One Piece Millénium


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arc Foodvalten : La Fête !

Aller en bas 
AuteurMessage
Nanashi Niizuma
The Hunter
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Réputation:
6/100  (6/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Arc Foodvalten : La Fête !   Ven 14 Oct - 14:30

Deux ans auparavant, sous les pressions et la desertion de certain membres que le tout jeune pirate Nanashi Niizuma se décida a partir seul a la conquète de grandline. Pendant deux ans il decouvrit de nombreuse île en évitant toujours le contact de la marine qui même s'il ne le rechercher pas avez eut de nombreux provlème avec. Puis il eut vent d'un équipage de pirates qui lui paraissait assez puissant pour survivre a grandline et au nouveau monde.


Pendant deux longue année il s'entraina a perfectionner sa maîtrise du sabre, ainsi que la capacité et la densité de son pouvoir. Il se mit en quête au bout d'un an et demi d'entrainement lourd et fastidieux, de l'équipage d'un certain sayuki. En parcourant grandline il chercha le contact mais celui-ci avez déjà franchit le nouveau monde. C'est alors que acompagné de deux collaborateurs, il pris partit de rencontrer le capitaine Sayuki. Les deux hommes qui l'accompagnaient lui posait énormément de question. Le voyage fut long, il dur traverser les sentiers secrets de la marine; ces sentiers étais connu de tous les shinshibukai. Par chance aucun d'entre eux ne croisa la route aux 3 pirates.


Au bout de deux mois de voyage, nous arrivâmes sur Footdvalten les 3 hommes s'instalèrent en attendant l'arrivé du capitaine sayuki....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuga le Pourpre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Réputation:
50/100  (50/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Lun 17 Oct - 19:01

Flash Back

Dans la haine et dans la rage, il cherchait celui qui lui avait permit d'accomplir sa vengeance. Sa quête existencielle touchait à sa fin, il saurait bientôt ce que le monde attendait de lui. L'Archipel Sabaody était un repère pour tous les grands pirates, et donc un lieu d'échange important entre eux. Ryuga le Pourpre était peu connu du monde de la piraterie, sauf du côté de Drum. Mais le forband des mers se moquait d'être célèbre ou pas. Il lui suffisait de clamer que son frère était l'Amiral Goyah pour attirer l'attention. Toujours à l'intérieur de son armure de conquérant, l'homme parcourut l'île afin de trouver quelques informations juteuses au sujet de Sayuki l'Empereur des mers. Hélas, personne n'était en mesure de lui fournir une réponse exacte, le capitaine n'était pas facile d'accès.

En même temps c'était normal, certains des rebuts des océans avaient à coeur de mettre la main sur ce grand flibustier, histoire de le tuer pour voler sa place. Un rêve silencieux qui trottait dans la tête de plus d'un. Ryuga ne bougea pas de l'île de bulles, il voulait à tout prix trouver Sayuki. Un soir, alors qu'il buvait tranquillement du rhum dans une taverne, un personnage pour le moins bien étrange se présenta à lui.



" Bonsoir. Ryuga le Pourpre, n'est ce pas ? Certains disent que tu désires tuer Sayuki. Tu le cherches activement, et ton enthousiasme n'a d'égal que ta ténacité. Je me demande quelles sont tes motivations. Comme tu le devines, l'empereur Sayuki n'a que très peu de temps à offrir aux amateurs. Mais tu m'as l'air bien mystérieux. Qui dit mystère, dit dangereux. Ta prime est dérisoire comparée à celle de mon capitaine. Qu'est ce qui pousse un galeux comme toi à rendre des comptes au pirate le plus recherché au monde ? "



" Ravale tes paroles, chien. Je peux à tout moment dissiper un poison dans l'air capable de bousiller ton système nerveux. La douleur sera insoutenable, et tu mourras dans une lente agonie. Je n'ai pas à te raconter ce que je compte dire en personne au Dieu Noir. Il est important qu'il me rencontre. J'ai de précieuses informations à lui remettre ainsi que ma candidature dans son équipage. La discussion est close. "

L'intermédiaire sourit et s'en alla. Visiblement, la réponse du Pourpre l'avait amusé plus qu'autre chose. Ryuga haussa les épaules et but son breuvage. Durant la nuit, un équipage pirate chanta de vieilles chansons de la mer, alors que le frère de feu Goyah, restait assit sur sa chaise à les écouter. Les hommes se mirent à se méfier de lui. Sa taille et sa carrure démesurée faisait froid dans le dos, mais peut-etre encore moins que son silence. Aux alentours de deux heures du matin, alors que Ryuga s'apprêtait à se coucher, l'intermédiaire de Sayuki revint.

" J'ai oublié de me présenter. Satô Yoronda. Je suis un des multiples contacts que l'empereur disperse à travers le monde. Je t'ai mal jugé, et tu me sembles être un homme de parole. Sayuki n'a rien à perdre. Si tes intentions sont mauvaises, le Dieu Noir te tueras avant que tu le réalises. N'oublie pas qu'il est le seul homme à avoir tenu tête à Goyah en personne. Mais inutile de te raconter tout cela, leur combat a fait le tour du monde. Je te conduirai devant l'empereur. Nous partons à l'aube. "

* Pauvre crétin ... Tu as devant toi celui qui a tué Amadéus Goyah ... *

Ryuga le Pourpre hocha la tête et monta les escaliers. Quelque part, Satô sentit un léger malaise en voyant l'énorme colosse disparaitre dans le noir. Qui pouvait-il bien être ? Ce qui était certain, c'est que Kurokami en personne serait intéressé par cet individu bien singulier.

Fin du Flash Back



Fooodvalten. Une île paisible du nouveau monde, où toute une communauté vivait hors des temps de guerre. Aucun d'entre eux ne se sentait des rixes entre Tensei et le Gouvernement, ou encore de Sayuki et de la Marine. C'était d'ailleurs peu probable qu'ils connaissent le nom de ce dernier. Satô avait déposé Ryuga Goyah sur une plage, et lui donna quelques instructions capitales. L'empereur avait rendez-vous avec un certain Nanashi Niizuma, un ex-chasseur de primes. Il fallait donc rejoindre cet inconnu pour intercepter l'empereur. Lorsque le Dieu Noir arriverait, le Pourpre n'aura qu'à dire que Satô Yoronda l'avait conduit jusque-là, si Sayuki n'était pas déjà au courant. Seul sur la plage de l'île, il la longea afin de trouver l'endroit du rendez-vous que Yoronda avait inscrit sur une carte.

La marche dura pas moins de cinq jours, ce qui fatigua le demi-géant. Puis enfin, il apperçut un campement. Trois hommes y étaient déjà, dont un plutôt jeune, qui fixait l'horizon. Ce devait être Nanashi Niizuma. Ryuga le Pourpre ne prit pas la peine de les saluer, et prit place à leurs côtés. Il s'affala dans le sable et récupéra son souffle.

" Je viens juste me reposer. J'attends comme vous l'arrivée de Kurokami. Le premier qui me cherche des noises, je le tue. Le simple fait de savoir qui je suis vous horriffirait. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Mar 18 Oct - 11:45

Episode 33 : La Rencontre Des Ogres !




    ..:: La Vie A Bord Du « Air Master » ::..


    De tout temps les hommes ont toujours eut des idées de grandeurs. Des idées qui pouvaient changer le monde et les hommes qui y vivaient. L’Empereur Sayuki était ce genre d’homme, il était capable de changer la face du monde juste par sa volonté et son charisme. Le « Air Master » aujourd’hui portait en sein de son habitacle un nouveau membre. Il s’agissait du très étonnant Akimoto D. Heick. Un jeune pirate ayant prouvé sa valeur et sa détermination face à Sayuki lors d’un entretien des plus intéressants. Cependant cet entretient fut quelque peu dérangé par la visite inopiné et agressif d’un des robots militaire du Docteur Evergate. D’autant plus que durant leur voyage, Sayuki avait appris que celui-ci était devenu Amiral de la marine. L’Empereur comprit clairement que du côté de la marine un semblant de réorganisation pointé le bout de son nez apparemment. Soit, ce n’était pas cela qui allait inquiéter un homme tel que Sayuki.

    Dans les airs à bord du navire volant, Sayuki et Heick avait pris le temps de mieux se connaître, tandis que le jeune pirate lui racontait ses déboires et ses différentes altercations avec la marine, Sayuki lui avait raconté en détail de l’évènement de Marie Joa lorsque celui-ci l’avait pris d’assaut avec Juvia. Ils avaient même pris le temps de rire sur certains sujets plutôt hilarants. En gros ils avaient fait plus ample connaissance et ils s’entendaient tout deux à merveille. Le voyage de Erbaf jusqu’à Foodvalten était assez long il fallait l’avouer. Sayuki aurait donc un peu de temps à se consacrer pour lui-même. Il laissa Heick découvrir l’ensemble de l’habitacle du navire, il avait beaucoup à visite car il y avait énormément de salle différentes. Pendant ce temps là, l’Empereur allait pouvoir se la couler douce. Il se dirigea dans sa salle de bain personnel ou un hammam qui avait été installé pour son grand plaisir et son confort. Et oui même un homme tel que lui savait prendre du bon temps quand il le fallait. Il fit couler de l’eau chaude en abondance et voila que de la vapeur commençait à se former au sein même de la salle de bain.


    Une fois que la salle fut bien chauffé, il finit par retirer son kimono et ferma la porte de la salle de bain à double tour afin que personne n’entre, en outre Heick. Il prit son temps pour se laver et pour se relaxer. Il repensait à toutes ses années qu’il avait passé en tant que pirate et en tant qu’être humain. Il en avait fait du chemin bien que lui-même n’avait que 24 ans. Il était encore très jeune et son statut d’Empereur il devait l’assumé et en conséquence il devait devenir plus fort et plus puissant. Il n’avait pas le choix après tout. Même Tsubaki D. Tensei était plus vieux, environ la trentaine peut être, rien était sûr pour Sayuki. Il repensait également à Dexter, il l’avait perdu de vue après avoir reçu sa lettre. Il avait mit les voiles pour rester en retrait apparemment. C’était bien dommage car Sayuki avait perdu son second. Il était fort et aussi charismatique que ne l’était Sayuki lui-même.

    Mais maintenant il fallait s’y faire, Juvia et Heick était pour le moment les seules sources sûres sur lesquels Sayuki pouvait compter, il espérait réellement que cette rencontre avec Nanashi serait aussi bonne que celle qu’il avait eu avec Akimoto D. Heick. L’Empereur avait besoin de s’entourer d’hommes forts et effrayants s’il voulait un jour devenir « L’Homme le Plus Fort Du Monde ». Il ne connaissait pas quels étaient les capacités de Nanashi, mais il verrait bientôt de quoi ce pirate serait capable. Sayuki devait aussi penser outre que le recrutement. Oui il devait se concentrer aussi sur ce qu’il pouvait faire maintenant qu’il était de retour. Sa première motivation serait de se venger de la turpitude qui lui avait été faite à Impel Down. Mais comment se venger efficacement de la marine et du gouvernement ? Il devait d’abord s’entretenir avec ses membres lorsque le recrutement de son équipage serait terminé et au complet, il n’agirait pas avant cela.

    Perdu dans ses pensées, Sayuki commençait à prendre un gant de bain et se frotta le corps en y mettant également du savon afin de se laver, la mousse commençait à prendre de l’épaisseur. Ce hammam commençait à devenir de plus en plus agréable. Mais plus de temps à perdre maintenant dans ce genre de futilité, Sayuki commençait à s’en lasser. Il fit passer de l’eau pour s’enlever toute cette mousse et sortit hors du bain. La vapeur chaude y était agréable mais Sayuki une fois ressuyé et propre réenfila son kimono et pris son sabre pour sortir hors de la douche avec une serviette sur la tête afin de ne pas attraper froid. Et oui même un homme tel que lui pouvait tomber malade. L’exemple même du surpuissant Amiral Goyah, frappé d’une terrible maladie. Cela avait fait beaucoup réfléchir Sayuki. D’ailleurs il se souvenait encore de ce dernier combat livré avec son ancien rival de tout temps, l’Amiral Goyah.



