que les civils soient protégés et mit en sécurité. Sayuki ne voulait en aucun cas engendrer des morts inutiles. A partir d’aujourd’hui Sayuki utiliserait toute sa violence et toute sa force contre les forces ennemies et les forces ennemies n’étaient autres que la marine et le gouvernement mondial.

    Les pensées de Sayuki se plongeaient uniquement dans le cadre d’une concentration totale. Il voulait tenter quelque chose d’assez puissant et il lui fallait assez de temps pour entreprendre cette fameuse manœuvre technique. Personne n’allait se douter de ce que Sayuki préparait. Il devait avoir au moins dix minutes de concentration complète pour tenter d’utiliser cette technique qu’il n’avait jamais tenté d’utiliser auparavant. L’Empereur préparait donc quelque chose d’énorme mais quoi ? Sans doute qu’on ne le saura peut être jamais puisque quelque chose venait de perturber Sayuki de manière violente et totale. Il venait d’encaisser avec son logia de la foudre un puissant tir de canon. Il explosa en des milliers d’étincelles. Quelqu’un venait de lui tirer dessus. Sayuki se reconstitua rapidement, des étincelles de foudre se reformèrent pour redonner corps à l’Empereur agacé. Redressant son regard vers la personne qui l’avait touché, on pouvait voir un robot de combat flotter dans les airs, le canon dirigeait en direction de Sayuki.


    « DESTRUCTION DE LA CIBLE ! »


    Dit-il d’une voix métallique et sans émotion quelconque. Le canon du robot de combat se mit à briller d’une lumière intense. Ce n’était pas un canon ordinaire, ce robot là semblait posséder une puissance de frappe beaucoup plus puissante que les autres robots qui étaient venues en masse l’attaquer. Le robot de combat tira un puissant tir de canon en direction de Sayuki qui lui esquiva à la vitesse de la lumière pour arriver derrière le cyborg et en utilisant la force du magnétisme il projeta le robot de combat e direction du sol. Une fois le robot au sol, Sayuki en utilisant toujours la force du magnétisme bloqua le cyborg pour le clouer au sol afin qu’il ne puisse plus se déplacer. Il l’avait fait avec sa main droite et de sa main gauche, l’Empereur avait réunit une puissante boule foudroyante qu’il balança directement en direction du robot totalement cloué au sol, il ne pouvait pas échapper à l’attaque foudroyante de Sayuki.


    Une grande explosion retentit au choc. La boule foudroyante avait totalement pulvérisé le robot de combat. On pouvait voir des pièces métalliques jaillir de toute part. Sayuki n’en avait fait qu’une bouchée de ce robot. Il devait sûrement appartenir à la division scientifique dirigé par le nouvel Amiral Dr. Evergate. Un adversaire que Sayuki aurait bien voulut se farcir, car nul ne doute qu’il possédait une grande force et surtout une grande intelligence et puis il voulait également lui poser quelques questions sur ses sept cent ans perdu dans un secret déjà bien lourd. L’Empereur suite à cela replongea dans ces pensées afin de se remettre en état de concentration total pour utiliser cette fameuse technique dont il en avait le secret. Il lui fallait dix minutes, dix minutes sans qu’on ne le gêne. Mais ce fut encore une fois peine perdu, puisque son escargophone avait sonné. Sayuki avait de nouveau perdu sa concentration, mais il ne rechigna pas, bien au contraire, il décrocha rapidement le combiné pour entendre :


    « Sayuki ici Nana, j'ai crée un rempart anti-Buster call, je protège la source rejoint moi dès que tu pourras ! Bonne chance ! »



    « Ok, bien joué Nana, ne prend pas de risque inutile, je ne sais pas quel genre d’adversaire sur qui on va tomber ! »


    Nanashi Niizuma venait de faire preuve d’intelligence et de force, en effet Sayuki venait de remarquer que l’île entière était entourée d’une sorte de ceinture de feu. Sayuki esquissa un large sourire, il était très satisfait de la manœuvre crée par Nanashi. L’Empereur dégaina son sabre afin de s’occuper de la marine, il trancherait chaque ennemie qui lui ferait face. Il marchait tranquillement tandis que des marines se ruèrent sur lui pour le transpercer de par leurs sabres et pour lui tirer dessus à perte, mais rien à y faire, il se faisait tous électrocuter et découpé les uns après les autres. Tandis que Sayuki se faisait la main sur des dizaines et des dizaines de marine sans broncher, une lumière vive apparut juste devant lui, puis un homme se dévoila sous ses yeux. L’Empereur sabre en main s’arrêta en fixant l’homme qui lui faisait face.

    Sayuki put reconnaître cet homme, il l’avait déjà vu dans le journal, il serait devenu Amiral suite à la réorganisation de la marine. Il avait dégainé une rapière qu’il pointa vers le Yonkou. Sayuki calme ne dit rien tandis que l’Amiral débuta les hostilités sur le fait que l’un de ses membres avaient tué l’Amiral Goyah. Ainsi les nouvelles avaient déjà bel et bien défilé au sein de la marine à cause de ce foutu soldat qui avait tout balancé via un Den Den Mushi. Il continua sur un compliment qu’il adressa à l’Amiral Goyah. Ensuite il expliqua sa présence. Il voulait en découdre avec l’Empereur et lui faire vivre un enfer. Suite à ses mots un grand dôme de lumière avait enveloppé les deux hommes. Sayuki comprit immédiatement de quoi était capable son futur adversaire. Ensuite il expliqua qu’il voulait éviter de tuer Sayuki car tout les deux avaient chacun quelque chose à apprendre l’un de l’autre.

    Suite à ses mots, toujours la pointe de sa rapière dirigeait vers Sayuki, il venait de libérer une pluie de rayon de lumière en direction de l’Empereur. Sayuki comme de marbre ne fit rien, les bras croisés et les yeux fermés au dernier moment, il disparut à la vitesse de la lumière juste pour réapparaître derrière l’Amiral de la marine. Il lui faisait dos et ignora complètement l’Amiral de la marine pour s’occuper d’autres assaillants, en effet il avait repéré un groupe de la marine qui semblait avoir encerclé un petit groupe d’habitant qui n’avait pas put suivre Akimoto D. Heick. Sans attendre l’Empereur une fois tout prêt du groupe de soldat de la marine leva sa main et il s’écria alors sur un ton autoritaire et nonchalant, faisant preuve d’une détermination et d’une volonté sans faille face à ses ennemies en grand nombres :


    « Quelle répugnante justice que la votre, s’en prendre à des gens sans arme et sans défense c’est le comble du déshonneur ! »



    « Quoi ? Mais qu’est ce qui se passe ? »



    « Oh NON ! C’EST SAYUKI !!! »

    En utilisant le magnétisme que lui offrait son pouvoir de la foudre, Sayuki avait confisqué toutes armes que possédaient cette troupe de la marine. Ils avaient les mains vides et étaient maintenant sans défense et sans ressource. L’Empereur d’un sourire s’écria alors :

    « Voilà ce qu’a fait d’être désarmé ! Lighting Break !! » (Eclairage Brisant !)


    Sayuki avait déversé des éclairs sur chacun des soldats de la marine. Mais ces éclairs étaient particuliers, en plus d’électrocuter sa cible, sous la chaleur et l’intensité des éclairs, les éclairs exploseraient au point d’impact. On pouvait voir des corps éclater et électrocuter, du sang et des cris se firent entendre, une scène atroce s’offraient aux habitants qui se tenaient derrière l’Empereur. Sayuki ensuite fit signe aux derniers retardataires de rejoindre Akimoto D. Heick afin d’être à l’abri définitive des assauts répétés des soldats de la marine. Une fois finit il fit quelques pas pour revenir auprès de celui qui l’avait interpellé. L’Empereur le regardait de haut en bas, l’air pensif, il était rentré dans un état de concentration intensif, faisait preuve d’une analyse de combat hors du commun.

    ** Une rapière ? Ce genre d’arme sont devenu plutôt rare de nos jours…Ou du moins peu de gens s’aventure à manié cette arme, elle combine finesse et dextérité, son style doit sûrement dériver des autres types du maniement au sabre, la principale force de la rapière se retrouve à la pointe, il va sûrement utiliser des coups perforant par la pointe ? En plus de cela, la rapière est d’une légèreté sans pareil, elle permet d’effectuer des attaques extrêmement rapides… **



    ** Les jambes légèrement écarté, le buste légèrement vers l’avant et la posture solide, au vu de cette position qu’il vient de prendre je peux d’hors et déjà savoir qu’il a une certaine expérience du combat…La seule ouverture que je vois est au niveau de son épaule droite ou peut être qu’il fait semblant de me faire croire qu’il y a une ouverture afin de mieux me toucher une fois que je bougerais…Ce type n’est pas un homme ordinaire, il mérite bien son titre d’Amiral de la marine…Il va falloir que je le test avant de passer aux choses sérieuses ! **

    Pensait-il l’air sérieux, voilà une analyse de combat parfaite, Sayuki était ce genre d’homme, un homme d’expérience, un homme de combat, un pur guerrier digne de son nom, sa motivation de devenir « L’Homme le Plus Fort Du Monde » n’était peut être pas exagéré, même si il avait encore du chemin à faire sur ce plan là. L’Empereur regardait longuement Enishi dans les yeux et finalement Sayuki d’un sourire large et inquiétant et d’un regard pénétrant et effrayant s’écria de vive voix :


    « ZAHAHAHAHAHAHAHA !! Si tu n’a que l’Enfer à me faire voir alors sache que tu ne m’intéresse pas, car l’Enfer je l’ai déjà connu à Impel Down et contre l’Amiral Goyah ! J’ai déjà dépassé le stade de l’Enfer ! »



    « Et que les choses soit clair, ne pense même pas pouvoir me tuer alors que tu ne peux même pas tuer mon ennuie ! »

    Dit-il avec confiance et arrogance. Sayuki rengaina son sabre calmement et se mit à bomber son torse. Il préparait quelque chose et comme il l’avait pensé, il voulait d’abord tester les aptitudes au combat de l’Amiral Enishi afin de voir s’il pouvait passer à un niveau supérieur et ne pas perdre de temps dans un combat. Il avait beaucoup appris de son combat contre l’Amiral Goyah et sa force et sa puissance en deux ans avaient décuplé, d’autant plus qu’il avait amélioré les pouvoirs de son Goru Goru No Mi de manière ingénieuse et redoutable. Une fois le torse bombé, Sayuki soudainement de par sa bouche cracha quelque chose d’énormissime :


    Il avait lancé de par sa bouche une déferlante de foudre gigantesque qui avait été lancé en direction de l’Amiral Enishi. L’attaque en elle-même était d’une puissance dévastatrice, tout serait rasé sur le passage de cette déferlante de foudre. Sayuki avait donc visé la totalité du corps de l’Amiral. Une immense explosion s’en suivrait et l’Empereur reprendrait sa position initiale suite à cela. Debout les bras croisés et avec un très large sourire. Voilà déjà quelque chose qu’il avait tenté avec une certaine fougue et force. Sayuki se douterait qu’Enishi avait de très forte chance d’esquiver cette attaque frontale sans grand mal et de ce fait l’Empereur resterait sur ses gardes afin de ne pas être surpris par une contre attaque quelconque. Les sens en éveil il était prêt à en découdre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enishi Le Taïpan
Graphiste-Modérateur/ Le Taïpan
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Réputation:
61/100  (61/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Sam 22 Oct - 20:07

Quel personnage arrogant. Enishi était venu dans l’optique d’un combat honorable, lui qui aimait le respect mutuel et l’affrontement violent, il était bien déçu de voir le vrai visage de l’empereur. Ce guerrier était un fanfaron, comment Amadeus avait-il pu se faire battre par cette vermine ? Il avait certainement les pouvoirs qui allaient avec la maîtrise de la foudre, mais l’amiral de lumière ne doutait pas non plus de ses pouvoirs. Malheureusement pour les quelques marines qui ne s’étaient pas enfuis à temps, le dôme les avait coincés dans cette bataille, peu importait au fond, ces gens là n’étaient que de la petite friture, l’amuse bouche pour que Sayuki puisse montrer sa force. Malgré tout le combattant de la marine se devait de protéger ses hommes, bien que l’envie lui en manque atrocement, c’était un risque à prendre, fronçant les sourcils, il envoya filer plusieurs rayons vers son nouvel ennemi, chacun d’entre eux allant s’écraser violement au loin.