    § Flash Back §


    Sur une île inconnue du Nouveau Monde, un combat éclatait de toute rage. Des éclairs et des faisceaux de lumière jaillir de toute part. L’île était plongée dans une hécatombe monstrueuse et folle. L’île mystérieuse tremblait de toute part comme-ci elle avait été sujet à plusieurs tremblement de terre successif. Que pouvait-il bien se passer sur cette île inhabitée ? Et bien cette île sans nom n’était autre que le champ de bataille de deux titans qui se faisaient face. L’un était un Amiral de la Marine, sans doute le plus puissant et le plus effrayant de tous et l’autre était un ex-Capitaine Corsaire qui venait de fuir Impel Down. Les deux hommes avaient entamé leur combat depuis déjà deux jours et nous étions au troisième jour de ce combat. Il était inutile de compter les nombres de coups et de blessures que les deux bougres s’étaient infligé mutuellement.



    « Tu ferais mieux de t’arrêter, cela fait déjà deux jours et deux nuits que nous combattons, abandonne tu n’es plus de taille Sayuki ! Même un forban de ton espèce doit reconnaître ses faiblesses et ses erreurs ! »



    « D’ailleurs je ne m’attendais pas à ce que tu es une tel maîtrise du « Haki », la dernière fois tu ne le possédais pas et c’est ce qui me complique les choses aujourd’hui, alors rend toi gentiment ou prépare toi à vivre l’enfer !! »

    Quel spectacle incroyable, l’Amiral Goyah en sang ? Lui la bête noir de tous les pirates de ce bas monde ? Incroyable, le combat devait être époustouflant pour qu’il atteigne de telles proportions. Sayuki lui était au sol à genoux, son sabre prêt de lui non loin, levant la tête en direction de Goyah il s’apprêtait à répondre. Il reprenait son souffle, mais apparemment Sayuki était désavantagé. Allait-il succomber ? Dans tout les cas ce qui était sûr, c’est qu’à ce stade du combat, Goyah était en position de force certaine et Sayuki gisait au sol, il peinait à faire poids face à la bête de combat qui lui faisait face. D’ailleurs Goyah n’exprimait aucune expression de compassion ni rien, il était froid et direct. Sayuki finit par lui dire :

    « Oi, Oi, Goyah-San ! N’insulte pas mon honneur comme ça ! Je n’ai pas dit mon dernier mot et je compte t’en faire baver encore longtemps ! »



    « Prépare-toi à mourir !! »

    Sayuki se releva subitement en prenant son sabre en main, il saisissait son sabre tel une batte de baseball et après avoir pris sur ses appuies. Il enduit son sabre de son haki et également de son pouvoir de la foudre afin de rendre l’attaque infiniment plus puissant qu’à la normal. Puis une fois prête il lança le tout en une surpuissante technique de combat au sabre :

    « Ryu Shitennou : Tiger White Byakko !! » (Style Du Roi Dragon Céleste : Le Tigre Blanc Byakko)


    Technique de haute volée, en créant un tigre géant de foudre qu’il balance avec le tranchant de son sabre, Sayuki y induit également du haki afin de pouvoir toucher son adversaire. L’attaque est tellement dévastatrice que tout sur son passage se retrouve balayé par plusieurs découpages successifs à un tel point que le sol se retrouve complètement broyer, comme-ci il venait d’être grignoter en quelque sorte. L’attaque allait droit vers l’Amiral Goyah qui immédiatement lança à son tour sans se faire attendre pour riposter efficacement contre l’attaque dévastatrice de Sayuki.

    « Pluie De Lumière !! »



    « HYAAAAAAAAAAAAAAAAAA !!! KUSOOOOO !!! »

    L’attaque de Goyah consisté à enduire son attaque de haki en balançant une pluie de lumière surpuissante. Sayuki en fit réduit à l’état de chair. Du moins c’est que l’on pouvait croire avec les horribles cris de douleurs qu’il avait ressentit au moment de l’attaque dévastatrice de l’Amiral. Des techniques de haute volée étaient utilisé et cela prouvé à quel point le combat avait pris une ampleur titanesque, aucun des deux combattants ne se ménageaient, bien au contraire ils étaient tout les deux sérieux, l’un et l’autre avait le même but, celui de tuer son adversaire respectif. Sayuki était comme en état de choc, L’Amiral Goyah lui venait de reprendre son souffle suite à cette attaque de massa et sans se faire attendre, le pirate Sayuki se relança de plus belle dans une attaque à la vitesse de la lumière :

    « Ryu Shitennou : Haretsu No Ono !! » (Style Du Roi Dragon Céleste : Rupture Du Monstre)


    Dans une violence inouïe et en un dégainement instantané Sayuki exécuta la fameuse coupe de l’acier et en un clin d’œil, à la vitesse de la lumière, mais cette fois-ci l’attaque et enduit de haki afin de pouvoir toucher son adversaire et la puissance s’en vois multiplié par dix. L’attaque avait fait mouche et Goyah fut grièvement touché. L’Amiral Goyah recula de quelque pas et c’était dans un bain de sang horrible qu’on pouvait enfin voir les dégâts de l’attaque de Sayuki au moment même ou il rengaina son sabre et ou l’on pouvait entendre le fameux « Clic » du rengainement de la lame au fourreau.

    « GUAAAAH !! Grrrr !!! »


    Sayuki tomba au sol à genoux, épuisé. Il regardait Goyah qui était en train de souffrir le martyr. Mais quelque chose d’étrange attisa la curiosité du pirate à ce moment précis, tout ce sang, ca ne pouvait pas venir de l’attaque de Sayuki. Quelque chose cloché dans tout ça. Sayuki laissait l’Amiral Goyah reprendre de son souffle. Une fois cela fait les deux hommes se fixèrent de nouveau par le regard, aucun des deux bougeaient et on pouvait voir par le jour, dès l’aube que le quatrième jour de combat avait déjà été entamé. Sayuki d’un léger sourire en coin s’écria à Goyah.

    « Et l’Amiral ! Ca fait maintenant Trois jours et trois nuits qu’on se tape sur la gueule ! Et je suis étonné de voir que mon « Haretsu No Ono » ai put faire autant de dégât sur toi ! Et pour tout te dire, je sais que tout ce sang qui s’est extirpé de ton corps tout à l’heure ne vient sûrement pas de moi… »



    « …Dit moi la vérité, qu’est ce que tu as ? Ce sont les blessures d’un précédant combat ? Qui ? Je n’accepterais pas de gagner alors que tu n’es pas en état de combattre !! »

    L’Amiral Goyah fort comme un roc se releva, le corps en sang, le corps en charpie il ne flanchait pas. Voilà un homme incroyable, voilà un homme encore plus charismatique de Sayuki lui-même ne l’était. Et sans attendre il rétorqua alors :

    « Tu es impressionnant Sayuki ! Voilà que ton expérience du combat vient de desceller quelque chose que je voulais cacher depuis quelques temps… »



    « En vérité, je n'ai plus la tête à combattre…Il semblerait que mon esprit est ailleurs en ce moment...Sayuki j’ai une faveur à te demander…Je veux que nous reportions ce combat à une autre fois ! »


    Sayuki se releva debout, et il finit par se retourner et marchait dans la direction contraire de l’Amiral Goyah qui lui ne bougeait plus maintenant. Le calme était de retour et une légère brise soufflait entre les deux hommes comme pour marquer la fin du combat. Alors le combat avait bel et bien duré trois jours et trois nuits. Un combat titanesque, un combat d’anthologie et un combat de courage et d’honneur. Sayuki qui avait déposé sa lame sur son épaule esquissa un léger sourire et dit alors à l’attention de l’Amiral Goyah :

    « Si je continuais le combat contre toi ca serait un déshonneur puisque tu n’es pas en mesure de continuer le combat, et d’un autre côté si je continuais le combat, ca serait un déshonneur de mourir de la main d’un homme qui ne s'est pas donné à fond… »



    « Moi, Sayuki ! Je reconnais que tu es l’homme le plus fort du monde ! J’ai perdu ! Alors on remettra ça une autre fois ! Yosh, Sayonara !! »

    Les deux hommes finirent par se séparer. L’Amiral Goyah finit par lui-même dire que Sayuki l’avait gravement blessé et que ses blessures l’emporteraient sans doute vers une mort certaine et les rumeurs s’installèrent d’elle-même à partir des dires de l’Amiral Goyah. Voilà comment Sayuki est devenu l’homme qui tua le plus puissant des Amiraux. Mais en réalité il n’en était rien, puisque ce n’était pas Sayuki qui l’avait tué. Mais autre chose. C’était la fin d’une des plus grandes péripéties jamais compté dans ce monde, la fin d’une légende qui avait affronté une autre légende.

    § Fin Flash Back §



    C’était ainsi que Sayuki s’était rappelé d’un souvenir aussi précieux pour lui. On pouvait mieux comprendre les sentiments de l’Empereur. Cependant ce moment de souvenir fut vite coupé par l’intervention de Heick. Il avait finit de visiter le navire et il venait prévenir Sayuki pour lui dire que nous étions arrivé sur l’île, du moins le large de l’île était en vue. Sayuki se releva et enleva la serviette qui était sur sa tête et se dirigea au commande du « Air Master » pour entamer une descente sur l’île de Foodvalten. Enfin Sayuki pourrait voir de quoi est capable ce fameux Nanashi avec lequel il avait pris contact ultérieurement. Le « Air Master » finit par se déposer dans un coin plutôt discret de l’île. Akimoto D. Heick et lui-même sortirent du navire afin de rejoindre le fameux Nanashi.


    ..:: Foodvalten ::..

    Alors que les deux hommes se dirigeaient au point de rendez-vous, l’escargophone de Sayuki retentit. Rapidement il répondit en décrochant le combiné. Il s’agissait de Sato Yoronda, un des hommes de mains de Sayuki. Celui-ci l’avait prévenu de la visite d’une autre recrue potable. Sayuki en fit réjouit et se demandait bien de qui il pouvait s’agir. L’empereur accéléra le pas afin de se rendre au point de rendez-vous. Finalement après environ deux heures de marche, les deux pirates finirent par arriver au point de rendez-vous. Oui l’île était immense et il fallait s’y retrouver sur une carte pour ne pas s’y perdre. Ils avaient au point de rendez-vous le fameux Nanashi Niizuma accompagné de deux des hommes de mains de Sayuki. Et juste à côté il y avait un homme d’une carrure imposante, il était extrêmement grand et possédait une carrure à en faire froid dans le dos. Cela devait être sûrement la nouvelle recrue potable dont parlait Sato Yoronda. Sayuki esquissa un large sourire. Il fit signe à Akimoto D. Heick de rester en retrait pour le moment. Sayuki se rapprocha de Nanashi et de l’autre inconnu et s’assit accoudé à un rocher de la plage à pas moins de dix mètres des deux hommes.