Lasers Explosifs

La salve avait réellement pour but de tuer. L’oriental n’était pas du genre à tester la force de son adversaire en début de match, et rien ne l’énervait plus qu’une personne qui se retenait trop pour juger de la puissance ennemie.
Il ne pensait pas en découdre avec le Démon noir aussi facilement, mais ce qu’il vit l’étonna encore plus. Alors comme ça, ce type pouvait se déplacer à la vitesse de la lumière, lui aussi ? Evidemment, la foudre allait à une telle vitesse, c’était donc bien la raison pour laquelle ce type était en mesure de tenir tête à Goyah, impressionnant. Depuis qu’il avait obtenu le pouvoir de la lumière, le nouveau héros du gouvernement n’avait pas une seule fois été obligé de recourir à cette technique, mais il serait bientôt obligé au vu des circonstances. Néanmoins il gardait la tête froide, son style de combat était déroutant, surtout couplé à son pouvoir de lumière, tandis que le kendo était plus commun et traditionnel. Beaucoup de gens sous estimaient la puissance des estocs dans cet art d’épée, et ignoraient que le tranchant d’une rapière n’était pas le plus mortel. La stratégie du jeune homme était déjà toute prête, il frapperait trois fois de taille, en visant le poignet de Sayuki, puis dévierait au quatrième coup en un crochet pour lui perforer l’épaule et lui envoyer une salve de plasma.

Mais la surprise fut encore énorme quand Enishi réalisa que son adversaire n’avait nullement l’intention de l’attaquer immédiatement, préférant sauver les civils d’abord. Que croyait-il ? Il osait retarder le combat d’un enragé !? Le Taïpan ne vivait que par les combats, ne jurait que par les combats, par la violence et la souffrance, il n’avait que faire de civils, il voulait son combat, maintenant. Ses yeux se fermèrent, il entrait dans le monde de la vue totale, assimilant la lumière qui lui venait, pour pouvoir interpréter de chaque angle l’attaque de son ennemi. La suite l’impressionna, ainsi la foudre lui confiait le pouvoir du magnétisme, c’était problématique, il pouvait donc contrôler les métaux, mais il avait une idée parfaite pour contrer ce pouvoir. Un sourire naquit sur ses lèvres mais s’éclipsa bien vite lorsque le Yonkou ne fit qu’une bouchée du groupe de marine.

Des éclairs explosifs ? C’était très embêtant, l’atmosphère devenait lourde lorsque la foudre se répandait, et la tension devenait palpable à mesure que l’odeur des corps brulés montait dans l’air. Pensait-il que sa justice valait mieux que celle du gouvernement ? La justice, quel grand mot, qui peut vraiment savoir ce qui est juste ou non ? L’empereur était un de ces fous qui avait placé ses rêves beaucoup trop hauts, aucun homme ne peut décider de l’avenir, décider du flot des évènements, décider de sa fin. Le rêve que nourrissait Sayuki, le rêve de protéger tout le monde était inutile, en temps de guerre, le cadavre d’un paysan vaut la même chose que celui d’un roi. Peu importe les moyens, si la marine en venait à triompher totalement, le monde s’en porterait mieux, c’était la seule solution. Mais bien sûr il y aurait toujours des révolutions, des pirates, des gouvernements, bons ou corrompus…

Le criminel à la tête la plus primée du monde prit la parole, se vantant encore de sa puissance, arguant qu’il avait déjà connu l’enfer, était-ce vrai ? Dans ce cas là ils étaient deux, l’oriental ne se sentait nullement impressionné, bien que son sang bouillonne d’excitation. L’excitation du combat à venir, du combat intéressant, son corps entier tremblait, il était prêt à décoller à la moindre attaque, à annihiler n’importe qui. Sayuki laissa s’enfuir les villageois, ne se rendant sûrement pas compte qu’ils n’iraient pas loin en dehors du dôme de plasma, ils étaient coincés jusqu’à ce que l’amiral n’aie plus l’énergie pour maintenir cette « limite de terrain »

Le Yonkou engagea alors le combat, il bomba son torse, ceci poussa le combattant à la rapière à appuyer sa pose de combat, attendant le moment propice pour frapper. Mais ce qui sorti en même temps qui le cri du démon n’avait rien de faible, c’était un gigantesque rayon électrique, qu’Enishi bloqua en créant un mur de plasma. Les deux éléments étant très proches l’un de l’autre, ils s’entrechoquaient, s’absorbant parfois pour finir par former un dégagement de lumière, sans pour autant faire autre chose que décupler la chaleur. Selon le Taïpan c’était son avantage, la lumière chauffait et lui permettrait sûrement de gagner en augmentant la température. Il avait créé ce dôme fermé pour cela, afin d’empêcher la chaleur de s’échapper. L’oriental pouvait l’endurer grâce à son fruit, mais il espérait que ce dernier ne s’en rendrait pas compte et ne trouverait pas de contre. Une fois l’attaque terminée, le guerrier de lumière utilisa ce qu’il restait de son mur de plasma pour envoyer une vingtaine de tirs perçants, cachant un explosif parmi le tas.

Mur dégradé

Enishi ne ressentait pas la moindre petite once d’énervement, il était calme, un peu troublé, mais calme, son dôme de plasma s’était ouvert pour laisser s’enfuir les civils. Mais Hakim comprit bien vite qu’il n’arriverait à rien sans pousser son ennemi à bout, il lui fallait trouver son point faible, trouver ce qui était le plus susceptible de le pousser à se battre à fond. Un sourire naquit de nouveau, au coin des lèvres du jeune homme, qui se rendit à une vitesse fulgurante devant une femme, pour planter sèchement son arme dans la gorge, revenant ensuite devant son opposant. Il laissa son bras droit ballant le long de son corps, la rapière grattant le sol, du sang ayant éclaboussé son arme, il avait été à la vitesse de la lumière après tout, donc voir l’action devait être complexe pour un œil non averti.

« Tu ne comprends donc pas ? Goyah t’as donné un avant-goût de l’enfer. Je suis au-delà de l’enfer, je suis au-delà de la souffrance, je suis un Némesis. Sayuki, je ne parle pas dans le vent, peu m’importent les marines, les civils et les pirates, je veux juste un combat à ma mesure. » Dit-il avec calme « Je ne suis pas Goyah, malgré que je le respecte. C’était un homme trop impulsif, seule sa force l’empêchait de tomber au combat, moi… » Ajouta l’homme, claquant des doigts pour envoyer une salve de rayons explosif en ôtant un peu de plasma à son dôme, tandis que d’autres filaient de ses doigts, prenant Sayuki de deux côtés « Je suis beaucoup plus pragmatique. Ne crois pas que la puissance seule aura raison de moi. » Termina-t-il, un sourire amusé en coin.

Il brisa ensuite la lame de sa rapière sur son genou, sans regarder ce qu’il faisait, uniquement concentré sur son ennemi. La tension était à son comble, surtout dans un début de match pareil, où chacun posait les bases de son style de combat. Enishi se saisit alors de la lame et la chargea de lumière, la jetant au sol, juste en dessous de ses pieds. Le sol avait été ravagé par la précédente attaque du pirate, sa puissance était réellement impressionnante et le moindre coup bien placé pouvait être synonyme de mort instantanée. Malgré tout l’amiral de lumière avait déjà un plan, sachant qu’il ne pourrait utiliser sa rapière, faite d’acier, face à un homme qui manipulait le magnétisme.

Hakim fronça les sourcils, l’air pensif, certes il avait un plan très élaboré, mais quelque chose semblait étrange venant de l’empereur, que préparait-il ? Silencieusement, le guerrier replaça sa casquette, auparavant fourrée dans sa poche, sur son crâne et tendit sa main vers son ennemi, créant une lame de plasma pur. Le guerrier s’en saisit sans dire un mot, elle était d’à peu près un mètre vingt au total, brulante et coupante, la suite de l’affrontement se ferait de lame à lame, c’était désormais certain.

Lumilame

« Je te propose de te rendre maintenant. » Dit calmement l’homme, avant de réapparaitre devant l’ennemi pour asséner un coup de taille ainsi qu’une véritable avalanche de coups tous précis, attendant le moment opportun pour placer un estoc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Dim 23 Oct - 9:56

    Episode 36 : Le Niveau 1

    Ce combat prenait de plus en plus d’ampleur. L’Amiral Enishi était un combattant hors pairs du fait qu’il était plus un homme de technique qu’un homme de puissance pure. En effet il avait bloqué l’attaque surpuissante de l’Empereur avec un mur de lumière qui dévia la foudre un peu partout. A cet instant là, le choc entre la lumière et la foudre pur avait crée une chaleur presque étouffante. Sayuki pouvait le ressentir clairement. Et à cet instant là, l’instinct de combattant de l’Empereur lui faisait dire qu’il n’avait pas l’avantage. Il ne savait pas pourquoi, il savait que quelque chose clochait à cet instant là. Sayuki rengaina rapidement son sabre et restait aux aguets, il ne voyait plus l’Amiral à cause du choc de la lumière et de la foudre qui avait crée un grand flash. Puis suite à cela une en utilisant le reste de son mur de lumière, l’Amiral avait envoyé une vingtaine de tirs de perçant de lumière. L’Empereur se tenait debout et attendait que les rayons arrivent en sa direction.

    Il exécuta une série d’acrobatie pour éviter chaque laser, il avait exécuté des roulades au sol, en enchainant avec des roues et des sauts acrobatique, et évita la dernière flopé en se mouvant à la vitesse de la lumière. Sayuki sentait qu’il était clairement désavantagé mais pourquoi ? Pourquoi est ce que son instinct lui disait ça ? C’est alors qu’il pouvait entendre les civils enfin s’enfuir ? Quoi ca faisait déjà un paquet de minutes qu’ils auraient du fuir. Puis Sayuki leva la tête et regardait le dome de lumière. Il avait rétrécit ? L’Empereur commençait à comprendre de quoi il s’agissait à présent, il esquissa un sourire, puis d’un air sérieux dégaina son sabre d’un coup sec, mais voilà que soudainement l’Amiral de la Marine venait de commettre l’irréparable, il avait tué une femme de sang froid.

    On pouvait voir le sang de la jeune femme un peu partout. L’Empereur resta cloué, la colère lui avait monté à la tête, quelque chose d’énorme allait émanait de lui. Tandis que l’Amiral de la marine parlait, Sayuki l’ignora totalement pour se diriger vers la jeune femme qui suffoquait, du sang s’écoulait de sa gorge et avant même qu’il a put atteindre le corps de la jeune femme, celle-ci rendit l’âme. Sayuki resta debout, là devant ce corps qu’il n’avait pas put protéger. Tan dis qu’Enishi allait de provocation en provocation, en expliquant que Sayuki n’avait connu qu’un avant gout de l’enfer et qu’il se foutait des civils ou des marines présent sur les lieux. C’est ensuite qu’il se mit à parler de Goyah, en expliquant qu’il était bien différent de lui et que la puissance brute seule ne suffirait pas à le vaincre et tout ça en souriant, montrant qu’il était amusé, la colère de Sayuki venait de monter d’un bon.

    Enishi ensuite brisa la lame de sa rapière et pris la seule lame pour la charger d’une lumière intense. Il possédait maintenant une épée de lumière conséquente, elle était brûlante et lumineuse. L’Empereur n’était pas impressionné, il était tellement énervé qu’il voyait rouge, son regard perçant ne fixait que celui d’Enishi à présent, son cœur devenait de plus en plus rongé par la colère, il était comme un volcan bouillonnant et pouvant éclater à n’importe quel moment. Son sabre en main il n’allait pas tarder à riposter d’une force démoniaque, mais avant cela, il tentait de reprendre un semblant de concentration. Il respirait assez fort, car il avait beaucoup de mal à calmer son énervement grandissant. Puis maîtrisant sa respiration, il dit d’une voix sombre et d’un regard effrayant emprunt de détermination et de volonté :


    « Tu vas me le payer ! Tu n’aurais jamais dut t’en prendre à cette femme innocente ! J’avais promis de protéger tout le monde et tu viens de me faire mentir ! Même si je ne réussis pas à t’avoir aujourd’hui et que tu es chanceux, je reviendrais avec une armée et je détruirais Marinford et toi avec ! Prend ça comme une future déclaration de guerre ! »



    « Ne te compare pas à Goyah, car il a une chose que tu n’aura jamais…L’HONNEUR !! Et puis pendant mon absence de deux ans, j’ai put développer deux niveaux de puissance que je voulais utiliser spécialement contre l’Amiral Goyah mais comme il n’est plus de ce monde, je te fais l’honneur d’utiliser le premier niveau contre toi !»

    Alors qu’Enishi était prêt à en découdre de lame à lame, Sayuki restait en retrait et fut entouré soudainement d’une aura rougeâtre. Quelque chose de très étrange émanait de lui. Il fixait toujours de son regard l’Amiral Enishi, un regard meurtrier et effrayant. L’Empereur attendait le bon moment pour lancer la contre attaque. Il attendait que son ennemie se rapproche afin de lancer la sauce. Il imbiba sa lame du Haki de l’armement pour renforcer celle-ci et il contra les attaques déferlantes et précises de l’Amiral Enishi, Sayuki recula d’un salto arrière afin de se préparer à contre attaquer et il lança pour commencer :

    « Raiten : Level One !! » (Empereur De La Foudre : Niveau 1)



    « Busou-Shoku : Kouto No Kichigaï !! » (Haki, Couleur de l’armement : Manteau Du Fou)

    Technique de haute volée de la part de l’Empereur. Utilisant le Niveau 1 comme il l’appel, Il s’entoure de son puissant Haki de la couleur de l’armement comme d’un manteau afin de recouvrir son corps. Dès à présent à chaque éclair qu’il lancerait serait imbibé du Haki de Sayuki et il pourrait toucher facilement le logia de la lumière d’Enishi. Bien évidemment les attaques sont multipliées par deux du fait de la puissance du haki qui est combiné à la puissance de la foudre, et à partir de maintenant on pourra noter qu’il utilisera toujours le mot « Raiten » pour chacune de ses attaques. Une fois passé à son niveau 1, Sayuki leva la tête et dirigea son attention sur le dôme qu’avait crée l’Amiral. L’Empereur diriga la pointe de sa lame vers le haut et soudainement il lança en sautant en direction du dôme de lumière :

    « Raiten : Haretsu !! » (Empereur De La Foudre : Rupture)


    En utilisant la coupe de l’acier au Haki de l’armement, Sayuki venait de détruire le dôme de lumière d’Enishi. La combinaison avait fait mouche et une immense lumière surgit, le dôme éclata en des milliers de lumière chaude et brillante. Maintenant il n’y avait plus de limite de terrain et la stratégie d’Enishi avait été réduite à néant. L’Empereur ne disait rien, il était maintenant assez loin d’où se tenait l’Amiral de la marine. L’Empereur exécuta alors un saut en se propulsant via des éclairs au niveau de la plante de ses pieds. Il était maintenant à une trentaine de mètre au dessus de l’Amiral Enishi. Et toujours sous l’influence du niveau 1 qu’il avait développé, L’Empereur allait lancer quelque chose d’énorme :

    « Raiten : Armageddon !! » (Empereur De La Foudre : Armageddon)


    Une fois son sabre rengaina dans son fourreau, en reliant ses deux mains et toujours sous l’influence du niveau 1, l’Empereur pirate lancerait une gigantesque boule de foudre d’un rayon de plusieurs mètres. Cette boule de foudre en plus d’être surpuissante et emprunt du Haki de l’armement de Sayuki puisque il est toujours sous l’influence de ca fameux niveau 1 qu’il avait développé au cour de ses deux années consécutifs. Ce n’était que de la puissance brute et du fait de la présence du haki, il était peut être fort probable que l’Amiral soit touché. Du moins c’est ce que Sayuki pensait puisque l’échappatoire était peut probable, d’autant plus que l’attaque était lancé des cieux. Une fois cela fait, Sayuki réatérirait sur le toit d’un bâtiment plus loin. Le centre ville devenait une vielle de ruine et de destruction. L’Empereur suite à cela annula son Niveau 1 afin d’économiser du Haki. Il était maintenant à l’arrêt sur le toit de ce fameux bâtiment sur lequel il avait reprit ses appuies. L’Empereur reprenait son souffle car ce déchainement de force et de puissance l’avait épuisé. Il restait sur ses gardes au cas où l’Amiral ferait preuve de tact. L’attaque avait-elle fait mouche ? Etait-il blessé ou avait-il réussit échapper à la formidable démonstration de puissance de l’Empereur Sayuki ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enishi Le Taïpan
Graphiste-Modérateur/ Le Taïpan
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Réputation:
61/100  (61/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Dim 23 Oct - 15:51

Le bonheur… Le bonheur, la joie d’être enfin dans un combat à sa mesure, d’affronter un ennemi autant, voire peut-être plus puissant que soit, c’était tout simplement parfait. L’amiral de lumière ne demandait rien de mieux, et on lui avait exaucé son souhait, en lui ramenant l’objet de ses attentions sur un plateau d’argent. Frissonnant de plaisir, le guerrier attendait de voir comment pouvait s’en sortir son opposant, le combat commençait à être intéressant. L’ennemi faisait preuve d’une agilité exemplaire et d’une maîtrise parfaite de son environnement, quiconque se serait tenu en ces lieux se serait évanouit en ressentant la puissance des techniques utilisées. La stratégie d’Enishi semblait se mettre en place peu à peu, mais la présence du dôme était cruciale dans son plan. Il comptait s’arranger pour alourdir l’atmosphère et ensuite charger les bords du dôme de haki avant de ne faire s’écraser celui-ci sur Sayuki.

Il tremblait, pas de peur, mais de plaisir, tuer cette femme le faisait rire, il se moquait de la vie des faibles, ces gens là ne valaient pas qu’il perde son temps. Tant pis pour elle, sa mort était arrivée à cause de son protecteur, si seulement il avait décidé de se battre à fond dès le début, tout cela ne serait peut-être pas arrivé, après tout ! Le guerrier explosa de rire, un rire bruyant et démoniaque, tandis que des gouttes de sang glissaient le long de sa lame, perlant sur la pointe avant de tomber au sol en un petit bruit. Il se délectait du plaisir qu’il ressentait, pas le plaisir d’avoir tué, le plaisir de sentir la colère de son ennemi atteindre les sommets, oui, Sayuki voulait le massacrer, et cela enchantait l’homme aux cheveux d’ébène, enfin, enfin il pourrait se battre au maximum ! Un sourire carnassier aux lèvres, Enishi frappa la lame de sa rapière du genou, la brisant.

L’homme à l’uniforme bleu marine s’était ensuite créé une arme faite de lumière, et comptait s’en servir pour réduire à l’état de masse sanglante son opposant. Il n’ignorait pas le fait que le Yonkou était un maître au sabre, mais cela lui importait peu, son arme découperait le katana qu’il possédait comme du beurre. La chaleur qui s’en dégageait la rendant extrêmement coupante, ou plutôt, brulante. Le plan consistait à déposer de petites mines de lumière en marchant, pour créer une chaine d’explosion qui obligerait l’empereur du nouveau monde à sauter, permettant ainsi à Hakim d’utiliser les rayons du soleil pour transpercer le guerrier.
Malgré tout avant de réaliser cet enchainement, il était nécessaire qu’il parvienne à s’approcher de son adversaire, à ôter son attention de la moitié de bulle qui les entourait. C’est dans cette optique qu’il avait formé une lame lumineuse dans sa main, composée de plasma condensé, capable de faire fondre le meilleur des métaux en un seul impact. Malheureusement, le marine avait sous-estimé l’esprit de stratège de son opposant, et aussi mais surtout son contrôle du haki. Il était indéniable que c’était là le point fort de l’empereur, il maîtrisait le haki à un niveau plus avancé que l’oriental. Ce dernier ne s’y était éveillé que quelques mois auparavant, et il lui fallait énormément de concentration pour en charger un coup, rendant compliqué les affrontements entre Logia pour le jeune homme.

Enishi ricana quand son adversaire commença à s’emporter, tout le monde avait un point faible, et apparemment les civils étaient celui du manieur de katana. Céder à la colère était une chose normale pour un homme d’honneur comme Sayuki, mais ça n’en était pas moins une erreur qui pouvait facilement s’avérer fatale. L’homme de foudre menaçait de revenir avec une armée pour détruire Marineford, cela arracha un sourire carnassier au combattant, enfin, enfin un combat à sa mesure. Il explosa d’un rire puissant, se contorsionnant comme pour se plier de rire.

« La mort de cette femme t’enrage, Yonkou ? Peut-être aurais-je du la torturer avant ? Ou tuer sa famille avec ! De toute manière peu importe ! Quand tout cela sera terminé, quand le buster call entrera en action, il ne restera plus rien. Personne n’annule un buster call, tu devrais le savoir ! » Nargua l’homme, ses yeux de prédateur rivés sur ceux de son ennemi, avide d’un combat sanglant « Au diable la vie des insectes, laissons les aux rats. Seul les dieux des mers m’intéressent » Termina l’homme en fronçant les sourcils.

Mines de lumière

Sachant cela, il fallait qu’Enishi fasse preuve d’une concentration totale, il s’était donc approché en zigzagant jusqu’à son adversaire, déposant de petites sphères lumineuses à chaque impulsion de ses pieds. Puis il avait porté une véritable rafale de coups de taille, laissant filer des étincelles à chaque frappe, qui allaient se coller au sol en attendant d’exploser. Mais quelque chose clochait, il y avait, en ce moment même, un pouvoir inexplicable dans les coups du démon noir. Sa lame ne se coupait pas au contact de cette du marine, qui comprit trop tard ce qu’il s’était passé.

Etait-ce là le stade dont avait parlé l’empereur ? La puissance qui se dégageait de lui, augmentée par son haki colossal, donnait au guerrier de lumière l’impression qu’il allait s’évanouir, mais il tenait le coup. Apparemment il y avait deux niveaux à cette technique ? Le dire à Enishi n’était pas une action recommandable, mais peut-être était-ce un bluff destiné à lui faire croire qu’il était à fond alors qu’il mentait ? Ou bien peut-être Sayuki n’avait-il en réalité développé qu’un seul niveau et cherchait à effrayer son ennemi ? L’aspect stratégique de la bataille semblait déstabiliser complètement l’amiral, qui préféra cesser de chercher une ouverture pour reculer brutalement de son adversaire, l’observant en haletant.

L’attaque qui s’en suivit bluffa tout simplement l’oriental, il en était absolument livide, ce type venait de faire sauter un dôme de plasma, comment !? C’était très certainement en raison du caractère similaire de la foudre et de la matière dont était faite la couverture, mais réussir à produire suffisamment d’énergie pour la faire sauter d’un seul coup était tout simplement prodigieux. Néanmoins tous deux étaient désormais exposés aux tirs de canon qui allaient bientôt mettre Foodvalten à feu et à sang. La chaleur se dissipa d’un coup, se dispersant dans l’air en créant des vagues typique d’un changement de température. Ces vagues étaient aptes à déformer la lumière, et cela fit prendre conscience à Enishi qu’il pourrait utiliser ce type d’onde pour donner une trajectoire circulaire à ses coups. Malheureusement cette découverte était inutile, le Yonkou briserait sûrement très vite un deuxième dôme, sans laisser le temps à la chaleur de s’accumuler.

Le démon noir ne laissa aucun répit à Hakim et sauta rapidement dans les airs, porté par sa foudre, pour relâcher une décharge d’énergie tout simplement monstrueuse. Les yeux du combattant à la casquette s’écarquillèrent, il était dans une situation tout simplement terrifiante, mais il pourrait s’en sortir en créant un bouclier de plasma d’assez petite taille. Un rictus vint déformer son visage, tandis qu’il chargeait autant de haki que possible pour se protéger du coup à venir.

Bouclier plasmique

Lorsque l’attaque vint s’abattre sur lui, à une vitesse terrifiante, le marine tint bon, sentant son corps trembler de par l’énergie que lui demandait une telle résistance. Il avait tendu les mains au ciel pour créer une sphère en mesure de le protéger, celle-ci tint le choc de peu, mais il réalisa alors ce qu’il venait de se produire… Chaque petite sphère explosive qu’il avait laissé en zigzagant et avec ses coups d’épée avait commencé à briller. L’impact les avait réveillées, une vingtaine de bombes surpuissantes explosèrent alors.

*Merde, merde, merde, merde, merde* Pensait-il, rompant son bouclier pour se transformer en rayon le plus vite possible et rejoindre le ciel « MEEEEEERDE ! » Cria-t-il alors, sentant que sa trajectoire ne pouvant-être que droite, l’empereur l’attraperait au vol. *Est-ce qu’il savait !?* Se demanda Enishi, transpirant.

Le guerrier de lumière avait commencé à monter en hauteur pour éviter l’explosion des grenades de lumière chargées de haki, intouchable sous la forme d’une simple lumière que l’on discernait à peine. Il se matérialisa en plein air, décidé à porter son coup le plus puissant. Sa main droite se tendait vers le démon noir qu'il venait de repérer, tandis que l’oriental retombait, se chargeant de haki et d’une énergie lumineuse terriblement aveuglante.