    « Yosh…Nous n’allons pas perdre de temps, vous allez me décliner vos identités respectives et je vais apprendre à vous connaître en… »


    Sayuki abaissant la tête, il déposa son grand sabre contre lui et n’avait pas pris le temps de finir sa phrase, il alluma sa pipe à fumer et d’un sourire il s’écria de nouveau pour finir sa phrase en regardant Nanashi et l’homme à la carrure impressionnante :

    « …en m’attaquant, là maintenant ! Ramenez-vous et attaquez-moi de toutes vos forces ! »


    C’était du Sayuki tout craché, il ne mâchait pas ses mots et il faisait ses rencontres toujours de manière violente et inattendue. Le but de cette provocation et exactement la même chose qui s’était passé avec le jeune Akimoto D. Heick. L’Empereur voulait voir de quoi était capable ses deux hommes qui lui faisait face et qui serait peut être ses nouveaux membres d’équipage. Sayuki était assez pressé de voir de quoi était capable ses deux hommes qui paraissait loin d’être faible, bien au contraire. Surtout l’homme à la carrure impressionnante, il devait posséder une force brute incroyable. Dans tout les cas, les deux hommes ne paraissaient pas impressionné par Sayuki et ca n’en était que tant mieux puisque que tout deux seront sûrement amené à voyager avec l’Empereur au sein du « Air Master ». Sayuki restait assit en fumant sa longue pipe et attendait que les deux hommes s’attaquent à lui sans se retenir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimoto D. Heick

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
60/100  (60/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Mar 18 Oct - 17:23

De ce Sayuki, j'avais entendu des choses entièrement diverses et variées, toutes plus horribles que les autres. C'était un homme sanguinaire, sans foi, sans pitié, sans maîtrise, sans gentillesse, obtu de toute bonté et encore... en définition, c'était ce qu'on pourrait appeler de nos jours un ogre. D'autres disaient que c'était un de ces hommes qui ne devraient même pas exister dans ce monde, et encore les mots sont faibles, et encore d'autres voudraient remonter le temps pour tuer cette bête atroce, voilà pour résumer ce que j'avais ouïs sur cet homme. J'étais un peu toutes choses de le rencontrer, sa réputation était l'une des plus abjectes de ce monde. Mais je me suis aperçu que les gens disaient totalement faux à propos de ce gars là.


Cet homme était au contraire un homme très abordable, quelqu'un avec qui on pouvait discuter comme une personne normale, et encore. Cette rencontre était tombée au beau fixe, j'avais toujours révé de rencontrer une personne comme celle-là, une personne digne d'uniquement son nom et de sa réputation. Entre nous deux, ça passait vraiment bien, on pourrait même dire que nous avons les mêmes valeurs : rebuts de ce monde et ne cherchant qu'a être libre. Il était ce genre d'homme qui avait affronté uniquement le danger dans sa vie et qui en était habitué, tout comme moi. Pire encore, le danger semblait l'amuser, c'était un grand fou. Mais sur l'île, quelques heures plutôt, j'ai remarqué une chose qui selon moi, n'était presque plus dans ce monde. Sayuki est un homme humble, quelqu'un qui sait reconnaître ses erreurs et qui n'hésite pas à se rabaisser devant les personnes, même si il est pourtant la force incarnée et à l'état pure. Je n'aurais jamais imaginé que ça soit un pirate qui soit comme cela.


Je lui avais parlé de cet entretient avec cet amiral, cette torture au sens propre. Ca m'a fait du bien de me vider comme cela. Je lui ai aussi expliqué que c'est sur une de ces armes antiques qu'il avait de ces projets. Quand à lui, il m'a conté cet évenement passé à Mariejoa, il y a plus de deux ans, cette affaire qui à impliqué deux amiraux, le chef de la division scientifique ainsi que quelques vices-amiraux. Cet homme, malgré qu'il ait perdu n'avait pas perdu la joie, étant donné qu'il racontait certains evenements avec humour, comme ce colonel Caramel qui à traversé le plafond. Enfin voilà, un humain comme j'aurais aimé rencontrer dans mon existence, qui sache reconnaître certaines choses. J'avais compris pourquoi certains pirates faisaient si confiance en leurs capitaine, c'était avant tout parce que c'était quelqu'un d'exceptionnel. Sayuki était une de ces personnes exceptionnelles, et au fur et a mesure, je commençais à vraiment prendre son parti.


Il m'avait laissé le temps de visiter ce grand navire, pendant que lui était allé se détendre. Le « Air Master », se prénomait-il, un vaisseau très interessant. Je n'avais jamais vu de bateau capable de voler auparavant, et encore moins à une vitesse assez grande. Je suis allé faire un tour dans les différents compartiments de ce bateau, notamment cette salle de machines ou j'ai appris que le bateau avançait à l'aide du pouvoir de mon nouveau capitaine. Une bien étrange manière de faire : utiliser l'électricité comme moyen de locomotion. Tout cela montrait bien que ce Sayuki était bien plus mysterieux que je ne le croyais. Dans une autre salle, je pus aperçevoir d'énormes entailles partout dans la pièce. Sayuki s'entrainait apparemment très dur. Une plante était aussi là, au milieu de la pièce. C'était un 'bonzaï', un chêne dont on à comprimé les racines. Dans certaines cultures, on dit qu'il dégage des énergies spirituelles, favorisantes à la méditation. Je l'ai abordé en utilisant mon fruit. Il m'a donc révélé ceci :



« Cet humain est un fou ! Il arrive à tout couper, s'entraîne sans relache et avec acharnement ! Tu vois ces altères là bas ? Eh ben... eh ben il arrive à les soulever, tu te rends compte ? Je suis peut-être un petit arbre insignifiant, mais si ça continue comme ça, je risque d'y passer !! »


Les altères dont elle parlait étaient gigantesques, je crois que je n'en avait jamais vu d'aussi grosses. Tout cela montrait encore une chose, Sayuki était quelqu'un qui s'entraînait dur, dur comme fer. Mais pourquoi ? Quelle était sa réelle motivation ? Voici des questions dont j'obtiendrais sûrement la réponse lors de mon voyage dans cet équipage. Ce qui me réjouïssait aussi, c'est que de savoir que j'avais enfin des gens avec qui je pourrais me battre pour accomplir mon rêve également.



Enfin, au bout d'un moment, lorseque j'étais remonté pour regarder l'horizon, je m'aperçus que l'île de Foodvalten était dans le champ de mire. J'allais alors prévenir Sayuki de ceci et retournais sur le pont, afin de mettre pied sur l'île. Sayuki effectué une manœuvre pour se déposer dans un des coins reculés de l'île. Après quelques heures de marches, nous avions enfin atteint le point de rendez-vous, et là, deux hommes nous attendaient. J'avais su plus tôt que l'un de ces deux hommes était Nanashi Niizuma, un pirate qui semblait en avoir dans le ventre. Mais l'autre était vraiment imposant et très grand, un homme qui pourrait vous intimider du regard. Malgré cela, Sayuki souriait. Il m'avait fait signe de rester en retrait. J'avais bien compris qu'il voulait voir ce que ces deux hommes avaient dans le ventre, comme ce qu'il avait fait avec moi. Je regardais la scène paisiblement dans mon coin, lorsque quelque chose vint m'attaquer. C'était encore l'un de ces robots dont m'avait parlé Sayuki. Lui même semblait blasé de ces interventions de créatures robotiques. Ne voulant pas perturber l'entretient qui se déroulait et donc par cette occasion ne pas servir à rien, je voulais m'en charger. D'un air neutre, je dis alors :



« Ne t'inquiêtes pas Sayuki, je m'en occupe. »


Je provoquais alors la bête robotique pour l'amener à un endroit pas très éloigné de la ou on était. Elle était effrayante avec ces bras métalliques et menaçants. Mais je ne baissais pas la tête et affrontait cette créature, qui semblait apparemment vouloir ma peau.


~ Meidou Kaku ! ~
(Déchaînement de la Nature)




Je m'arrêtais et mis ma main au sol pour ouvrir la terre dans un grondement sourd. Des plantes infernales qui sortaient du précipice crée attrapèrent aussitôt la créature pour la précipiter directement dans le fond. Après quoi, la terre se referma sur elle même, comme une bouche. Voilà, la créature était hors d'état de nuire maintenant, elle était sans doute écrasée par la terre qui s'était refermée. Je retournais là bas, ou la situation semblait assez interressante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Niizuma
The Hunter
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Réputation:
6/100  (6/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Mer 19 Oct - 15:07

Sa stature m’impressionnais, je sentait un grand pouvoir en sayuki. Celui-ci me demanda simplement de lui montrer qui j'étais, rien de plus facile, je me prépara simplement en donnant mon sac a l'un des homme de main de Sayuki avant de lui ordonner de s'éloigner s'il ne voulait finir en steak haché. Puis ce fut le silence absolue, j'avais fermé les yeux mon corps tremblé du peu d’excitation qu'il avait.

Je rouvrit les yeux sec, et brûlant a tel points que même la malédiction de Davy jones ne m’intéressais plus. Je me mis en position d'attaque frontale ultra rapide, de la vapeur s'éloigné de mon fourreau sans que je le touche, même Kagura ressentait la même impression que moi, le désir ineductable du sang du combat en un contre un. L'envie suprême de tuer d'affronter un démon un vrai. Cette envie prenante changea mon regard mes pupilles devinrent rouge vifs, un rouge qui ne flamboa que lorsque que l'ennemi rend les coups qu'on lui a porté. Mon coeur palpita injecté le sang nécessaire a faire un zoom sur le visage de mon adversaire, le dévisageant presque.

A coté de nous Heick s'occuper; il enfoncer des trucs dans le sols a faire pousser des choses drôle de pratique me dis-je.

Je posa ma main sur mon sabre et d'un saut enflammé je me jeta vers Sayuki avec une rage de vaincre, et de prouver mes compétence malgré une prime statuant a 0 pour le moment. Ma technique fût simple:


Touch Cross


Cette technique consiste a: en me jetant sur mon adversaire, je dégaine mon épée et lance une lame d'air sur mon adversaire puis avec ma vitesse je rattrape cette lame d'air et entaille dans le sens inverse mon adversaire( d'ou le nom toucher en croix) de plus avec les caractéristique de mon épée celle-ci brûle la peau et les habits de l'adversaire.



Mon attaque avait deux but lui montrait mon épée et ma maîtrise de la lame, puis ensuite l'utilisation du feu pour marqué au fer rouge mon nom sur sa peau cramoisi. Aucune de mes attaques n'étais retenu par quoi que ce soit car selon moi une prime équivalant a 600 000 000 ne me laisse pas indifférent mais comme la dit un jour ce n'est pas la prime qui fait le moine. Avec cette attaque j'étais quasi-persuader qu'il l'esquiverai d'ou l'utilisation sous-jacentes du feu
Après la (tentative) de découpage scolaire je passa a du freestyle en lançant le fameux

Giganto Hiken

Cette technique consiste en le fait que mon corps crache du feu a allure très rapide, cette technique brûle tous sur son passage



Cette attaque terminer je me prepara a de quelconque riposte de sayuki qui me semblait passionnait par ce combat ...


[HRP] Sayuki dsl pour mes image je ne sais comment on fait alors je picore sur le net ^^ dsl... a vous...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuga le Pourpre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Réputation:
50/100  (50/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Mer 19 Oct - 20:13

En vérité, il était probable que Nanashi Niizuma se fichait de l'arrivée de Ryuga Goyah. Le groupe d'hommes patientèrent plusieurs heures, jusqu'à ce que deux inconnus apparurent. L'un d'entre eux était parfaitement inconnu aux yeux du Pourpre, mais l'autre ... Oui, c'était bien lui. L'Homme aux Yeux de Démon, Kurokami, le Dieu Noir, l'Empereur des pirates, le seul et l'unique Sayuki. Un surhomme qui dégageait une aura terrifiante, qui glaça le sang de Ryuga. Il avait donc face à lui celui le seul homme qui s'était opposé à Amadéus Goyah, le plus impitoyable amiral de toute l'histoire de la Marine. Quoi qu'il en soit, Sayuki n'était pas très imposant, mais sa vulnérabilité apparente le rendait d'autant plus inquiétante. Ryuga se leva, en arborant fièrement son imposante carrure.