Le Doigt Solaire

Son poing, auparavant refermé, laissa se déplier l’index, qui envoya un rayon gigantesque, propulsé à la vitesse de la lumière, brûlant comme l’enfer. Enishi retomba alors au sol, étalé, complètement épuisé, ses yeux bleus fixant le ciel alors qu’il se relevait avec lenteur, priant pour que son attaque ait eu raison de Sayuki.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Lun 24 Oct - 9:04

    Le combat devenait de plus en plus intense, sur cette île qui jadis n’avait que connu la paix et jamais non au grand jamais la guerre, les deux brutes ou plutôt les deux monstres qu’étaient l’Amiral Enishi et l’Empereur Sayuki se livraient un duel acharné, on aurait même put croire qu’il n’y avait qu’eux deux sur l’île de Foodvalten. L’Amiral Enishi est un homme extrêmement redoutable, et ce n’était que trop tard que de l’avoir découvert maintenant. L’Empereur avait commis la seule faute qu’il ne fallait jamais commettre dans un duel comme celui-ci. La faute de sous-estimer son adversaire. Peut être que l’arrogance de l’Empereur était plus un handicap qu’autre chose tout comme son orgueil. De tout temps l’orgueil était assimilé comme une marque de force, mais il n’en était rien, c’était un horrible défaut, après tout n’était ce pas l’orgueil en lui-même qui avait fait sortir Satan du paradis lorsqu’il ne s’était pas prosterné devant Adam ?

    Au précédant assaut d’épée de lumière à sabre emprunt de Haki, les deux hommes s’étaient livrés à un duel au sabre des plus magistral. L’Amiral Enishi s’était déplacé en zigzagant de manière étrange, il préparait quelque chose ? L’Empereur avait remarqué des marques jaunes lumineuse au sol, une trainé de pas laissé par l’Amiral qui décidément devenait de plus en plus ingénieux à chaque assaut donné. Sayuki commençait à comprendre quelque chose d’important, Enishi lui avait inculqué sans le savoir une nouvelle valeur humaine : « L’humilité ». Oui car pour repousser le « Raiten : Armageddon » de Sayuki au fameux « Level One », il fallait plus qu’un pouvoir pour faire face à ça, il fallait une volonté de fer. L’Amiral semblait posséder cette capacité hors du commun que tout homme extraordinaire possédait. En effet il avait créé une sorte de bouclier de lumière emprunt d’un puissant Haki.

    Mais une chose s’était produite suite au choc du coup de Sayuki contre le bouclier de l’Amiral de la marine. En effet les traces de pas d’Enishi se mirent à briller intensément et finir par exploser de toute part. L’Empereur compris qu’il s’agissait de mine et que si par malheur il était tombé dessus, il serait sûrement dans un sale état à l’heure qu’il est. L’Empereur comprenait que le sens de la stratégie c’est l’Amiral Enishi était incroyablement bien ficelé. Suite à cela, l’Amiral de manière prompt et direct se mit à monter en hauteur afin d’éviter les explosions de mine de lumière qui apparemment était chargé de Haki, il pouvait donc être touché. Il se matérialisa en plein air. Il avait déjà repéré l’Empereur là haut sur le toit du bâtiment sur lequel il se tenait. L’Amiral venait de tendre sa main droite en direction de l’Empereur qui lui reprenait son souffle tout en étant en garde prêt à riposter contre l’Amiral qui auparavant avait dit des paroles qui avaient fait monter la colère de l’Empereur d’un cran.

    Tout en retombant vers le sol, une énergie surpuissante émanait de la main de l’Amiral, elle en devenait aveuglante, son poing fermé laissa son index seule apparent pour déverser un rayon gigantesque propulsé à la vitesse de la lumière tandis qu’Enishi était retombait lourdement au sol. Sayuki avait les yeux écarquillaient car l’attaque avait été chargé en Haki. Depuis le haut du bâtiment, à la vitesse de la lumière lui aussi, il rengaina son sabre dans son fourreau d’un geste technique rapide et délivra une immense quantité de foudre qu’il combina à une quantité de « Haki » tout aussi importante. Puis en décroisant les bras de manière vive et brutal, il une bulle l’entoura pour recouvrir son corps. Il venait d’utiliser exactement la même stratégie que son adversaire, il avait créé un véritable bouclier de foudre et de haki afin de limiter les dégâts de l’attaque surpuissante de l’Amiral. Il lança :


    « Busou-Shoku : Kaminari No Kekkaï !! » (Haki De L’armement : Barrière Eclair)


    Le choc était incroyable, la lumière contre la foudre, le Haki de l’Amiral contre le Haki de l’Empereur, le choc avait donné une immense explosion, l’attaque de l’Amiral commençait à perdre en puissance, mais également le bouclier de foudre qui se brisa peu à peu, Sayuki tentait de tenir le choc le mieux qu’il pouvait mais finalement, le bouclier finit par se briser en milliers d’étincelles. Même si la décharge de lumière intense et chaude avait été réduite de manière importante, Sayuki pouvait ressentir le coup de manière brutal et intense. Le bâtiment sous les pieds de l’Empereur pirate s’effondra sans se faire attendre et les cieux furent pris dans un grand flash lumineux que tout le monde pourrait voir. Malgré que le rayon de lumière ait perdu plus de 70% de sa puissance une fois martelé par le bouclier de Haki et de foudre de Sayuki, l’Empereur fut tout de même emporté contre un bâtiment plus loin présent dans le centre ville.


    Sayuki n’en revenait pas, il venait d’être emporté par le rayon de l’Amiral Enishi, l’Empereur venait d’être terriblement secoué par le choc du rayon qui l’avait frappé au niveau de l’estomac. Et étant donné que le rayon avait été annihilé à 70% de sa puissance par le bouclier de Sayuki, par chance, il n’avait pas put transpercer le ventre du pirate, il avait seulement frappé son estomac comme d’un puissant coup de poing de lumière qui l’avait envoyé valser contre un bâtiment plus loin. Le bâtiment s’effondra même sur Sayuki, à cet instant là on ne pouvait pas savoir si l’Empereur était K.O ou non. Juste derrière on pouvait voir la fameuse forêt de Foodvalten. Cela signifiait que le combat des deux hommes avaient été tellement intense qu’ils n’avaient même pas remarqué tout deux qu’ils s’étaient approché de la forêt. Un immense amat de poussière et de terre se souleva sur toute la surface de combat. Oui deux bâtiments qui s’écroulent cela faisait obligatoirement du grabuge.

    Plusieurs minutes s’étaient écoulés, on pouvait croire que l’Empereur avait été mit hors d’état de nuire ? Etait ce possible qu’Enishi avait réussit là ou l’homme le plus fort du monde, l’Amiral Goyah lui-même n’avait put rien faire ? A ce moment là peut être que beaucoup de question se posé dans la tête de l’Amiral de la marine. Après environ cinq minutes, dans les décombres on pouvait voir quelque chose qui bougeait. Un corps, puis un vêtement noir montrait le bout de son nez et finalement en surgissant comme des ténèbres et de l’au-delà, revoilà l’Empereur Sayuki. Il était debout, le visage plein d’égratignure et la bouche en sang jusqu’au cou. Il avait salement trinqué sur ce coup là. Mais chose étrange, il avait une femme dans ses bras. Incroyable, l’Empereur avait même pris la peine de sauver cette femme qui était sûrement resté dans ce bâtiment dans lequel Sayuki s’était encastré. Il avait déposé son sabre sur celle-ci et il se mit à fixer l’Amiral de la marine tandis que derrière on pouvait voir l’entrée de la forêt l’air pensif en tentant de trouver une solution face à l’Amiral de la marine.




    ** Ce type est dangereux, la maîtrise de son pouvoir combiné à son sens de la stratégie fait de lui un combattant hors pairs…Car si je n’avais pas eu assez de Haki tout à l’heure pour renforcer mon bouclier, je serais sûrement allez rejoindre Goyah dans l’autre monde, c’est impensable ! Si j’avais maintenu mon niveau 1 un peu trop longtemps tout à l’heure j’en aurais subit les conséquences maintenant par une mort certaine, une chance pareille n’est qu’un signe du destin, un destin qui m’appel à devenir l’Homme Le Plus Fort Du Monde !! Cette fois-ci je ne commettrais pas deux fois la même erreur ! J’aurais bien tenté le niveau 2, mais je risque de m’emporter et de mettre en péril cette île et leurs habitants, puis Heick, Ryuga et Nanashi ! Je n’ai pas le choix, j’attends encore un peu et je réactiverais le niveau 1 en utilisant ma plus puissante technique de combat ! **



    « Tu es impressionnant ! Avec tout ce que tu viens de me faire voir, je vais finir par croire que j’ai un nouveau rival dans ce monde ! Je regrette de ne pas pouvoir utiliser toute ma puissance pour passer au niveau 2, car si je le faisais, c’est toute l’île qui tomberait ! Mais ne t’inquiète pas, je sais maintenant à qui j’ai à faire et tu ne risque pas d’être déçu de la suite de mon menu… »

    Dit-il sur un ton calme, l’air sérieux. Après ces quelques mots échangés, il déposa la jeune femme contre les débris plus loin, elle était encore vivante mais inconsciente sans doute suite au choc qu’elle avait subit. Sayuki reprit son sabre en main et resta silencieux. Il remit le fourreau à sa ceinture et claqua sa nuque. Le sang sur sa bouche et son cou commençait à devenir sec, cette impression de sale l’énervé et le mettait hors de lui, puis il y avait cette douleur à l’estomac qui lui faisait mal. Il déchargea une quantité électrique suffisante afin d’endolorir la douleur. Une des autres facultés de son pouvoir qu’il avait put développer au cour de ses deux années. Une fois cela fait, la douleur à son estomac commençait à se dissiper bien qu’une vive douleur restait tout de même. Soudainement Sayuki en accourant à la vitesse de la lumière en direction de l’Amiral Enishi se mit à tournoyer autour de l’Amiral à un tel point qu’il en devenait invisible du fait de la vitesse de la lumière s’accumulant au nombre de tour que Sayuki effectuait au tour d’Enishi et une fois prêt il stoppa net sa cours et en direction du flanc droit de l’Amiral au niveau du tronc de son corps, l’Empereur avait tenté de lancer de plein fouet :

    « Ryu Shitennou Iaï : Kiri No Chi !! » (Style Du Roi Dragon Céleste qui dégaine : Pluie De Sang !)


    En utilisant l’art de dégainer, Sayuki en une frappe à la vitesse de la lumière, venait de lancer une trentaine de lame de vent surpuissante afin de découper en mille morceaux son adversaire. La lame étant induite du haki de l’armement faisait que les lames de vent elle-même devenait induite du Haki de Sayuki afind e pouvoir toucher efficacement l’Amiral de la marine, non seulement son fruit serait annulé mais en plus de cela la puissance d’attaque augmenterait de manière considérable. Mais ce n’était pas finit, étant donné que l’Amiral Enishi serait bien occupait avec les lames de vents induite de haki, l’Empereur disparut à la vitesse de la lumière pour réapparaître sur le flanc gauche de l’Amiral afin de le prendre en tenaille et de mieux bloquer ses mouvements d’esquive ou autre. Une fois sur la ligne d’attaque, l’Empereur toujours en utilisant son sabre déjà dégainé tenterait de lançer de plein fouet en visant la tête de l’Amiral :

    « Ryu Shitennou : Kou Ha Tenbatsu !! » (Vague Divine)


    Sayuki lancerait depuis la pointe de son sabre une vague de foudre à la vitesse de la lumière, elle était donc également induit du haki de l’armement prodigué par les soins de l’Empereur, cette technique en plus d’être foudroyait de toute part, elle permet de transpercer tel la pointe d’un sabre. Même si Sayuki n’était pas sur d’avoir fait mouche sur ce coup là, au cas où son adversaire se serait tirer d’affaire ce qui était peut être possible au vue des capacités d’Enishi, l’Empereur serait en position de défense prêt à continuer le combat si il le fallait. L’Empereur espérait avoir blessé l’Amiral, car plus le combat duré et plus l’intensité des frappes devenaient forte et puissante, et bientôt c’était toute l’île qui allait subir les effets du combat livré entre l’Amiral de la marine et l’Empereur pirate. Que se passerait-il suite à ses attaques fulgurantes ? Enishi avait-il réussit à s’en sortir ? Pour le moment rien était sûr et Sayuki le sabre devant lui mit en avant se tenait en garde pour parer peut être une future contre attaque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki D. Tensei
Admin/ Le Légendaire
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Réputation:
80/100  (80/100)
Camp: Révolutionnaire

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Lun 24 Oct - 19:53


JE SUIS VENU POUR
METTRE FIN A CETTE BATAILLE


    -Préparation à Kouten Island ...