Avant que le contact soit établi, il semlait qu'une espèce de robot s'approcha du groupe. Celui qui accompagnait Sayuki l'attaqua, et le combat commença. Curieuse façon de commencer un entretien. Sayuki était toujours silencieux, et s'appuya contre un rocher à une dizaine de mètres de Niizuma et Ryuga.

" Yosh…Nous n’allons pas perdre de temps, vous allez me décliner vos identités respectives et je vais apprendre à vous connaître en m’attaquant, là maintenant ! Ramenez-vous et attaquez-moi de toutes vos forces ! "

Une provocation digne d'un gamin de maternelle selon Ryuga le Pourpre. Une rixe volontaire ? Pourquoi pas ? Mais ce qui était sûr, c'est que Nanashi se jeta à corps perdu contre l'empereur. Il enchaina deux techniques dévastatrices. Son pouvoir semblait lui conférer une certaine affinité avec le feu. Mais le Pourpre se fichait bien de Niizuma. Celui qui l'intéressait, c'était Sayuki. Dès que Nanashi eut terminé son attaque, Ryuga avança de deux pas et déclara haut et fort :

" Trêve de gamineries, Sayuki le Dieu Noir ! Je ne suis pas ici pour livrer un fade combat pour satisfaire ta soif de curiosité. Présentons-nous tout simplement. Je suis certain que ce que j'ai à dire est cent fois plus intéressant que les techniques que j'ai à te montrer. Comme tu as l'air de compter énormément sur les capacités de combat de tes hommes, je vais te faire un résumé des miennes. Mon corps est pourvu à des dizaines d'arts martiaux que je maitrise parfaitement. Mon armure est légendaire, elle appartenait à Ouroboros Flint, un seigneur de la guerre. Grâce à des dials, elle améliore mes capacités de corps à corps considérablement. Et enfin, je possède les pouvoirs du Doku Doku no mi, le fruit toxique. Je peux créer toutes sortes de poisons, et sous la forme que je souhaite. "

Tarentule Baveuse

Ryuga généra une immense créature de poison qui flottait au dessus de lui. Elle possédait huit gigantesques pattes. L'énorme monstre toxique vibra dans tous les sens avant de disparaitre.

" Te voilà satisfait ? Autre chose d'intéressant, mon fruit peut me permettre de blesser les logias. Peut-être pas directement et physiquement, mais mes nuages toxiques sont en mesure de le faire. Bref, je te propose de parler de ce qui pourrait réellement t'intéresser. Comme tu le sais, je suis Ryuga le Pourpre, je suis originaire de Drum, et ma tête vaut 13 millions de berrys. Connais-tu mon nom de famille ? Certainement pas, j'imagine. Ryuga Goyah. Tout comme Amadéus Goyah, ton ennemi juré. Quels sont mes liens familiaux avec lui me demanderas-tu ? Je suis juste son frère illégitime. Pendant huit années, Amadéus m'a enfermé dans une cage de lumière, dans les monts glacés de Drum. Heureusement j'ai pu survivre grâce à mon mentor. Un beau jour, la cage s'est fragilisée, et j'ai pu m'évader de cette geôle lumineuse. Depuis ce jour, une seule chose a animé ma rage : la vengeance. Si la cage s'était fragilisée, c'était grâce à votre combat titanesque. Mon frère cadet était tellement faible que sa prison n'a pas su tenir le coup. Tu dois être au courant que celui que tu appelais l'Amiral Goyah est mort d'une maladie du coeur, exact ? Eh bien ce n'est pas tout à fait la vérité. J'ai fait mon bout de chemin et après des jours de recherche intensive, des officiers de la Marine m'ont avoué où Goyah tentait de récupérer ses forces. Une nuit, je me suis glissé dans sa chambre, et je lui ai fait respirer un de mes poisons favori. Après une semaine de souffrances intenses, son coeur a cessé de battre. Voilà toute l'histoire. Depuis, je te cherche car je me suis dit que l'Empereur Pirate se devait d'être au courant. Accessoirement, je souhaiterais intégrer ton équipage, si tu es d'accord. "

Après avoir parlé, Ryuga croisa les bras, et attendit la réponse de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nagato
L'Héritier des Tsubakis
avatar

Messages : 32
Date d'inscription : 22/08/2011

Feuille de personnage
Réputation:
15/100  (15/100)
Camp: Shichibukai

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Mer 19 Oct - 23:09



    Deux ans ont écoulée après que Nagato a été nommée Capitaine Corsaire .. Juste après sa visite à Marie Joa pour la nomination de son poste en tant que Shichibukai, l'autre capitaine corsaire Sayuki attaqua cet endroit soit disant une terre sainte. De l'autre côté Tensei attaqua Enies lobby, c'est comme si y avait un truc de prévue, un plan entre ses deux-là, réfléchissez un peu .. Le gouvernement cherchait tensei pendant deux ans ainsi que le capitaine corsaire sayuki pour diverses raisons et soudain les deux apparurent en même temps, l'autre attaqua Enies lobby pour soit disant la mort injuste d'un dès leurs agents et que cette organisation nuisait beaucoup à la progression de la révolution ..

    Sacré tensei, il ne changera jamais, toujours le même et de plus, depuis qu'il s'est battu contre notre mystérieux capitaine corsaire Nagato, il reste invaincu et ne cesse de progresser. Bref, et de l'autre côté ce mystérieux Sayuki qui attaque Marie joa et les deux finirent à Impel down et heureusement pas en même temps, déjà que tensei à fait du grabuge avec ce fameux Akimoto D. Heick et la séduisante directrice du cp9 alors, n'imaginons pas une seconde, tensei et sayuki sur le même endroit ... d'ailleurs à partir de maintenant l'objectif de notre mystérieux homme masqué est de mettre un équilibre dans ce monde .. Quand il parle d'un équilibre c'est-à-dire empêcher Tensei de rencontrer Sayuki, faire tout pour que la révolution diminue militairement étant donné que pour l'instant la révolution est dominante dans tous les domaines alors, n'imaginons pas une seconde de voir cette révolution avec encore plus de puissance dans leur rang.


    Notre héros masqué de sa fidèle amie Haku, elle aussi masqué, avaient pris la mer depuis leur inactivité pendant ces deux dernières années .. Nagato reste et restera quelqu'un de mystérieux, personne ne connait encore sa véritable identité à part tensei et le conseille de cinq étoiles. Pourquoi cache -t-il son identité ? Ou pourquoi est-il inactif au sein du gouvernement ? Ces questions sont les plus posées à marie joa et dans la tête des personnes connaissant vraiment nagato, telle que Haku. Bref, toujours sur un petit navire volé comme d'habitude nagato et Haku se dirigea vers le nouveau monde, pour quelle raison ? On ne va pas tarder à le savoir ...

    Une fois arrivée dans le nouveau monde Nagato demanda à Haku d'accoster sur l'île de Foodvalten, une île très mystérieuse, qui n'a jamais connu de guerre, depuis la création de cette île, personne, personne n'osa faire une tentative de guerre comme la révolution ou la piraterie .. Cette île est réputée pour être quasiment la seule île à n'avoir jamais connu la guerre pendant des millénaires ... Pourquoi notre héros veux absolument se rendre là-bas ? Y a un truc qui cloche sur nagato et qu'on ne sait toujours pas, cette chose est que qu'elle genre de personne est-il ? Personne ne peux répondre à cette question à part le conseille de cinq étoiles. Bref, une fois arrivée sur l'île, nagato et Haku avait accosté et commençait à faire une petite balade sympathique. Que soudainement Nagato pris la parole en disant :

    Haku, écoute très attentivement c'est que j'ai à te dire .... Si je suis ou plutôt on est venu sur cette île ce n'est pas un hasard, j'ai un truc que je ne peux pas t'en parler pour l'instant qui m'a permis de venir ici, pour une très bonne raison. Dans peu de temps, il va avoir une guerre assez terrible ici, plutôt une attaque surprise de la part de la marine. Donc, fait bien attention à toi. Rends-moi un service, diminue le poids de ce gros cailloux et donne lui une forme de pique s'il te plait. »

    « Nagato-sama, ce n'est pas possible, cette île n'a jamais connu la guerre ou un truc dans le genre donc, pourquoi et comment va disparaître cette paix tenue depuis un millénaire ? ... D'accord, tout de suite !! »

    Nagato avait demandé à Haku de lui transformer le cailloux se trouvant devant lui mais, avant ça Haku disait que la guerre sur cette île est une chose très peu probable étant donné qu'elle n'a jamais connu la guerre, nous ne tarderons pas à savoir qui a raison ou tort .. Bref, Haku transforma cette pierre en forme de pique et diminua le poids de celui-ci que soudain Nagato utilisa sa technique Kaze, grâce à cela il combina son attaque vent avec son le cailloux en forme de pique.... C'est qui provoqua une petite tempête de vent, le cailloux étant devenu leger s'envola avec une vitesse assez folle et transperça un homme habillé en marine se trouvant pas très loin de nos deux héros. Personne ne pouvait deviner que c'était nagato qui fut cette chose, Haku en ayant les yeux grandes ouvertes se posait énormément des questions. Enfin bref, Nagato et Haku se posaient sur un tronc d'arbre se trouvant juste devant leur yeux, nagato faisait genre la personne déprimée parce que le cailloux fut pris par le vent ... Hum .. Pourquoi avait-il tué cet homme en uniforme de marine qui tenait un scargophone dans sa main ?

    Drôle de question, en tout cas, nous n'aurons pas la réponse tout de suite. Nagato avait aperçu un groupe de personnes assez dangereuse de loin et pour cela il créa de la brume qui empêcherait à ces personnes de le voir sauf s'ils se dirigent par ici. Une chose est sûre, ces personnes ont pu voir le petit vent faite par nagato et la mort discrète de l'agent de la marine, que vont-ils faire maintenant ? En tout cas nagato et Haku parlaient entre eux comme s'ils étaient des simples habitants de cette île ...

    Hors rpg : Ne faites pas très attention à moi, pour l'instant je n'ai rien engager à part vous rendre un service XD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Jeu 20 Oct - 14:24

    Episode 34 : Justice !


    ..:: Foodvalten : A 1 Kilomètre De L’équipage De Sayuki ::..

    A un kilomètre de distance par rapport à la position de Sayuki et de ses compagnons, un équipage d’éclaireur de la marine avait déjà accosté à Foodvalten suite à l’appel lancé à Marinford par le fameux marine qui s’était dissimulé et qui scrutait les moindres faits et gestes de l’équipage de l’Empereur Sayuki. Ils allaient entreprendre le début des hostilités en quelque sorte, ils avaient une mission spécifique que l’on entendrait de al bouche du chef de bataillon, il s’agissait d’un colonel de la marine. Sans doute qu’il était dans le coin et qu’en raison du fait qu’il était proche de la position de l’Empereur, ils avaient donc étaient les premiers sur les lieux. Ils étaient en train de se déployer rapidement et avec une certaine efficacité :

    « Ok les gars, vous connaissez votre mission ? Il faut bloquer toute la ville et encercler Sayuki et son équipage le temps que le Buster Call pointe le bout de son nez ok ? Il faut gagner le plus de temps possible pour empêcher ses criminels de partir de l’île, au moindre faux pas, vous attaquerez votre ennemie, compris ?!! »



    « OUI CHEF !!! »

    Il leurs suffiraient de quelques heures avant qu’ils ferment le centre ville et qu’ils bloquent les entrées et sortit de l’île. Une fois cela fait, ils encercleraient la zone ou se trouverait l’Empereur et ses Nakamas. Bientôt un conflit de grande ampleur débuterait, mais à quel prix ? La suite des évènements se dérouleraient sou peu dès à présente. Foodvalten serait le théâtre d’une grande tragédie pour la première fois dans l’histoire de cette île.