    Je venais de quitter la colline sur lequel j'avais parlé à Evan afin de lui dire qu'il est le nouveau chef de la révolution. Maintenant je me dirigeais vers la salle de la réunion afin d'arrêter cette réunion qui n'a plus de sens pour moi. Une fois la réunion arrêter, chacun pourra faire ce qu'il veut le temps que je fasse aller-retour sur l'île de Foodvalten sans pensées aux causes et conséquences de ce déplacement ... Uhara devrait venir avec moi, j'aurai besoin de son aide pour stopper l'invasion de la marine et surtout arrêter le buster call à temps.... Quelle minutes plus tard, j'arrivais afin dans la salle de réunion, j'entrais et je pris la parole en m'adressant à tout le monde ... :

    « Re-bonjour tout le monde .. Je suis là pour mettre fin à cette réunion, vous êtes libre de faire ce qui vous semble bon jusqu'à entendant les nouveaux ordres pour des nouvelles objectifs. Merci d'avoir répondu à cette réunion. Cette réunion se pourrait être le dernier en commun car, à partir de maintenant beaucoup de choses vont se passé ... »

    « Uhara prépare toi, nous devons nous rendre sur Foodvalten pour un petit moment, je t'expliquerais une fois à bord du mini Kiro. » « Kurisu et Kenzaki, vous ne bouger pas de l'île céleste jusqu'à mon retour s'il vous plait. » « Danny Morgan chef de l'armée révolutionnaire, le nouveau second chef de la révolution t'attends vers le sud de l'île pour parler d'une affaire sérieuse .. Merci de te rendre là-bas et expliquer à Evan tout ce qui s'est passé... »


    Une fois ma parole terminée, je fis signe à Uhara puis je quittais la salle de la réunion tout en me dirigeant vers le mini Kiro. Pendant ce temps, de l'autre côté Uhara quitta la salle aussi et alla chercher dix combattants assez puissants pour me rejoindre sur le Mini Kiro. Je l'attendais tranquillement au bord du mini Kiro.. Quelques instants plus tard Uhara m'avait rejoint avec les dix combattants, Uhara ne comprenait toujours pas sur le fait qu'on quitte si soudainement Kouten Island et en plus pour se diriger vers Foodvalten .. Il montrait un visage assez choquant venait de sa part. Uhara l'homme qui connait tout sur ce monde et au courant des tous les faits et gestes de chacun, ne serait pas au courant des événements sur Foodvalten ? Hum .. Bref, nous quittâmes Kouten Island avec le mini Kiro, notre destination est Foodvalten ..

    -A Bord du mini Kiro, direction Foodvalten ..

    ça fait plus de cinq minutes que nous avons quitté Kouten Island avec le mini Kiro, sur le bateau, il n'avait quasiment pas de bruit. Uhara et moi étions dans le salon et pendant ce temps les dix combattants était à l'extérieur en train surement de regarder ces beaux nuages dont nous sommes entrains de traverser avec notre navire. Uhara avait l'air inquiet, c'est vraiment très rare venant de lui, il ne parlait pas et ne me regardait pas .. Il se leva et pris son scargophone puis contacta quelqu'un dont j'ignore le nom .. Il sorti à l'extérieur pour parler à cette personne .. Quelque minute plus tard, il rouvrit la porte puis me parla en disant « Tensei, alors, c'est à cause du buster call que tu as arrêté la réunion ? » Hum .. Il n'y a aucun doute, cet homme est incroyable, très puissant et stratégique pour que je puisse rivaliser contre lui et surtout très intelligent. En moins d'une heure, il réussi à faire le point sur ce qu'il se passe et par la même occasion il devina mes intentions.. Uhara Kisuke, qui es-tu ? J'espère que j'aurai la réponse à cette question un jour ... Je lui répondis aussitôt en confirmant que c'était bien et bel pour cette raison que j'avais annulé la réunion. Il esquissa un léger sourire puis porta son chapeau assez bizarre comme lui d'ailleurs, ensuite il ouvrit un de mes armoires se trouvant dans le salon de mon bateau.. Dans cette armoire, il y avait une canne qui lui appartenait, je ne savais même pas qu'il cachait ses objets dans mon navire, enfin il a le droit ... Il s'approcha de moi, toujours en gardant le sourire sur le visage, il fut un truc que je n'ai pas bien compris et sortit un sabre très fine et tranchant de sa canne, ensuite il m'adressa la parole en disant :

    Tsubaki D. Tensei, je ne me suis pas trompé sur ton compte, tu viens de me le prouver avec ta réaction sur la destruction de l'île de Foodvalten.. Je suis vraiment content que tu es bien et bel l'homme qui sauvera ce monde .. Tsubaki D. Tensei, considère moi comme ton arme à partir de maintenant, je suis près à accomplir n'importe quoi pour te servir, même si ça doit me couter la vie... »

    « Autre chose Tensei, après ces événements, Kenzaki, Kurisu, toi et moi devons-nous rendre sur l'île de la tortue pour connaître la vrai histoire car, il y a un lien qui nous unis .. Quoi ? Tu en sauras davantage une fois qu'on sera à l'île de la torture ... »

    Hum .. Merci à lui pour ces compliments mais, ce n'est vraiment pas mon genre de considérer les êtres vivant comme des armes humaines .. Par contre, je fus choquer par ce qu'il m'avait dit à la fin, comme quoi, il y avait un lien qui nous unissaient, c'est quoi ce lien ? Pourquoi Kurisu ? Ah .. Je vois, c'est pour ça que le vieux sage m'avait demandé de la recruter .. Je comprends mieux. Un lien avec Uhara ? Hum cela ne me surprendrait pas du tout car, cet homme ressemble énormément à quelqu'un qui ferait partie du clan tsubaki ... Kenzaki ? Je ne vois pas qu'elle lien pourrait nous unir avec cette jeune fille qui vivait sur l'île de Drum avant qu'on viennent sauver les habitants .. Mais, bon ! On verra une fois tout ça, sera terminé ...

    -Foodvalten ... Le combat de Uhara -Ex-vice amiral vs vice amiral ...

    Nous étions au-dessus de Foodvalten maintenant, j'apercevais déjà plus de cinq navires de guerre de la marine et des attaques assez puissantes venant d'un peu partout.. Il semble que la guerre à déjà commencer .. J'entendais la voix des pauvres innocents cherchant à sauver leur vie et ceux de leurs enfants. Cela me rendait vraiment en colère .. Le fait que ces pauvres habitants sont exterminé par des boulets de canons ou par des capacités bien plus puissantes comme ceux du fruit du démon. Bref, je demandais à Uhara de descendre le navire vers le sud de l'île, c'était un endroit peu fréquentée par des gens et se trouvaient deux navires de guerres en train de tirer comme des fous et s'en foutaient complétement des gens innocents .. L'ordre de buster call vient de qui ? J'aimerais bien connaître le nom de cette personne pour le faire payer ce qu'il est en train de faire sur cette île. Une île historique, qui n'a jamais connu la guerre depuis plus d'un siècle, les habitants s'en foutent de ce qui se passe dans ce monde, ils se contentent de vivre leur vie sans la haine, ni la violence ... Mais, aujourd'hui ils sont sous la menace d'un buster call à cause d'une personne qui flippent tellement de l'empereur sayuki qu'il veut exterminé ces innocents avec l'équipage de sayuki. C'est vraiment dégoutant ... Pourquoi les gens ne remarquent toujours pas que la marine ou le gouvernement font que de commettre des erreurs sur erreurs .. On dirait que le monde est sous l'emprise d'une dictature. C'est de l'injustice et cette injustice je vais le retourner contre eux ...

    Une fois le bateau descendit de sa hauteur, nous nous trouvâmes environ à 200 mètres d'altitude .. Je quittais la chambre ainsi que Uhara et chacun de nous pris la position de combat. Uhara se contenta d'utiliser son Haki de roi en visant les deux navires, une fois que la fluidité de ce Haki a fonctionné, plus de la majorité des soldats de la marine étaient évanouis. Le vice amiral sur ce navire commençait à paniquer mais, il voulait montrer qu'il était digne de ce rang donc, il se mit en avant du navire, enleva sa cap de la marine et se jura de nous faire tomber .. Pendant ce temps l'autre navire en arrière se contenta de tirer sur nous avec leurs boulets de canons. C'est vraiment une perte de temps non ? Hum ... Les boulets de canon étaient de plus en plus nombreuses, tous sans précision .. Uhara sauta du navire volant et atterrit sur le navire de ce vice-amiral lui disant que c'était lui son adversaire .. Le vice-amiral paniqua pendant quelques secondes en voyant Uhara devant lui .. Il l'avait reconnu, Uhara était un homme qui a travaillé pour la marine avant de les trahir pour rejoindre la révolution. Peu importe, je me contentais de regarder ce beau combat opposant un ex-vice amiral et un vice amiral.

    Uhara était déterminé à aller à fond pour ce combat. Il était entouré par les soldats de la marine qui étaient plus de 100 étant donné que les autres étaient tous K.O par sa première technique du haki. Les soldats étaient tous près à tirer si Uhara venait à bouger un de ses membres ... Comme son habitude il utilisa son intelligence et utilisa son Haki de roi pour les mettre K.O. C'est alors que le vice amiral lui fait face en disant qu'il va crever aujourd'hui et ici même.. Uhara se contenta de lancer un leger sourire au vice amiral puis sortit son sabre à son tour en disant qu'il était près et que le combat pouvait commencer ... Le vice amiral ayant son sabre dans la main fonça vers Uhara, son sabre était énorme et je ne pense pas que Uhara peut tenir longtemps face à cela. D'ailleurs le début du combat est largement dominé par le vice amiral de la marine.. Uhara cherchait des solutions et ne voit pas grand-chose à part bouger de ce navire et me laisser prendre la relève.

    L'ex-vice amiral et le vice amiral de la marine se combattait dans combat sans merci, le combat devenait de plus en plus difficile à gérer pour l'un comme pour l'autre. Ils échangeaient des coups de sabre depuis plus de cinq minutes et je ne pouvais pas rester comme ça regarder que le combat se termine car, là on est bien partie pour voir un combat d'au moins deux jours et voir plus. Je parlais de loin à Uhara, il se semble qu'il a compris ce que je voulais lui dire .. Pendant ce temps, je descendis avec le mini Kiro sur la mer n'étant pas loin de la navire du vice amiral .. je sautais sur le navire de ce vice amiral déterminé à tuer Uhara, pendant ce temps Uhara reculais et sursautait pour retomber sur mon navire le mini Kiro. Le vice amiral semble me connaître car, la première réaction était de dire mon nom. Il était d'un côté content croyait qu'il allait me faire tomber ici. Il se dirigeait vers moi en me portant ça plus grande attaque composer avec le haki de l'armement et moi je fus de même en utilisant ma technique suivante ... :




    SOYOKAZE (le poing vibrant)

    En sautant vers sa trajectoire je frappais avec mon poing recouvert par mon pouvoir vibrant, on pouvait entendre le son de mon onde de choc que je m'apprêtais à lui lancer dans la face. L'autre équipage de la marine se mobilisa pendant ce temps pour nous prendre en surprise après. Heureusement Uhara fit apparition sur leur navire pour les combattre ... Bref, le vice amiral m'avait lancé sa plus grande attaqué attaque que je contrais avec mon attaque qui le pulvérisa en un coup. L'onde de choc de son attaque contre la mienne était énorme que je fus un peu blessé au niveau de bras .. Mais rien de grave. Après cela je sautais sur mon navire et je demandais à Uhara de me rejoindre au plus vite, celui-ci ne perdit pas de temps et était arrivée en moins de trente secondes, maintenant j'observais les deux navires de guerre de la marine dont le vice-amiral est mort ou K.O... Et j'esquissais un leger sourire puis j'utilisais encore une nouvelle technique sous le nom de :




    TSUNAMI NO KENSEI (Tsunami niveau 2)

    Je déchirais l'air ambiante et soudain fit apparaitre un Tsunami de niveau deux capable de détruire plusieurs navires ou encore capable d'inonder une partie d'un l'île, il y avait trois niveaux pour le tsunami et la troisième niveaux est la plus puissante et c'est la dernière niveaux qui existe pour le moment. Bref, le Tsunami assez puissante emporta les deux navires de guerres sans aucun souci et s'apprêtait à nous emporter avec aussi que notre navire décolla aussi vite qu'il le pouvait sous le contrôle de Uhara. Voilà une chose de faite.

    -Foodvalten - Tensei venu pour arrêter ce massacre ..

    Nous nous dirigeâmes vers l'endroit où il y avait le plus d'explosion avec le mini Kiro qui vogue toujours dans les airs .. Par les cieux, nous arrivâmes à voir tout ce qui se passaient sur cette île grâce à la lorgnette de notre navire, malheureusement que de mauvaises choses qui se passait, les habitants criaient et échapper la foudre et la lumière surement Sayuki et L'amiral Enishi, l'ex-révolutionnaire .. Je ne comprends pas très bien ce que le yonkou Sayuki est en train de faire, il est supposé sauver l'île et surtout la population non ? Dans ce cas pourquoi se bas -t-il contre l'amiral Enishi sachant déjà les conséquences de ce combat ? Enfin bref, je vais mettre fin à cette bataille, s'ils veulent se battre c'est autre part, en tant que révolutionnaire, je me dois de sauver les gens innocents menacés par le gouvernement .. Bref, j'étais près pour les stopper, il ne manque plus qu'à le trouver, leurs attaquent étaient tellement puissante qu'on les voient un peu partout sur l'île. Uhara décida d'aller prendre un navire de guerre et sauver les pauvres habitations qui ne s'attendaient pas du tout à une journée comme celle-ci. C'est une bonne initiative de sa part, il ne manque plus qu'à le mettre en œuvre.

    Le mini Kiro descendit un peu pour permettre aux combattants de se battre contre les soldats de la marine et ainsi que Uhara pour mettre en œuvre son magnifique plan de secourisme pour les habitants de cette île. Quelques instants plus tard, je me trouvais seule dans le navire et je me dirigeais vers l'endroit où je voyais les attaques les plus explosifs sur l'île. C'est vers le sud-est, il se trouvait une forêt, ils doivent surement être là-bas. Je changeais de direction avec mon navire en me dirigeant vers cet endroit qui s'avère être un enfer pour les innocents ..

    Bref, ayant trouvé l'endroit ou les deux combattants se combattaient, je laissais mon navire dans les airs et je sautais pour stopper cela .. Je voyais l'amiral Enishi sur le sol et Sayuki toujours débout étant légèrement blessé. Celui-ci lança une attaque de vent assez puissantes avec sa vitesse d'éclair sur l'amiral Enishi, à cet instant j'avais atterris sur le sol donnant un gros coup de pied pour dégager l'amiral Enishi .. La technique de l'empereur Sayuki allait s'abattre sur moi. Sans perdre du temps j'utilisais ma technique suivante sous le nom de :

    KABUSHI NO KUCHI (Les poings ne laissant rien passé)

    Je frappais des poings (l'un contre l'autre), et fit vibré l'air créant ainsi une distorsion faisant office d'un mur d'air qui ne laisse rien passé (boulet de canon, balle de revolvers, lame, lame d'air etc). Une technique de défense extrêmement puissante surtout que je l'avais induite de mon Haki la couleur de l'observation. Si j'avais utilisé cette technique une seconde plus tard, j'aurais pris chère. Le yonkou Sayuki était concentré dans son combat et ne vit même pas que l'amiral Enishi avait disparu de l'endroit et se trouvait à quelque mètre de mon flan droit. Celui-ci montrant une rage assez folle et ne voulait pas s'arrêter là donc, il enchaina avec une nouvelle technique. En ayant son sabre dans la main, il l'a pointa en ma direction ne sachant toujours pas que c'était moi qui était à la place de l'amiral sayuki .. Avant qu'il n'utilise sa technique avec son sabre j'utilisais ma technique suivante sous le nom de :




    TSUNA NO KUSHI (l'unique onde de choc ...)

    Je serais mes poings puis frappais en direction de l'empereur Sayuki et soudain je fis apparaître une onde de choc détruisant tout sur son passage. Cet onde de choc je l'avais utilisé auparavant à Enies Lobby c'était même technique qui avait détruit plusieurs bâtiments en coup. Bref, l'empereur utilisa à sa technique avec son sabre, fit apparaître une vague de foudre à la vitesse de la lumière, nos deux attaques allaient provoquer une énorme explosion qui donnera suite à tremblement de terre .. Une fois nos deux attaques se touchèrent, je sursautais en arrière pour éviter l'onde de choc de ces deux attaquent. L'explosion était tellement énorme que si nous étions en train d'utiliser ces techniques dans le centre-ville, il aurait déjà plus de centaines, voir des milliers de mort. Bref, l'onde de choc m'avait blésé un peu mais rien de grave. L'amiral Enishi est vraiment trop chanceux, si je n'étais pas arrivée, il serait déjà mort, malheureusement pour lui l'onde de choc l'avait qu'à même toucher mais, rien de grave je pense, surtout que je n'avais pas induit le haki dans ma technique. Bref, la fumée se dégageait peu à peu et, je voyais d'ici le visage du Yonkou Sayuki qui était vraiment en colère et ne savais pas trop ce qui se passait surtout d'où venait cette force. Et bah il ne va pas être dessus étant donné qu'il y a deux ans il voulait voir mes techniques, ma puissance .. Après deux ans de disparition, j'apparus enfin devant le Yonkou Sayuki et l'amiral Enishi qui essaye d'ouvrir ses yeux .. Je décidais de prendre la parole en disant :

    « HUM ! Vous n'avez pas autre chose à faire que de prendre la vie des innocents ? C'est vraiment décevant venant surtout du gouvernement .. Alors, je n'ai pas raison d'avoir créé cette révolution qui ne cesse d'augmenter militairement ? Hum .. »

    « Je suis ici pour une seule raison qui m'a poussé à quitter mon repère en plein réunion ... Je suis ici pour mettre fin à cette bataille ! Amiral Enishi ex-révolutionnaire, je n'ai pas envie de faire un combat ici, ni de te tuer maintenant vu que si je le voulais, je le pourrais vue dans la situation que tu es. ... Prends tes joue-joue et tes misérables cafards autour de cette île et quitter cette île, d'ailleurs y en à deux qui m'ont provoqué et ils ont eu ce qu'ils méritaient. Je vous donne moins de dix minutes pour quitter cette île, sinon nous allons tous mourir ici et maintenant ! »

    La menace a lancée, j'espère qu'il comprend dans quelle situation il est.. Je vois déjà que la marine commencent à se regrouper pour sauver leur amiral ... Je ne fais rien pour le moment, s'il refuse de faire ce que j'ai dit, nous mourrions tous ensemble ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enishi Le Taïpan
Graphiste-Modérateur/ Le Taïpan
avatar

Messages : 107
Date d'inscription : 21/08/2011

Feuille de personnage
Réputation:
61/100  (61/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Lun 24 Oct - 23:17

La fatigue, la faiblesse, la mort qui s’approche, à petit pas, lentement, sans faire d’autre bruit qu’un léger froissement. Oui, ce froissement, ce bruit à peine audible des feuilles qui se tordent sous les pattes de l’araignée venimeuse. La terreur n’était pas vaine, la terreur poussait l’homme à s’enfuir, l’instinct de survie est à l’origine de l’existence, de la perduration de l’humanité, comment pouvait-on ignorer ce sentiment atroce ? Le fait de savoir que le combat amorce sa fin, et que la seule issue possible est la mort, la disparition totale de l’âme et du corps. Les yeux rivés vers la mort, le guerrier fier se devait de tendre les bras, écarter les jambes en se tenant debout, pour mourir sous la forme d’une étoile. Enishi avait compris sa défaite imminente dès que Sayuki avait fait mention des deux stages qu’il possédait.

Le premier était entièrement gérable, mais si le second offrait une augmentation proportionnelle de pouvoir, alors l’amiral n’aurait sûrement que très peu de chances face à l’empereur. Hakim ne pouvait pas y croire, il se refusait à accepter que les muscles dépassent le cerveau, il refusait de croire que son sens stratégique puisse être mis à mal par quiconque de par la simple puissance brute. Si le guerrier au katana avait été en mesure de développer une telle puissance, l’agent gouvernemental le pourrait aussi, il devait s’entraîner pour trouver un moyen d’affronter cet adversaire à armes égales. Son sang bouillonnait aussi, il sentait que son corps ne le tenait plus que très difficilement, il avait encaissé des dégâts de ses propres bombes, et son haki l’épuisait, tant il avait été contraint d’en utiliser.

Sa vitesse hors du commun lui avait permit d’échapper à ses propres mines, mais l’avait coincé dans une situation fâcheuse, sachant qu’il ne pourrait pas esquiver assez efficacement le prochain coup. Son adversaire allait aussi vite que lui, et cela n’était nullement dans les habitudes du combattant de lumière. Il haletait, sous le coup de la fatigue et de la peur, le combat avançait sans qu’une solution valable n’arrive, il lui fallait agir en vitesse, finir maintenant la bataille. Dans un dernier élan, l’utilisateur de la lumière avait tendu son bras. Ce n’était pas un bras tendu pour contrattaquer, c’était un bras tendu qui représentait les espoirs de victoire du marine, le bras tendu qui appelait la victoire, demandait à dieu la force de gagner.

Chaque poil du corps d’Enishi se hérissa sous la sensation agréable de puissance qu’il reprenait, tout le haki qu’il pouvait mobiliser s’était concentré en un seul et unique point. Le bout de son index contenait désormais assez de puissance pour annihiler une bonne partie du bâtiment sur lequel siégeait le Yonkou. La rage de l’amiral était indescriptible, tout comme le sentiment de puissance qu’il ressentait en ce moment, il lui fallait attendre le moment le plus opportun pour laisser exploser toute son énergie. Ayant trouvé l’angle idéal, le combattant gouvernemental laissa exploser toute sa puissance en un rayon dévastateur, à la vitesse même de la lumière. L’affrontement avait été d’une violence telle que personne ne s’était rendu compte, des deux cotés, que les limites avec la forêt avaient été atteintes.

Le choc avait finalement porté ses fruits, l’impact avait été d’une violence incroyable, mais quelque chose clochait, oui, il semblait évident que Sayuki s’était défendu. L’oriental pouvait, en effet, sentir qu’une grande partie de son rayon avait été consumée par quelque chose, il le savait en constatant la taille de l’attaque, qui avait perdu énormément au moment de s’écraser contre un bâtiment lointain. Malheureusement pour lui, le marine ne possédait plus l’énergie nécessaire pour continuer un affrontement aussi intense. Il tomba au sol, ressentant chaque fibre de son corps qui tremblait sous la fatigue, sous l’épuisement le plus fort qu’il avait jamais ressenti. L’absence de bruit le rassura, peut-être avait-il finalement triomphé ?

Il toussota, étalé sur le sol, il mourrait ici s’il restait allongé, mais la fatigue était atroce. Enishi garderait sûrement des courbatures de cet affrontement, quelle sensation atroce… Sa main droite se posa sur le sol, s’y appuyant pour lui permettre de se relever. Il roula légèrement sur le coté, s’appuyant sur le coude de sa main valide, puis utilisant sa jambe homologue, il se releva petit à petit. Son bouclier avait tenu bon lors de l’assaut de l’empereur, mais lui avait tout simplement ôté énormément d’énergie, ses muscles ne semblaient plus vouloir se contracter. Le silence était pesant, atrocement pesant, la mort semblait planer avec patience au dessus de l’île.

Le bruit des canons était incessant, aucun ne touchait pour l’instant la zone du combat, mais cela ne saurait tarder, le Buster Call ayant d’abord été forcé de passer le mur de flamme de Nanashi. Mais il ne faudrait plus qu’une minute pour que la ville finisse ravagée sous les tirs. L’homme aux cheveux d’ébène avait un genou à terre, et soudain la survie de son ennemi se fit claire. Le Yonkou se tenait debout, une femme dans les mains, au dessus des décombres, certes en sang, mais l’air déterminé. L’issue du combat restait malgré tout incertaine, Hakim ne perdait pas espoir, une remontée restait possible.

L’amiral avait légèrement retrouvé sa posture, malgré que sa jambe gauche ne le tienne presque plus, comme en témoignait le genou plié vers l’extérieur, tremblant. L’homme essuya le peu de salive qui avait coulé de ses lèvres, fixant l’ennemi droit dans les yeux. Un air défiant jusqu’au bout, il s’apprêtait à parer la prochaine attaque de toute ses forces. Il était dans un cul-de-sac sur le plan stratégique, pas de solution possible autre qu’une défaite, qu’il tenterait à tout prix de rendre la plus proche d’une égalité.

Son plan consistait désormais à se faire briller le plus possible pour tenter d’aveugler l’ennemi, puis projeter une pluie de rayons qu’il utiliserait pour fuir. Mais, alors que l’empereur noir bondissait vers lui, l’ancien révolutionnaire fut frappé par une force qui le dégagea. Il aurait du voir venir un tel coup, mais sa concentration avait été ébranlée par la mauvaise position de sa casquette. La puissance avait été importante, et l’homme avait choisi de ne pas utiliser son Logia, ceci dans le but de se faire expulser, lui permettant d’esquiver l’attaque en approche. Le timing avait été très juste, et le guerrier de lumière avait atterri un peu plus loin, roulant légèrement au sol pour se relever à moitié, un genou à terre.

Le nouvel arrivant n’était autre que le chef de l’armée révolutionnaire, donc l’attaque expulsa de nouveau le haut gradé de la marine au loin, l’envoyant s’écraser contre un mur, évitant la dureté du choc en se transformant au dernier moment en lumière. Il observa son ancien patron avec un sourire en coin, se relevant très lentement, que se passait-il ? Comment allaient évoluer les choses désormais ?