    ..:: Foodvalten : Retour sur l’équipage de l’Empereur ::..

    Les choses prenaient une tournure extrêmement intéressante. Tout d’abord commençons par ce bon vieux Akimoto D. Heick, il était de plus en plus fiable et sa valeur se démontrait non pas au fil des jours, mais au fil des heures. Sayuki l’avait remarqué et il savait qu’il était digne de confiance. Un des robots de combat envoyé par la division scientifique avait été d’ailleurs été rapidement neutralisé par la puissance de Heick. Il avait dit clairement à Sayuki qu’il s’en occupait. Ainsi l’Empereur pourrait vaquer à ses occupations quant au recrutement de son nouveau membre Nanashi Niizuma. A première vue il paraissait digne de lui et très fier également. L’Empereur aimait ce genre de personnalité. Il lui fallait des hommes qui n’avaient pas froid aux yeux et qui oserait tout abandonner pour aboutir à leurs rêves et à leurs idéaux. Sayuki avait donc été clair, il voulait qu’on l’attaque directement, afin de jauger la force des deux hommes. D’ailleurs l’homme à la carrure impressionnante restait encore mystérieux aux yeux de l’Empereur.

    Bref, aussitôt dit aussitôt fait, Nanahsi Niizuma se lança comme d’un fou enragé. Sa force de volonté et de détermination était particulièrement remarquable, il faisait preuve d’une fougue impressionnante. Il avait enflammé sa propre lame, il utilisait donc un sabre tout comme Sayuki, ce qui était très intéressant vu que Sayuki lui-même était un sabreur. Nanashi se jeta corps perdu en direction de l’Empereur. L’attaque de Nanashi avait été exécuté de manière puissante et efficace mais face à l’Empereur ce genre de procédait ne marcherait pas, tout simplement quand il s’agissait d’une lame, et quand on parlait de lame, on pouvait parler de magnétisation et au vu des capacités incroyable que possédait Sayuki cela lui était possible. Il n’allait pas perdre son temps à riposter par une quelconque attaque ou esquive, non il allait tout simplement faire dévier le sabre de sa trajectoire et comme Nanashi tenait fermement son sabre il serait également déplacé avec le sabre même. L’attaque fut donc lancée dans le vide une fois que Sayuki avait fait dévier le sabre sur 90°.

    Nanashi serait très surpris, mais Sayuki était un homme intelligent et il ne gaspillait jamais de sa force pour ce genre de chose. Il l’avait prouvé en utilisant le magnétisme de son pouvoir pour faire dévier la lame de sa trajectoire et pour donc annuler l’attaque de Nanashi. L’attaque de l’ex-chasseur de pirate finit par frapper dans le vide dans le sens contraire de Sayuki et les flammes calcinèrent le sol sur quelques mètres. C’était une attaque de grande puissance mais l’Empereur avait eu le dernier mot sur ce coup là. Cependant rien était finit, Nanashi ne s’était pas contenté d’un seul assaut. Mais l’Empereur savait à quoi s’attendre puisqu’il savait maintenant que Nanashi était le détenteur du fameux Logia du feu ? Sans doute l’un des plus puissant parmi cette catégorie et il était donc prêt à se préparer à riposter ou à contrer la seconde attaque lancé par Nanashi. La deuxième attaque avait débuté, cette fois-ci ce n’était pas une attaque lancé au sabre.

    Non c’était de la puissance brute que Nanashi avait puisé dans la puissance de son Logia du feu. De tout son corps et à allure très rapide Nanashi dégagea une puissante vague de flamme. Tout commençait à se calciner sur le passage brutal et rapide du feu. Sans attendre quoi que se soit, Sayuki leva sa main droite en direction des cieux, il allait riposter car si il ne le faisait pas l’attaque de Nanashi calcinerait une partie du centre ville plus loin et ça l’Empereur ne le voulait pas, il fallait qu’il contre tout simplement cette force de frappe enflammé. Soudainement le ciel devint d’un gris noir sombre et voilà que des éclairs commençait à jaillir de toute part, Sayuki à très grande vitesse avait transformé sa foudre en un gigantesque « Lion de foudre », le but de l’Empereur était d’étouffer et de stopper cette vague de flamme. Ensuite à la vitesse de la lumière il lança de plein foute sa riposte en direction du souffle enflammé :


    « Rakurai Raion !! » (Coup De Foudre Du Lion)


    C’est alors que depuis les cieux, un gigantesque « Lion De Foudre » s’abattit lourdement contre la flamme de Nanashi. Stoppant net la course enflammée de son assaut. Les faisceaux électriques encadré la flamme de Nanashi comme-ci elle avait été enfermé dans une sorte de cage électrique l’empêchant de continuer sa course. Et étant donné que la foudre possède une énergie qui libère une sorte de plasma, le feu s’en voyait comprimé et du fait de la chaleur de la foudre, l’électricité servait également de conducteur pour empêcher la flamme de continuer sa trajectoire. Peu à peu, les faisceaux électriques et le feu finirent par se dissiper en plusieurs petites explosions successives. Bien heureusement aucun des deux hommes n’avaient utilisé à pleine puissance leurs pouvoirs, car si les deux attaques avaient été lancé à une intensité plus grande, les deux attaques lancés simultanément auraient fait plus que de simple petites explosions successifs. Une fois le feu et la foudre dissipé, Sayuki pouvait voir que Nanashi était toujours en position de combat, il n’avait rien perdu de sa concentration. Sayuki était très largement satisfait de la prestation de celui-ci et l’Empereur s’écria à Nanashi Niizuma :

    « Nanashi Niizuma ! Ta prestation est plus que remarquable, j’apprécie ta sauvagerie et ta force, bienvenue dans l’équipage, à partir de maintenant considère toi comme l’un des membres des « Tenbastu Kaizokudan » ! »

    Bien une chose de faite, Nanashi était donc devenu officiellement l’un des membres de l’Empereur. C’est alors que l’homme à la carrure impressionnante pris la parole. Il faisait preuve d’une certaine autorité dans son ton de parole, le timbre de sa voix en imposait particulièrement, tout comme sa carrure et son armure, comment arrivait-il à se déplacer avec ce genre de chose sur le dos. Il expliquait clairement qu’il n’était pas là pour plaisanter et qu’il avait quelque chose de plus important à lui dire. Qu’est ce que cela pouvait bien être ? Avant cela il s’expliquait sur ses différentes capacités de combat, il maitrisait une dizaine d’arts martiaux et il possédait une armure légendaire. Celui du Guerrier Ouroboros Flint. Incroyable cet homme était une légende, comment avait-il put mettre la main sur cette armure ? Mystère, mais ce n’était pas tout, il était en possession du fruit du Doku Doku No Mi, le fruit toxique, il permettait de secréter du poison à profusion, un pouvoir redoutable même pour un Logia.

    Suite à cela, Ryuga créa une immense créature de poison avec des tentacules qui le survolait, Sayuki resta de marbre, il n’était pas spécialement impressionné, il voulait savoir le reste, le plus important, qu’est ce que cet homme cachait au fond de lui ? Le monstre en question se mit à disparaître, il avait donc dut annuler cette démonstration en soulignant qu’il pouvait toucher les logias d’une certaine manière. Pas étonnant si quelqu’un respirer ou avaler ce genre de poison, il était clair que personne n’y survivrait. Bref, ensuite l’homme à l’armure légendaire commençait à se lancer dans un monologue des plus intéressants. Ryuga le pourpre était originaire de Drum et sa prime valait 13 millions de Beri. C’était très peu pour un homme de sa stature, mais quoi qu’il en soit il ferait sûrement ses preuves dans les jours à suivre, et puis la prime ne signifiait rien dans tout les cas, juste un niveau de dangerosité en soit. Puis Ryuga le Pourpre précisa son nom de famille, il se nommait Ryuga Goyah. Quoi ?

    Ryuga Goyah ? Comme l’Amiral Goyah ? Amadéus Goyah ? Sayuki ressentit pendant un instant un frison de curiosité lui traversait le corps. Il se rapprocha d’avantage de Ryuga et restait extrêmement attentive à ce qu’il disait au point qu’on pouvait croire qu’il n’y avait que Sayuki et Ryuga qui se trouvait dans cet endroit. D’ailleurs les autres membres de l’équipage pouvaient entendre la conversation de manière claire. Il était son frère illégitime ? Qu’est ce que cela signifiait ? L’Empereur n’en revenait pas, puis en regardant mieux le visage de Ryuga il avait put constater un léger trait de famille au niveau du front puissant et du regard pénétrant de celui-ci. Puis il continua dans son monologue en expliquant qu’il avait été enfermé pendant huit ans dans une cage de lumière dans une montagne de Drum. Quelle folie et quelle épreuve cela devait être pour Ryuga. Mais fort heureusement pour lui il avait put trouver de l’aide grâce à son mentor disait-il.

    Il avait également put s’enfuir du fait que la cage s’était fragilisé du fait du combat de grande ampleur livré entre Sayuki et l’Amiral Goyah. Ensuite Ryuga argumenta sur le fait que Goyah était mort d’une maladie au cœur. Oui et alors ? Et bien surprise, selon Ryuga ce n’était pas tout à fait exact, le vrai assassin de l’Amiral Goyah n’était autre que lui ? Incroyable c’était son propre petit frère qui l’avait tué en lui annihilant un poison nocif. Il avait dut terriblement souffrir avant de mourir. Quelle mort atroce, mort dans un lit et empoissonné par son propre frère. L’Empereur Sayuki tombait des nues, il n’en revenait pas, tout ce qui avait été révélé l’avait extrêmement surpris. La manière dont Goyah était mort était très…Surprenante et choquante.


    « Incroyable !! Je n’arrive pas à y croire ! Du temps où je le combattais, je le considérais comme l’Homme le plus fort du monde et le voilà mort tout simplement dans un lit ? En plus de mourir dans la souffrance, il est mort dans le déshonneur total, le connaissant je sais qu’il aurait voulut mourir au combat et pas dans un lit…Quelle humiliation ! Si tu as voulut te venger, sache que tu as réussit ton coup Ryuga, car la pire des morts et celle du déshonneur et de l’humiliation ! »



    « Je savais bien qu’il était impossible qu’il puisse succomber à ses blessures que je lui avais infligé lors de notre combat, même si elles étaient assez grave, il était impossible qu’il meurt pour ça…Si jamais la marine apprenais ce que tu viens de me dire, ta prime risquerait de monter de manière considérable et la marine te traquera jusqu’aux confins des mers ! »

    Ensuite Sayuki reprit son calme, les yeux fermé et d’un léger sourire, il tentait de reprendre ses esprits. Toute ses nouvelles lancés en bloc comme ça, c’était assez dur à avaler. Puis il fallait rappeler aussi la note importante. Ryuga surnommé le Pourpre voulait faire partit de l’équipage de Sayuki. Voilà quelque chose d’encore plus intéressant. L’Empereur l’air serein et calme rétorqua alors d’une voix monotone :

    « Amiral Goyah…Le seul regret qui ronge mon esprit maintenant est que je ne pourrais plus jamais le défier dans un duel… »



    « Ryuga, tu n’est pas quelqu’un d’ordinaire, d’ailleurs le fait que tu possède l’armure d’Ouroboros Flint, qui était jadis l’un des plus puissants guerriers qu’est jamais porté cette planète n’est pas une chose anodine…Ryuga, Bienvenue dans l’équipage des « Tenbatsu Kaizokudan » !! »

    Et de deux, Sayuki avait recruté de la pointure, son équipage était presque au complet, le talentueux Akimoto D. Heick, le fier Nanashi Niizuma et le puissant Ryuga le Pourpre. Un équipage qui ferait parler de lui, s’en était certains. Alors que tout semblait terminé ici, quelque chose d’autre se passait. En effet les marines qui avaient accosté ils avaient quelques heures avaient déjà terminé leurs préparatifs. Ils avaient bloqué toute l’île et en plus de cela ils avaient encerclé la zone de là ou se trouvait l’équipage de l’Empereur. D’ailleurs tout le monde avait put entendre les nouvelles choquantes et surprenante de Ryuga. Deux marines firent une bourde, laquelle ? Parler trop fort, ils étaient tellement surpris qu’ils n’avaient même pas fait attention au fait qu’il fallait chuchoter ?