La phrase de Tensei laissa clairement comprendre qu’il était dans le camp de Sayuki, pourtant il venait de sauver l’amiral, ce dernier en connaissait la raison. Malgré tout, le descendant des Tsubaki n’avait jamais partagé la même manière d’agir que son ancien subordonné, lui voulait éviter le plus de morts inutiles, Enishi, quant à lui, jugeait que le bien final seul devait triompher. C’est pour cela que tuer des innocents ne le répugnait pas, en tuer un devait en sauver une dizaine, et au final, tuer cette femme lui avait permit de pousser Sayuki à dévoiler toute sa puissance, entraînant une réaction en chaîne qui allait pousser la marine à reculer.
Néanmoins l’homme vêtu de bleu se releva avec lenteur, adossé au mur, observant les deux hommes avec calme, il essuya son front et replaça sa casquette fermement, poussant un soupir. Les tirs de canons commençaient à arriver dans la zone où se tenaient les trois monstres de puissance. D’un geste brusque, le Taïpan leva les bras et fit exploser les quelques boulets qui arrivaient dans les parages.

« Je serais sûrement mort sans ton intervention. Ainsi tu n’es pas mort ? » Demanda l’homme avec un air faussement étonné « Très bien, je considère que je te dois cela. Tu m’as sauvé, je vais tâcher d’arrêter le Buster Call » Termina Enishi, résigné, sortant un escargophone de sa poche gauche. « Vin, rejoins moi, je suis à la frontière de la zone d’habitations 4 et de la forêt, je suis en présence d’un vieil ami et du Yonkou Sayuki. Le Buster Call est exceptionnellement annulé, informes en les équipages. » Termina l’amiral, éteignant l’escargophone.

Il fit craquer sa nuque avec calme et regarda Sayuki.

« Cette femme qui a reçu mon coup d’épée, elle est dans le coma, tu peux peut-être encore faire quelque chose pour elle, je comptais te le dire au cas où tu m’aurais vaincu, car j’étais à peu près sûr que tu serais allé la sauver au lieu de m’achever. » Dit l’amiral avec un air sérieux « Je partirai quand mon second m’aura rejoint. »

La tension retombait peu à peu, mais restait tout de même présente.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vin D. Icare
L'Héroïque
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 20/10/2011

Feuille de personnage
Réputation:
40/100  (40/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Mar 25 Oct - 0:06

Evidemment, ces quelques balles ne firent que passées au travers de mon ennemi, confirmant ma sinistre hypothèse. Un logia, et pas des moindres, puisque monsieur incarnait mon antithèse : Le feu. Voici un affrontement qui promettait d'être long, enfin, c'est ce qui normalement aurait du se produire, sauf que je n'étais point seul. Non, à mes côtés j'avais encore tout un navire de guerre, avec sa garnison de marines et son lot d'armes "anti-démon". Et aux prémices de l'affrontement, la conclusion était déjà toute proche. M'élançant de mon perchoir, je pris de nouveau appui sur l'air pour arriver devant mon opposant. Mes bras ouverts semblaient vouloir l'enlacer, sauf qu'ils se muèrent en glace, tandis qu'un sourire narquois teinta ma face.

"Ice Making : Bubble Jail"


S'évadant de mes deux membres, deux vagues de glaces jaillirent, se refermant sur leur proie en bulle inviolable. Evidemment, le logia du feu n'aurait strictement aucun mal à se sortir de cette prison de fortune, mais qu'importe, je n'avais besoin que de quelques secondes! Au moment même où le piège se referma sur cette pauvre cible, des canons retentirent. Il ne s'agissait pas là que de vulgaires boulets, mais bien d'un filet propulsés par d'énormes munitions, qui, par sa nature marine n'eut strictement aucun mal à attraper l'impétueux pirate. Moi même, j'eus la sagesse d'utiliser la glace préalablement façonner comme appui, afin de retourner sur mon bâtiment. Ne pouvant esquiver l'attaque, le sir se retrouva propulser vers la carcasse de son précédant massacre, les 4 boulets accrochés au filet de granit marin lui empêchant toute tentative d'évasion. Peut-être pourrait-il s'en sortir, mais pour l'instant il n'était plus un danger. Mon attention fut bien vite capter par autre chose : le début du buster-call.
Assourdi par l'échos des canons, le ciel se mit lui aussi à rugir, une pluie s'abattant également sur l'île. Comme si la nature pleurait d'avance le massacre à venir, la myriade noirâtre que formait tout ses projectiles fut accueillie par un ciel ombrageux. De mon navire, je pouvais sans mal entendre ce funeste tonnerre, et je dois avouer que, si mes yeux n'en trahissait rien, une boule se forma dans ma gorge. Je l'avouai, c'était la première fois que j’assistai à pareil génocide, et malgré mon éternelle joie de vivre, je ne pouvais même pas lâcher un frêle sourire. Mes mains agrippaient frénétiquement ma veste, témoignant de l'effort monumental qui m'étais actuellement demandé. Mes hommes ne pouvait le voir, car l'ombre de mon haut de forme masquait mon visage, seulement, que pouvait-on espérer en m'assignant pareille mission? Moi, l’Héroïque, un des Marines le plus proche du peuple, pourquoi me demander de le meurtrir ainsi? Était-ce un test? Le Dieu noir était-il si terrible qu'on en arrive à de telles extrémités?

Alors que ma volonté vacillait peu à peu sous le poids de ma culpabilité, une violente explosion me fit frissonner. Au centre de l'île, un duel de lumière semblait avoir lieux, et quel affrontement! On aurait dit un combat divin, car pareille puissance dépassait tout simplement l'entendement d'un homme. Existait-il réellement de tels monstres sur l'Océan? Mes pensées se centrèrent alors sur mon supérieur, Le Taïpan! Serait-ce possible qu'il soit la cause d'un pareil déchaînement? Oui, lui au moins il luttait, alors que moi, je me contentai d'assister à cette boucherie...j'étais minable, MINABLE! Perdant un instant le contrôle de mon être, je m'écroulai, mes genoux remplaçant mes pieds, tandis que mes poings frappaient furieusement le sol de bois. Par politesse, ceux qui me virent détournèrent les yeux, étant eux même saisi par cette scène pitoyable :
Cet Aveu de Faiblesse.


"Eh..Excusez moi Vice amiral..."

Brave soldat...merci de m'avoir ramené à moi même. Alors que je m'apprêtais à sombrer dans ma détresse, un homme s'approcha de moi, me forçant à reprendre la maîtrise nécessaire à mon rang. Pourquoi un tel revirement de situation? Tout simplement parce que la tête dépitée de mon subordonné me rappela à l'ordre. J'étais leur flambeau, et si moi même venait à m'écrouler, qu'en serait-il de tout ces gens m'ayant confié leur vie? Non... offrant un sourire à mon interlocuteur, je me relevai, pour écouter son message.

"Oui?

-Monsieur...Une force inconnue vient de détruire deux de nos bâtiments, et nous n'avons aucune nouvelle du vice amiral qui en avait la charge!"

Vous vous doutez bien de l'effet de pareille nouvelle. Que quelqu'un soit capable de vaincre deux navire de guerre, soit, mais qu'en était-il du vice-amiral responsable de leur protection? Une série de questions se pressèrent à ma bouche, et déjà j'ameutai quelques volontaires pour se rendre sur les lieux, sauf qu'une nouvelle bien plus étrange stoppa mon ardeur. Répondant au den-den mushi enfoui dans ma veste, je resta quelques secondes muet devant la nouvelle. Des larmes s'échappèrent, malgré moi, de mes yeux béats, tandis qu'un brasier se formait peu à peu. Ma réaction n'étant pas des plus normales, un silence de plomb s'imposa sur la place, tandis que je me dirigeai lentement vers l'escargophone incrusté dans le mât du navire. Le temps de gratter ma gorge, et ma joie éclata d'un seul coup...

"A tous les marines présents aux alentours de Foodvalten, je n'ai qu'une seule chose à vous dire. LE BUSTER CALL EST ANNULÉ! ALORS ARRÊTEZ SES PUTAINS DE COMBATS, ET QUE JE N'ENTENDE PLUS LE MOINDRE COUP DE CANON. Car croyez moi, ce massacre n'a déjà...que trop durer!

Me tournant alors vers l'équipage, je leur laissai un peu de temps pour digérer la nouvelle, me prenant même pour un maître d'orchestre. 1, 2 et UN GRAND ET BEAU TROISSSSSSSSSSSSSSS! Cette foutue boucherie était enfin terminée, le gigantesque Hourra qui résonna en étant la première, et la plus touchante des preuves. Cependant, il me restait encore une mission, et m'élançant hors du navire, je créais une planche de glace, atterrissant sans encombre sur l'océan. Mes mains ne firent qu'effleurer l'eau, façonnant un tapis blanc jusqu'à Foodvalten. Filant vers l'Amiral Enishi, je n'avais qu'une pensée en tête, le souvenirs de l’allégresse suscité par cet inattendu cessez le feu :
Non, nous n'étions pas des monstres.


Enchaînant les sorus dans cette forêt déchirée par la pluie de métal, je constatai avec horreur les désastres que nous avions causé, ma joie s'effaçant bien vite face à une telle désolation. Toutefois le moment n'était pas à s'émouvoir, car si Enishi m'avait mandé, c'est qu'il y avait une raison non? Sa voix n'avait certes rien d'alarmantes, mais n'était-il pas en présence de l'homme pour qui nous avions fomenté cette mascarade? Non, malgré moi, je m'inquiétais pour lui, et quand, à l'orée du bois, je le vis si faiblement adossé au mur, j'eus un frisson d'effroi. Effectivement, ce n'était pas tous les jours qu'on voyait un amiral en mauvaise posture, et dans mon cas, ce fut une première. Arrivant, en deux sorus à ses cotés, je lui montrai toutefois mon dos, car non seulement je ne pouvais me permettre de ne pas avoir les autres protagonistes dans mon champs de vision, mais je craignais ma réaction si mon regard venait à croiser celui d'une étoile en déclin.
Un couteau assez long siégeait dans ma main, tandis que je fixai ce fameux empereur, et ... un gars! Non ne me demandez pas ce qu'il foutait là j'en avais aucune idée, et de toute-façon je n'en avais rien à foutre. Une seule pensée régnait dans mon âme, et ce fut celle que j'exprimai à mon supérieur.


"Amiral Enishi, quittons cet enfer."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Niizuma
The Hunter
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Réputation:
6/100  (6/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Mar 25 Oct - 9:53

Le faiseur de glace surgit d'un coup, je le vis bloquer ma lame d'air, et sauter vers moi. Jamais je n'aurai put imaginer que cet homme soit mon exact opposé, pour me contrer, il avait opter pour un plan plus que judicieux. Je ne compris pas d'ou venait cette vitesse, mais après mur réflexion j'en vient a me dire que certain vice-amiraux possédé des talents très spéciaux de la marine. Il vint donc sur moi et m'enferma dans sa bulle de glace, a peine celle-ci refermé quelle commença a fondre sur place. Mais cet homme s'en alla, juste après ne voulant combattre. Comment osait'il moi un des subordonné de sayuki, me refuser un tête a tête.

La glace fondait rapidement quand je vis que l'équipage de marine me laça des filer anti-démon, je concentra mon énergie en moi et me fit exploser. Cet énorme boule de feu, désintégra la prison de glace et ralentit assez le filet pour que je puisse le couper en deux. Mais l'équipage comme je le redouté tant aller continuer de me paralyser avec leurs filets.

Enjoumou




Cette technique crée un mur de feu empêchant les filets de me toucher, ce mur sépare le bateau de moi. Empêche tout assaut délibérer ou toute tentative.

Ma fureur a l'encontre de ce vice amiral fut a son comble, ma colère prédominé mes pensée comment osait'il s'en allez. Le combat pris une tournure personnelle mais comment le ralentir assez pour qu'il reprenne le combat. Une de mes technique me permette ce miracle.

Pyro-Bow




De ma main gauche je créa un arc enflammé au quel j'y concentra un flèche de feu, celle-ci était si concentré que la visée était difficile, je ferma un oeil, stoppa ma respiration suivit lu doigt le vice-amiral, anticipa et tira!! La flèche partit a toute vitesse le tire était très bien ajusté, dès que le flèche aura atteint un point d'impact elle explosera et créera d'immense vague de flamme. Voilà ce que je réserve aux personnes qui ne s'implique pas dans un combat .

Puis je me mis en chasse ma proie était Icare et j'allez me faire un plaisir de lui déchirer la chair...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Mer 26 Oct - 9:53

    Episode 36 : Declaration De Guerre !