    « Bordel ! Ta entendu ça mon pote ? Le vrai assassin de l’Amiral Goyah ne serait pas le Yonkou Sayuki ! Mais le pirate Ryuga surnommé le Pourpre et primé pour 13 millions de Beri ! Préviens immédiatement Marinford ! »



    « Bon sang, j’en reviens pas ! En plus de ça c’est son frère !! Ce type est encore pire que Sayuki lui-même !! J’ai déjà envoyé le rapport via escargophone, j’ai eu le nouveau Vice-amiral Byakuya Makkura, il va transmettre cette information aux hautes sphères dirigeantes !! En tout cas c’est le scoop du siècle !! Les hautes instances on bien fait d’actionner le Buster Call ! »

    La marine était maintenant donc au courante de ce qui venait de se dire, les aveux du pirate Ryuga furent pris en compte et directement envoyé à Marinford, via l’appel de ce marine lancé à Marinford. Mais ces deux idiots de la marine s’étaient faits repéré tout deux. Ils avaient parlé trop fort et résultat, l’Empereur Sayuki s’était vite attelé vers eux à la vitesse de la lumière. Sans parler et sans s’exprimer, d’un coup de poing surpuissant il mit K.O le premier marine devant lui, celui qui tenait son fusil en main tandis que l’autre tomba au sol effrayé en lâchant son escargophone au sol.


    Le marine au sol était effrayé au point de se faire uriner dessus. Son pantalon mouillé prouvé à quel point la peur l’avait envahit. Juste après cela, Sayuki sentit un vent étrange, pas habituel, comme-ci ce coup de vent avait été fait de manière volontaire. Tout le monde le ressentirait. Mais l’Empereur ne s’attarda pas sur ça, il y avait bien plus important, puisque Sayuki avait plus clairement entendre le terme : « Buster Call ». Quelle folie. Sayuki venait de comprendre que la marine l’avait repéré et qu’un « Buster Call » était sur le point de venir. Sayuki sans pitié lança une décharge électrique sur le second marine au sol, il finit mort grillé et électrocuter. Puis l’Empereur à la vitesse de la lumière revint auprès de son équipage. Il fit signe à tout le monde de lui tenir les deux bras. Nanashi et Ryuga prendrait le bras droit de Sayuki et Akimoto D. Heick prendrait le bras gauche de Sayuki. Puis l’Empereur à la vitesse de la lumière se déplacerait jusqu’en ville en compagnie de ses nouveaux Nakamas.



    ..:: FoodValten : Centre Ville ::..

    Une fois au cœur du centre ville Sayuki fit une annonce aux habitants de Foodvalten qui semblait-il était cloitré dans leurs maisons, la marine leur avait fait peut être croire qu’ils étaient en sécurité si il ne sortait pas, quel mensonge immonde :

    « PEUPLE DE FOODVALTEN SORTEZ DE VOS DEMEURES !! »



    « Kuso ! La Marine avait raison, il y a bien le terrible Yonkou Sayuki sur cette île, il va tout détruire et on va tous crever !! »

    Sayuki avait put entendre les commentaires des habitants qui sortaient en compte gouttes. Sayuki comprit bien la situation, la marine avait mentit de A à Z. Sayuki reprit alors une fois que les habitants s’étaient regroupés autour de Sayuki et de son équipages :

    « COMME JE LE PENSAIS, LA MARINE VOUS A MENTIT ! BIENTÔT UN BUSTER CALL VA VENIR ICI ET TOUT DETRUIRE !! VOS VIES SONT EN DANGER !! »



    « Quoi un Buster Call ?! Pourquoi est ce que la marine ferait ça ? Il ment !!! Ne lui faite pas confiance !! »

    « JE NE MENS PAS !! ILS VEULENT DETRUIRE L’ÎLE PARCE QUE MOI ET MES HOMMES NOUS NOUS TROUVONS ICI ! ILS SE FOUTTENT COMPLETEMENT DE VOUS SACRIFIER ! A VOTRE AVIS POURQUOI EST-CE QUE NOUS SOMMES ICI ALORS QU’AUCUN MARINE N’A TENTE DE NOUS ATTAQUER ? CAR ILS GAGNENT DU TEMPS, LE TEMPS QU’UNE DIZAINE DE NAVIRE DE GUERRE VIENNENT ET DETRUISE L’ÎLE ET VOUS AVEC !! MAIS JE PEUX VOUS AIDER A UNE SEULE CONDITION ! SI JE PROTEGE CETTE ÎLE ET VOUS AVEC, JE VEUX QUE FOODVALTEN SOIT SOUS MON AUTORITE ! AINSI MÊME SI JE NE SUIS PLUS LA, LE SEUL FAIT QUE CETTE ÎLE M’APPARTIENNE VOUS PROTEGERA POUR DES MILLENAIRES ! ET LA PAIX CONTIUERA JE VOUS LE PROMETS !! »



    « Il a raison, pourquoi la marine n’est pas encore intervenu ? Alors qu’ils sont clairement devant nous !! »

    « SAYUKI !! NOUS ACCEPTONS !!! S’IL VOUS PLAIT AIDEZ NOUS !!»

    Dirent-ils tous en cœur. L’espoir des habitants de Foodvalten étaient maintenant entre les mains de l’Empereur Sayuki. Voilà la vraie puissance de Sayuki, à lui tout seul il pouvait convaincre un peuple de le suivre, voilà le charisme d’un Empereur et d’un homme de poigne et de panache. Sayuki avait été impressionnant, ils étaient aux côtés de ses compagnons d’armes. Maintenant que les habitants étaient d’accord avec ce que Sayuki avait proposé aux habitants de l’île, l’Empereur allait donner son premier ordre en tant que Capitaine de Pirate.



    « Oi, tout le monde ! Vous avez entendu ? Tous ces gens ont porté leurs espoirs sur nous ! Cette île est maintenant sous le contrôle des « Tenbastu Kaizokudan », c'est notre territoire ! Il est de notre devoir de la protéger et de protéger ces habitants également ! La Justice de la marine est écœurante et défaillante, alors nous allons démontrer notre propre Justice ! »



    « Heick, Nanashi, Ryuga ! Voiçi mon premier ordre en tant que Capitaine : Protégez de toutes vos forces Foodvalten et ces habitants et effacer toute trace de la marine sur cette île !! »

    Voilà la réponse de l’équipage des « Tenbatsu Kaizokudan ». Les ordres furent donnés et Sayuki était prêt à en découdre avec la marine. D’ailleurs sans tarder les troupes ennemies avaient déjà encadré la zone d’attaque et voilà que tout un bataillon de la marine royal s’était lancé dans une attaque foudroyante et sans pitié sans même se soucier des civils :



    « Nous n’avons plus le choix ! Abattez-les et ne vous souciez pas des civils !! »



    « Il faut à tout prix les retenir, les navires de guerres ne vont plus tarder maintenant !! »



    Pour la première fois de son histoire, Foodvalten devenait le sujet d’un conflit des plus importants. Les habitants avaient maintenant confié leurs vies à l’équipage des Pirates Divin. Une bataille sanglant allait débuter après deux ans de calme et de sérénité, la violence avait donc reprit son cours dans l’endroit le plus impensable ou un combat pouvait éclater : Foodvalten. Akimoto D. Heick, Ryuga Goyah et Nanashi Niizuma devait faire de leur mieux maintenant pour combattre la marine et protéger les habitants de tout attaque. Les marines tirèrent de leurs fusils des balles à pertes dans le tas sans se soucier des habitants de l’île. Sayuki leva ses deux mains et par la force de magnétisation avait repoussé toutes les balles afin de protéger les habitants qui eux pendant ce temps allaient se caché dans leur habitations sous la tutelle protectrice de l’Empereur Sayuki.


    --------------------------------------------------------------------

    [HRP : Pour qu’on s’y retrouve voici l’ordre de passage pour le RP : Nanashi, Ryuga, Sayuki et puis Heick. Vu que je viens de poster ce sera au tour de Heick donc de poster. Il faut absolument prendre en compte que les civils doivent être protégé à tout prix et faite en sorte dans votre rp de montrer que l’attaque de la marine est conséquente est difficile à repousser. Je vous remercie ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akimoto D. Heick

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 24/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
60/100  (60/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Ven 28 Oct - 9:19

Un moment d'étonnement. Je n'avais absolument rien compris. J'étais devant lui, je l'avais frappé d'accord, mais je ne voyais plus du tout sa tête. Que s'était-il exactement passé ? J'avais frappé si fort ? Mon regard était complètement figé, étonné, et impressioné. Son corps était toujours là pourtant, debout et il n y avait pas de sang. C'est alors que je remarquais que du sable à profusion fusait de mon adversaire, comme si le sable était son essence même. A ce moment là, j'eus compris ce qui s'était passé, et surtout quand du sable vint recomposer la tête de ce marine. C'était sûrement un des pouvoirs liés à un fruit du démon qui lui permettait ça, un Logia pour être un peu plus clair. L'élement qui le constituait était donc du sable ? Etonnant. J'aurais donc beau le toucher, ce sable le reconstitura malgré les différentes attaques. J'étais dans une impasse, il avait considérablement l'avantage. Un visage d'inquiétude s'empara de mon visage étonné. Que pourrais-je faire contre des Logias ?


« Regardez.... c'est incroyable.... » « Il s-s'est reconstitué !!! »



« Comment est-ce possible... ? »


Les civils étaient étonnés apparement eux aussi. Il était vrai que je n'avais plus aucune échappatoire, plus aucun moyen de me départir de ce personnage. Je crus défaillir. Je m'étais souvenu que j'avais promis à chacun de ces civils de rester en vie, et pourtant... Je ne savais que faire. C'est alors que quelque chose acceléra mon inquiétude. L'homme, ayant repris son apparance initiale avec un regard déterminé et démoniaque, comme satisfait de son boulot, dit aussitôt qu'il allait passer à l'action. Mon coeur battait à cent à l'heure. Que faire, que faire devant ça ? Qu'est-ce qu'il adviendra des civils et surtout, que diraient les autres ? J'ai été un incapable ? Non... Je ne voulais absolument pas cela. Et pourtant... Ce marine ne me laissa aucun répit. Il se jeta aussitôt vers moi en me lançant une de ses attaques: une trainée de sable qui traversa mon bras. A première vue, rien d'inoffensif, mais il ne fallait pas en rester là.


Je n'arrivais plus à sentir mon bras. Qu'avait fait cet homme ? Mon bras se départit entièrement de sa couleur teintée, pour tomber dans le délavé. Je commençais alors à voir apparaître d'énormes veines, ma peau se craquelait et pareil pour ce qui est de mes doigts, qui semblaient se fissurer. Je perdis aussitôt mes forces. Mon gant que je portais à cette main s'enleva soudainement, ma main ayant diminué d'un grand volume. Les dagues tombaient aussi au sol aussi sechement que le reste. Mon bras n'était plus un bras humain, je souffrais énormément. C'était devenu un sorte de brindille d'arbre, une branche sans vie. Cette attaque était vraiment terrifiante. Mes yeux s'écarquillait devant le modèle d'impuissance que j'étais face à cet homme. Je pouvais entendre les civils qui n'étaient que simple spectateurs:


« Re-regardez son bras ! » « Il s'est comme désséché ! »


La souffrance était énorme. Je sentais ma peau se craqueler, et mes os qui semblaient se détruire. Je m'écroulais au sol, en portant de mon autre bras le bras meurtri. Ce sentiment, je suis sur que vous le connaissez. Celui d'avoir mal, et en plus de rien faire du tout pour empêcher quelque chose de se produire. Les deux additionnés sont quelque chose qui vous met le moral au plus bas. Vous êtes là, mais vous ne pouvez absolument rien faire. Mais je ne pouvais pas pleurer, ça c'était autre chose. De la culpabilité, de l'amertume, de la haine, du dégoût. Voilà un peu le panel de chose que vous pourriez ressentir. Je regardais d'un oeil la population de l'autre côté du grand dôme. Tous éffrayés, du plus vieux au plus jeune, comme ci en un instant, l'espoir était perdu. L'espoir ? Perdu ? Non, je ne devais pas m'abaisser à cela. Non, je ne devais absolument pas tomber dans ce vice qu'est la culpabilité. Je ne veux pas vivre avec des regrets. J'étais un homme qui croyait aux miracles, a la volonté qui est plus forte que l'ennemi.


« Il-il se relève !! »


J'étais debout. Avec énorme difficulté, je m'étais relevé. Mon bras était toujours comme obtrué de toutes forces, mais cela maintenant je m'en foutait complètement. Ma souffrance doit passer après ce que je dois aux autres. Je porterais mon fardeau sans que personne ne m'aide, même si je suis tout seul. Certains marines étaient complètement choqués de cette réussite. D'un regard aussi perforateur que quand j'ai cette envie de gagner, je regardais mon adversaire. Il m'avait tourné le dos, il semblait parler a un denden mushi. Il devait bien y avoir un moyen de le toucher sans forcément passer un stade superieur ! Mais je n'eus pas le temps de me remettre de mes émotions, ni de réflechir à quelque chose. Il se retourna, et là, il m'annonça qu'il devait partir. Partir ? Pourquoi ? C'était fini ? Ce n'était pas terminé, non ! Mais il semblait s'en ficher complètement. Pire même, se qu'il lança juste après cela fut énorme.





En un instant, je ne compris plus du tout ou j'étais. C'était comme si j'avais perdu tout sens de la réalité. Autour de moi, la nature s'était complètement dissociée. La vie était enlevée progressivement. C'était comme-ci l'essence même de l'environnement avait perdu toute sa splendeur. Les arbres devinrent des fibres, comme des branches sêches et se transformaient pour la plupart en sable. Tout le reste, c'était exactement la même chose. Leurs couleurs de gaieté passèrent dans le vert kaki pour faire apparaître un paysage bien sinistre et se transformer à nouveau en sable. Même les roches se fissuraient et ne firent qu'un avec le décor. On aurait-dit que toutes les matières minérales du sol avaient été anéanties, absorbées. Mais ce ne fut pas les seuls à se faire avoir par cette attaque: le dome de ronce faiblit aussitôt, mais lui ne fit que jaunir, ce qui rendait les ronces un peu plus moins solides.




Cet evenement n'arriva pas qu'a des végétaux, mais à moi aussi. Je voyais mes jambes devenir de la même matière que mon bras qui avait tantot été asseché. Puis, ce fut au tour du reste de mon corps. En un rien de temps, je ressemblais à un "zombie asséché", selon les termes des villageois. Bien entendu, je ne pouvais absolument rien faire du tout. J'avais beau me débattre, mais mes forces semblaient m'avoir quitté. Je ne pouvais même pas me lever, ni même bouger un doigt. J'étais devenu une sorte d'ossature de feuille, chose qui peut se détruire d'un simple toucher de doigt. Bizarrement aussi, j'avais soif, très soif, trop soif. J'étais allongé face au ciel, et je regardais du peu de vue qu'il me restait les nuages gris sombre qui s'ammoncelaient. Je n'entendais plus rien du tout, ne sentais plus rien du tout. Tout avait disparu. La pluie commença alors à tomber aussi sauvagement.


Il se produisit encore une chose incroyable. Tout d'un coup, je sentais mon corps revivre sous les gouttes d'eau qui tombèrent. Un miracle ? Je n'en sais rien. Au bout d'un moment, je pouvais me relever complètement. Je regardais alors au dessus de moi, vers le ciel. La pluie tombait sauvagement. Je compris alors qu'est-ce qui s'était passé: c'était l'eau. Le sable avait pris possession de tout et avait absorbé toute l'eau. C'est pour cela que mes membres n'étaient plus en mesure de bouger et ressemblait à des branches d'arbres. C'était donc cela... Le pouvoir de ce marine était donc restreint à beaucoup. Mais maintenant, il était parti. Les circonstances de son départ m'étaient complètement inconnues, peut-être à-t-il cru que je serais mort ici même, et que je ne serais plus un danger. Une grave erreur. Je n'avais donc pas perdu le combat. Il n'était pas terminé, non. Il était reporté pour moi, et la prochaine fois, il serait sanglant pour nous deux, et décisif. Je ne le laisserais jamais partir vivant, j'étais determiné. Enfin, il fallait faire autre chose, entre autre s'occuper des hommes et des femmes mis à l'abri. Je me retournais donc derrière pour voir ou ça en était.


Le dôme avait disparu, mais les civils eux étaient là. Il regardaient la scène avec étonnement tout en la commentant. Je ne pouvais plus entendre ce qu'ils disaient avec le bruit de la pluie qui battait violemment maintenant. Je ramassais alors mes deux gants qui étaient tombé et les enfilèrent. Je n'oublierais jamais ce combat qu'il fallait terminer a tout prix. En mettant les bras au ciel, je criais au gens là bas:



« VOUS N'AVEZ PLUS RIEN A CRAINDRE MAINTENANT !! ALLONS TOUS A LA VILLE !! »


Du vent fit claquer encore plus la pluie sur le sol et sur mon visage. Les villageois, sans broncher et en gardant leur tête d'étonnés, commençèrent alors à courir en direction de la ville. En arrivant à mon niveau, ils me remercièrent. Mais de quoi pouvaient-ils me remercier ? Non, je n'avais absolument rien fait. Le combat n'était pas fini. Je regardais alors impassiblement le paysage, sans courir avec les villageois. Pourquoi ne pas retourner avec eux ? Il fallait que je m'occupe d'autre chose. Malgré le retour de l'eau, la nature était toute chamboulée, dévastée. Cela faisait triste à voir. Je devais absolument faire un truc, redonner cette énergie vitale pour la nature, et c'était entièrement dans mes cordes. Mon pouvoir me permettait non seulement de créer des plantes, mais aussi de les reconstituer et redonner leur vert original. Je m'approchais alors du milieu de la plaine, tandis que les villageois s'arrêtèrent, pour me regarder.


« Mais qu'est-ce qu'il fait ? »


~ Shin' Nemoto ~
(Nouvelle Racine)




L'attaque devait servir à reconstituer les racines et la source de vie des plantes. Aussitôt, la nature repris ses couleurs, les arbres dévastés refirent surface et l'herbe rejaillit. Des fleurs n'ayant jamais existé sur cette île aussi apparurent. c'était devenu une bien belle prarie.


« Il a reconstruit la plaine ! Comment est-ce possible ? »


Je leur pressais alors d'avancer et de se rendre en ville. De mon côté, je pris un bébé Den Den Mushi qui trainait dans ma poche puis appela Sayuki. Il était temps de le prévenir que les civils arrivent.


« Senshiou, c'est Heick. Les civils arrivent. »


Je raccrochais aussitôt et repris le chemin vers la ville. Au bout de quelques minutes de marches, elle était de nouveau visible, mais au combien dévastée. Il semblait y avoir eu du feu, mais la pluie l'a sûrement arrêté. Les civils, contre toutes apparances semblaient contents. Contents d'être encore en vie, contents d'avoir choisi le bon parti. Il est vrai que les dégats peuvent se réparer. Arrivé au centre-ville, avec toute la population en masse, j'attendais que mes nouveaux nakamas. Qu'étaient-ils d'ailleurs devenus ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Ven 28 Oct - 14:16

Episode 37 : Un Défi Pour La Vengeance

    Force, puissance, courage, volonté, détermination, charisme et résistance. Tels étaient les maitres mots de ce duel livrait entre l’Empereur Sayuki et l’Amiral Enishi. Le combat avait fait des ravages sur l’île. Beaucoup de bâtiment étaient tombé en ruine et en cendre. C’était un spectacle assez affligeant qui s’offrait eux yeux de l’Empereur. Le combat était terminé et la marine avait déserté, aucun tir de canon ne se faisait entendre, rien du tout, seulement un silence morbide et pesant. Et pourtant il gardait son sabre en main, comme-ci il montrait qu’il était toujours prêt à faire morfler n’importe quel adversaire qui se pointerait devant lui. Son kimono taché de son propre sang coagulé et son visage imbibé également de son propre sang, devenu sec et légèrement noir, du fait de la poussière qui avait incrusté les traits de son visage devenu neutre sans exprimer aucune expression quelconque. Puis quelque pas se faisaient entendre au loin, des pas lourd, quelque chose d’énorme venait dans sa direction et voilà qu’une silhouette imposante se montrait devant lui.

    « Je comprends mieux maintenant ! Au début je ne comprenais pas comment est ce qu’un simple humain aurait battu et tuer notre cher et tendre regretté Kanamari ! Elle était la reine de notre île, même si elle avait accepté le statut d’Amiral, elle demeuré fidèle au royaume des hommes poissons ! »



    « Oui Sayuki, nous savons que c’est toi qui l’a éliminé ! Je viens de la part du nouveau Roi de l’île des hommes poissons, il t’envoie cette lettre ! C’est un défi qu’il ta lancé ! Je vais t’expliquer rapidement, dans quelques jours sur notre île se tiendra des « Jeux Olympiques » afin de décider des mesures à prendre concernant la prochaine « Rêverie » organisé. Comme tu le sais la rêverie est un évènement qui réunit tout les rois de chaque royaume de ce monde…Notre Roi désire tuer tout les Rois qui seront réunis ce jour là afin de créer une atmosphère de peur au sein des humains ! Mais certains opposants sur notre île ont fait pas mal de grabuge car ils ne veulent pas agir de manière violente, notre nouveau Roi à donc organisé des « Jeux Olympiques » qui sera livré entre les opposants et ceux qui veulent éliminez tout les Rois ! Deux idées qui s’affronte et tu me diras ou est ta place dans toutes ses histoires n’est ce pas ? Et bien il veut que tu participe à ces jeux afin de rejoindre les opposants et les aider, Pourquoi ? Car il ne veut pas d’une victoire facile et de plus il veut te battre devant tout le monde durant ses jeux ! Je sais que tout peu te paraitre flou, mais tu ferais mieux d’accepter le défi de notre Roi, tu comprendras mieux lorsque tu seras sur notre île ! Autre chose, il a dit que si tu refusé il dévoilerait toutes les informations concernant la mort de notre défunte Reine Kanamari et il a dit qu’il te ferait accusé du prochain massacre de la « Rêverie » qui se mettra en place !! »

    Un homme poisson accompagné d’un immense marteau et des nouvelles totalement rocambolesque. L’Empereur n’en revenait pas, comment est ce que les hommes poissons avaient été au courant au sujet de la mort secrète de l’Amiral Kanamari. En effet si quelqu’un apprenait cela du côté du gouvernement, ce n’était pas un Amiral qui le pourchasserait mais ca serait les trois Amiraux et ca Sayuki ne pouvait pas se le permettre, déjà que contre un seul Amiral il avait eu du mal, alors qu’est ce que cela pouvait être contre les trois Amiraux. L’Empereur n’avait pas le choix, il ne pouvait rien faire. L’homme poisson en question quitta ensuite les lieux aussi vite qu’il était venu. Apparemment il avait assisté au combat livré entre lui et Enishi. Il savait donc de quoi était capable l’Empereur et il connaissait le niveau 1 de celui-ci. Il était clair que maintenant ce fameux Roi de cette île aurait deux coups d’avance comparé à l’Empereur.

    Sayuki n’avait strictement rien dit, il resta silencieux et réfléchissait sur ce que cet homme poisson avait dit. Il était vrai que bientôt le sommet appelait « Rêverie » allait bientôt débuter. C’était un sommet qui réunissait tout les Royaumes de ce monde. Donc tout les Rois de chaque nation étaient présents. Plongé dans ses pensées, subitement le Den Den Mushi de l’Empereur se mit à sonner. Sayuki décrocha le combiné sans attendre. Il s’agissait de Heick. Sayuki ferma les yeux pendant un instant, il était soulagé d’entendre la voix de son fidèle Nakama. Apparemment les civils venaient par ici dans le centre ville. L’Empereur resta debout là au centre des ruines, il souriait, il était seul debout tel un titan se tenant fièrement sur ses appuies après la bataille. C’est alors que plus loin on pouvait entendre une foule en délire courir, ils étaient nombreux, il s’agissait sûrement des habitants de l’île. Des silhouettes se distinguèrent au loin, puis voilà enfin qu’on pouvait voir des visages heureux et soulagés, les habitants étaient comme euphorique.


    « ARIGATOOOOOOO !! SAYUKI-SAMA !!!!! ARIGATOOOOOOOOOO !! »



    « VIVE L’EQUIPAGE DES TENBATSU KAIZOKUDAN !!! »

    Sayuki esquissa un large sourire, une foule immense s’était réunit autour de lui. L’Empereur se trouvait au centre de tout cela. Les habitants étaient tellement heureux qu’il n e faisait même pas attention aux ruines qui les entouraient, ils avaient enfin gagné leur liberté et pour une fois, ils avaient connu la guerre et la valeur de la paix qui en découlait suite à cela. Sayuki déposa son sabre sur droite et se tourna vers l’ensemble des habitants, esquissant un large sourire et un regard qui exprimait une vaillance et une fougue digne de sa personnalité et de son titre d’Empereur, son charisme lui donnait plus d’intensité et de personnalité.

    ► Peuple de Foodvalten ! Aujourd’hui c’est vous qui avez gagné cette bataille ! Car sans vous rien de tout cela n’aurait été possible !! ◄



    ► Vous qui n’avez jamais connu la guerre jusqu’à maintenant, goutez à la réel valeur de la paix !! Nous allons fêter notre victoire ! ◄

    Dit-il en brandissant son sabre dans les airs sous les cris de la foule en délire. C’est ensuite que le peuple, unis et heureux préparait les festivités pour fêter cette victoire. Sayuki rengaina son sabre dans son fourreau, tandis que plus loin il apercevait Heick. Il semblait rechercher le reste de l’équipage. L’Empereur ne tarderait pas à rejoindre son second. Puisqu’il avait été le premier à être recruté par Sayuki et d’ailleurs c’était un peu grâce à Heick que Sayuki avait changé un peu. L’Empereur venait maintenant de rejoindre l’homme à la volonté du D et il tomba net au sol allongé sur le dos. Il déposa son sabre sur le côté et mit ses deux mains derrière la tête comme pour se faire un coussin. Non loin d’ici, Nanashi devait sûrement être revenu et de toute manière il verrait bien toute cette foule. Sayuki allongé au sol, afin de se détendre dit alors à l’attention de Heick.

    ► Bien joué Heick ! Tu as su pro…. ◄

    Ne finissant même pas la fin de sa phrase, l’Empereur se mit à dormir profondément dans un sommeil lourd sous les yeux de Heick qui serait sûrement surpris. En vérité le combat contre l’Amiral Enishi l’avait complètement lessivé. Il fallait dire que le sabreur avait beaucoup sous-estimé son adversaire et il en avait subit les conséquences. Il était tellement fatigué que son sommeil durerait sûrement plusieurs heures, des ronflements se firent entendre émanant de la gorge de l’homme foudre. Pendant ce temps là, les habitants se hâteraient dans leurs tâches, il mettait de côté les ruines et nettoyé le centre ville de toute ses décombres et ses ruines. Les femmes de l’île, elles se hâteraient de leur côté à faire le plus de nourriture possible. Des heures passèrent et la nuit était tombée. Finalement aux alentours des vingt heures trente, la fête battait son plein. La place du centre ville de Foodvalten avait été exprès aménagé pour réunir tout le monde et pour fêtait cette victoire.




    Les fracas et les rires avaient réveillé l’Empereur qui restait assit sur le sol entouré par de nombreuses personne. A peine réveillait et voilà qu’on lui balançait des brochettes de viande. La bonne humeur et la nourriture était à chaque coin de rue. Sayuki finit par se relever en mangeant sans s’arrêter. Il mangeait toute la viande et toutes les bonnes choses qu’il trouvait autour de lui. Il était certains que ses autres Nakamas feraient de même quant au fait de participer à cette fête de grande ampleur. Tout le monde se tenait par l’épaule, tout le monde riait et tout le monde était plongé dans l’insouciance et le bonheur. L’empereur une fois après avoir bien mangé, il se dirigea vers ses membres d’équipages en souriant, avec son sabre attaché fidèlement à sa ceinture. L’Empereur voulait attendre avant de leur dire quoi que se soit sur l’ile des hommes poissons. En levant sa main droite comme pour saluer il s’écria alors à l’ensemble de ses compagnons d’arme.

    ► Oi, Oi, Oi !! Ca va tout le monde ? ◄

    Simple et sans ambiguïté, Sayuki voulait leur annoncer cette nouvelle tout en étant détendu et posé. Pas la peine de leur dire tout d’un coup, pour le moment c’était place à la fête et à l’amusement.



--------------------------------------------


[ HRP : Voilà l'ordre de passage : Heick, Sayuki, Ryuga, Nanashi. Don c'est à Ryuga de poster, bon comme il n'y a plus grand chose à dire, vous n'êtes pas obligé de faire de grand post, donc une fois que tout le monde aura fait son tour de rp, nous quitterons l'île pour faire une petite aventure ^^ ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryuga le Pourpre

avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Réputation:
50/100  (50/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Ven 28 Oct - 16:16

Il fallait bien que Ryuga reprenne ses esprits. Il était tout simplement épuisé et blessé. Son combat contre Nagato lui avait fait enduré des souffrances encore inconnues. Il était certainement l'adversaire le plus talentueux qu'il ait eut à affronter après son frère. D'ailleurs cet étrange rêve ... le Poupre avait bel et bien l'impression d'avoir vécu cette étrange aventure au purgatoire tout seul. Il sentait en lui sa nouvelle puissance. Mais il était inutile d'ébruiter ce détail. On le prendrait pour un fou, et personne n'aurait confiance en lui. Il s'adossa contre le rocher et ferma les yeux. Seigneur, quel combat !


Il resta à se reposer là deux bonnes heures. D'ailleurs comme l'avait dit Zalem Goyah, il était possible qu'il soit revenu plusieurs années après la bataille sur ce caillou. Et comment le savoir ? Il fallait retourner sur l'île principale. Pour le moment, Ryuga était trop faible pour faire quoi que ce soit. Pendant ses heures de récupération, il réfléchissait. Qu'avait-il bien pu se passer sur l'île pendant son absence ? Il fallait en avoir le coeur net. Une fois prêt, le pirate décida de poursuivre sa route. Il fallait d'abord voir dans quelle époque il était.


Venom Road


Il créa un tunnel de poison qui s'allongea jusqu'à Foodvaten. Seule une centaine de mètres le séparait de la ville. Il glissa à l'intérieur de ce boyau visqueux, et en un rien de temps, retrouva la terre ferme. Il courrut en direction de la ville, d'où des cris s'échappaient. Avant de pénétrer le coeur même de la cité, il passa par les habitations de banlieues. Quelle décadence. Que s'était-il produit ? La plupart des maisons étaient détruites, d'autres avaient été rasées, et encore d'autres étaient fissurés. La terre elle-même semblait avoir été labourée, on aurait dit qu'une véritable apocalypse s'était produite. Les cris semblaient encore lointain, et Ryuga continua à avancer.


" Où vas-tu mon garçon ? "





" Je m'appelle Endo, doyen de la ville. Tu devrais rejoindre tes nakamas, au centre de la ville. Les Tenbatsu Kaizokudan sont victorieux. Je ne t'ai pas vu lors de la bataille, où étais-tu ? "


" Mmh... Pour toi je serais Ryuga le Pourpre. Je me doutais bien que mes nouveaux compagnons seraient vainqueurs d'un combat comme celui-là. Et j'ai mené moi-même mon propre combat un peu plus loin. Mais c'est pas tes oignons, l'ancêtre. Que s'est-il passé au juste ? "


" Eh bien c'est la première fois qu'un tel évènement se déroule sur notre petite île. D'habitude il n'y a jamais de combat, mais là je pense que nous avons eu notre dose pour deux décennies au moins. Nous avons failli subir un Buster Call, mais heureusement que l'Empereur était là. Deux vice-amiraux se sont battus contre le pirate de feu Nanashi et l'archéologue Heick. Et puis surtout, il y a eu un affrontement titanesque entre Sayuki et Enishi le Taïpan. L'amiral qui a succédé à Goyah. Leur combat était si intense que presque toute l'île a été détruite. Mais là tu ne me croieras pas mais c'est la vérité : Tensei le Légendaire est arrivé. Le chef révolutionnaire en personne ! Et il a arrêté ce conflit en quelques tours de main. "


" Tensei le Légendaire est sans aucun doute l'homme le plus puissant de ce monde. Un des nombreux rivaux de Sayuki choisi par le destin. Le jour où mon capitaine et cet homme combattrons, la face du monde changera à jamais. Pour ma part, semer le chaos me convient grandement. le Dieu Noir et l'Amiral ont fait exactement ce à quoi j'aspire le plus : la destruction matérielle. Rah ha ha ... Regardez ce champ de ruines ... Il y a de quoi perdre espoir et se tuer. Au revoir l'ancêtre, n'oublie pas Ryuga le Poupre, il se peut qu'il revienne un de ces jours pour semer de nouveau le désordre sur votre patelin pacifique Gné hé hé ... "


Endo resta assis sans bouger. Il était paralysé de terreur face au mastodonte qui se dirigeait vers le centre-ville, sereinement. En parcourant la cité fantôme, il ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en voyant les bâtisses écroulées. Puis, ce fut le choc. Alors qu'il était en pleine extase devant un tel décor chaotique, il vit une énorme banquet dans lequel les habitants s'amusaient. Ils riaient, criaient, mangeaient, bref c'était un fête digne de ce nom ? Mais comment était-ce possible ? Leur vie venait quasiment d'être réduite à néant après une telle catastrophe. Malgré cela, la vie leur souriait toujours ? L'être humain est décidément bien complexe, songea Ryuga. C'est alors qu'il réalise que ses brûlures ne lui faisaient plus si mal que ça. Des fêtards se présentèrent devant lui et s'écrièrent :


" Wooooh ! Voilà l'autre membre des Tenbatsu Kaizodukan ! Ben on l'a pas vu beaucoup j'ai l'impression, tu faisais quoi, gros lard ? Tu dormais ? Ha ha ... "


Ryuga saisit ce gêneur par le col et le jeta contre le mur violemment. Ce dernier s'éclata