    Le duel qui était livré entre l’Amiral Enishi et l’Empereur Sayuki prenait des proportions énormes, l’île elle-même en tremblait de toute part. Sans compter que les autres combats menaient par l’équipage des Tenbastu Kaizokudan n’arrangeait rien à l’affaire des habitants de Foodvalten. Si le combat continuait peut être même que l’île disparaîtrait dans un fracas de lumière et de foudre tel une apocalypse ou un châtiment envoyé par dieu. L’Amiral Enishi aurait eu sa dose de combat au final lui qui avait poussé Sayuki à utiliser le dit « Niveau 1 ». Cette fameuse technique de combat qui augmenter la puissance de manière considérable et que le Yonkou avait développé spécialement pour l’utiliser contre l’Amiral Goyah. Mais au vu de la mort prématuré de celui-ci, Sayuki avait dut l’utiliser contre l’Amiral Enishi. C’était un coriace et un fin stratège. Il n’utilisait pas la puissance brute, mais plutôt l’intelligence finement accompagné de force et d’audace. Le ciel commençait peu à peu à se dégager, cela signifiait que le soleil allait bientôt se coucher.

    Le soleil à l’horizon commençait à entamer son déclin habituel vers le bas, et pendant ce temps là tandis que Sayuki avait lancé un assaut sauvage et violent, de son côté l’Amiral Enishi entre temps avait eut la force et le courage de se relever. Il vacillait quelque peu, la fatigue l’avait sûrement submergé, il n’avait sans doute pas l’habitude de ce genre de combat aussi intense, tandis que Sayuki lui avait une résistance digne de ce nom, puisque ce combat de trois jours et trois nuits contre l’Amiral Goyah l’avait renforcé et l’avait habitué à adopter la douleur et la souffrance pendant les combats. A cet instant là, c’était l’expérience de Sayuki qui venait de lui donner l’avantage sur ce combat là. L’Amiral Enishi avait le genou tremblant, signe qu’il était attaqué par de multiples courbatures. Sayuki pensait que cette fois-ci ces attaques feraient mouche et qu’il en finirait définitivement avec l’Amiral de la marine.

    Mais quelque chose d’étrange venait de se produire, Sayuki ne voyait plus Enishi dans son champ d’attaque alors que le coup était partit. Il avait été comme projeté sur le côté par quelqu’un ou quelque chose. La première attaque fut repoussée, les lames de vent s’écrasèrent violement dans le vide et un tremblement de terre s’en suivit. Sayuki venait de voir l’impensable, il s’agissait du chef de la révolution en personne : Tusbaki D. Tenseï, l’Empereur avait tenté de ralentir sa deuxième technique de combat mais le coup était déjà partit et il était trop tard pour faire quoi que se soit. Son ennemi n’était pas Tenseï mais l’Amiral Enishi. Mais pas de panique, fidèle à sa réputation d’homme fort le chef de la révolution avait put contrer la seconde attaque de Sayuki en créant une immense onde de choc qui entra en contact avec la foudre de haki de Sayuki. Le choc fut énorme et l’Empereur recula sur une trentaine de mètre par des roues arrière successif afin d’être le moins touché par le choc. Le souffle de l’explosion fut énorme et des arbres furent déracinés sur un champ d’une dizaine de mètre plus loin.

    Une fois intervenu et après avoir sauvé la vie de l’Amiral Enishi, le révolutionnaire prit la parole à l’attention particulière de l’Amiral Enishi. Bien que Sayuki aussi était à l’écoute. Apparemment le Tsubaki d’avant et de maintenant était assez différent, le Tenseï de maintenant paraissait beaucoup plus sage et posé qu’il y avait deux ans lors de leur rencontre sur les îles célestes. Mais la suite fut encore plus intéressante. Tensei voulait clairement mettre fin à cette bataille, Sayuki regardait autour de lui, une partie de la ville était tombé dans un tas de ruines et de cendres. Mais la suite était beaucoup plus meilleure à entendre. Le révolutionnaire avait utilisé les termes suivant : « Ex-révolutionnaire ». L’Empereur n’en revenait pas. Un Amiral de la marine qui était anciennement un révolutionnaire et d’ailleurs les deux hommes se connaissaient bien, on dirait qu’une ancienne querelle faisait qu’ils étaient maintenant hostile l’un envers l’autre.

    Tensei ne voulait pas la mort de l’Amiral, il lui demandait seulement de quitter l’île avec ses soldats et que tout ceci devait cesser. L’Empereur lui restait debout, fier et dur comme un roc. Du sang séchait lui coller à la peau. Tandis que l’Amiral de la marine se releva avec difficulté en s’aidant d’un mur, et juste à ce moment même des tirs de canons furent tirés de plein fouet, Enishi sans attendre leva sa main en créant une lumière vive qui fit exploser les canons en plein vol. Ensuite ses premiers mots furent adressés à Tensei, lui remerciant de l’avoir sauvé il décida de ce fait d’arrêter le « Buster Call » et via un escargophone il avait entamé la procédure d’annulation. Sayuki à cet instant là fut soulagé. Un soulagement de satisfaction et de fierté, il avait put tenir sa promesse et les habitants et l’île serait hors de portée de ce fléau appelé « Buster Call ». Une fois son appel terminé, l’Amiral de la marine claqua sa nuque et en regardant Sayuki il exprima quelques mots adressés à son attention.

    Il expliqua que la femme qui avait reçu le coup de rapière dans la gorge n’était pas morte, elle était dans un coma, elle avait pourtant perdu beaucoup de sang et c’était un miracle qu’elle soit encore en vie. L’Empereur immédiatement à la vitesse de la lumière se dirigea vers celle-ci et il déposa le bout de ses doigts au niveau de son cœur. Il battait encore, Sayuki ne perdit pas un instant et il laissa échapper une faible décharge électrique afin de faire endolorir la douleur de la jeune femme. Le temps qu’un vrai médecin se charge d’elle. L’Empereur fit appel aux habitants de l’île pour leur expliquer que tout était finit. Les habitants furent soulagés et l’Empereur demanda à ce qu’on s’occupe de la jeune femme qui était dans le coma. Rapidement un médecin parmi les habitants se chargeait d’elle accompagné par des volontaires pour l’aider. Pendant ce temps là, un homme à l’allure digne se présenta devant les trois monstres de puissance. Dans sa main un long couteau siégeait tel un fidèle ami.

    Il était venu pour aider l’Amiral à quitter cet endroit devenu un enfer de ruine et de cendres. L’air ambiant de l’île sentait la fumée et le cuivre fondu. Foodvalten avait été plongé dans une semi apocalypse. C’était certains maintenant, si le combat avait trop duré, l’île aurait mordu la poussière ne même temps que l e perdant de ce combat. L’Empereur comprenait qu’il avait été trop loin encore une fois, il s’était laissé emporté par sa colère et sa fougue de vaincre. A quel prix ? Le prix du sang et de la destruction. Mais il n’avait pas eu le choix après tout, il lui était nécessaire de défendre la promesse qu’il avait faite à ces habitants sans histoire. Peu après la venue de cet homme, ce fut à Nanashi de revenir à l’assaut. Il paraissait lui aussi très en colère, sans doute que cet homme qui venait porter assistance à l’Amiral Enishi était son ennemi, peut être même que les deux hommes avaient déjà engagé un combat. Nanashi avait crée un arc de flamme et tira une flèche de flamme très puissante, l’Empereur avait réagit à la vitesse de la lumière et il dévia la flèche avec son sabre enduit de Haki. La flèche de flamme explosa plus loin dans les cieux. Nanashi avait même engagé une course enragé en direction du marine. Le Yonkou se déplaçait à la vitesse de la lumière et coupa net la course de Nanashi pour lui dire d’un air sérieux :


    « Nanashi ! Ca suffit ! »



    « Le combat est terminé ! »

    Dit-il d’un air sérieux, le ton neutre. Son visage avait des traces de taches de sangs séchés. Son propre sang sur son visage, voilà une image rare de l’Empereur. C’était le signe de la force de l’Amiral Enishi. Ensuite il fit signe à Nanashi de le suivre. Les deux pirates s’éloigneraient des trois hommes. Déposant son sabre contre son épaule l’Empereur s’arrêta et fit dos à l’assemblée.

    «Foodvalten fait partit du territoire du Yonkou Sayuki ! L’île m’appartient maintenant et je ne veux plus voir aucun marine ici ! Mais il y a plus important ! Pourquoi est ce qu’un Ex-révolutionnaire à rejoint la marine et les bas fonds du Gouvernement Mondial… ? Hmm…Et moi qui pensait avoir tout vu ! »



    « Cependant tu mérite bien ton titre d’Amiral de la marine, bien que tu manque encore d’expérience dans l’art du combat, je reconnais que ton sens de la stratégie et largement plus développé que le mien…Aussi je te laisse un an pour gagner en puissance et en force et dans un an nous remettrons notre combat ! Et puis qui sait peut être que dans moins d’un an tu seras prêt et tu seras apte à revenir pour me faire face…Ce jour là je te montrerais mon Niveau 2 ! »

    Les paroles de Sayuki n’était pas emprunt de violence ni de haine. Pour une fois l’Empereur s’était adressé à l’Amiral Enishi avec une certaine sérénité. Le Yonkou était calmé et sa soif de combat avait été dissipée pendant ce court laps de temps. Une légère brise de vent se mit à souffler, faisant virevolter les cheveux de Sayuki dans tout les sens. Faisant preuve d’un charisme incroyable l’Empereur continua de plus belle dans sa prise de parole en dégageant une aura incroyable, une volonté et une détermination sans faille émanait de l’Empereur :

    « Bien passons aux choses sérieuses maintenant ! Enishi ! Avertis tes supérieurs hiérarchique, avertis les que dans moins d’un an, l’Empereur Sayuki sera aux portes de Marinford pour décider du destin de ce monde, dans moins d’un an je lèverais une immense armée et je viendrais assiégeait Marinford, je prendrais le contrôle et le pouvoir du Gouvernement et j’installerais ma propre Justice sur les mers et sur les terres ! »



    « Le temps ou le conseil des cinq siégeaient fièrement dans leur fauteuil hors de prix arrive bientôt à échéance, la fin du compte a rebours arrive à grand pas, préparez vous bien et faite moi face si vous en avez la force, car je serais impitoyable ! C’est une promesse et pas une parole en l’air ! Oui la promesse du futur « Roi des Pirates » !! »

    Sayuki avait parlé avec panache, il faisait preuve d’un charisme hors du commun, il venait de déclarer la guerre à la marine et au gouvernement mondial. C’était une pure folie, une folie de la part d’un homme qui n’avait pas froid aux yeux et qui allait de l’avant sans cesse. Ensuite Il continua sa marche sans plus rien et sans se retourner. Et il s’écria une dernière fois à Tsubaki D Tensei et à Nanashi :

    « Tenseï, dans quelques mois je prendrais contact avec toi, rend toi disponible ce jour là ! »



    « Nanashi, va chercher les autres, on se rejoint dans une heure sur la plage ! Nous avons encore des choses à faire ici ! »

    Sans attendre l’Empereur quitta les lieux sabre en main comme pour montrer qu’il était toujours prêt à se battre, toujours prêt à se défendre et à défendre ses idées. Il laissait le chef de la révolution Tsubaki D Tenseï, l’Amiral Enishi accompagné de son compagnon d’arme pour rejoindre la plage de Foodvalten. L’Empereur voulait réunir ses Nakamas afin de finaliser leur venu ici. Ils avaient encore quelques choses à faire sur cette île. Une chose primordiale pour l’honneur d’un homme.

    -----------------------------------------------------------------------

    [ Merci à tous, chacun à fournit un superbe RP ^^ Nanashi, et Heick nous continuerons sur ce sujet là : http://onepiecemillenium.forumactif.fr/t573-arc-foodvalten-tenbatsu-kaizokudan-vs-marine (donc vous répondrez la bas uniquement)]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   Mer 26 Oct - 10:45

Note :

Je Lock le sujet, Tsubaki D. Tenseï ainsi que Enishi et Vin D. Icare vous posterez donc à votre prochaine destination. L'Arc de Foodvalten est donc terminé pour tout le monde. ^^


Par contre pour Heick et Nanashi le rp continue ici : http://onepiecemillenium.forumactif.fr/t573-arc-foodvalten-tenbatsu-kaizokudan-vs-marine

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arc Foodvalten : Sayuki vs Enishi - La Foudre et La Lumière II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plante et foudre...bonne entente? [PV Rigu]
» Foudre D'Hiver; Rivière; UC || 20 Sept.
» Coup de foudre !!!
» Maîtresse de la Foudre Seika Arashi
» L'eau, le feu et la foudre [Pv Kira]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Millénium :: Le Role Play :: Le Nouveau Monde :: Foodvalten-
Sauter vers: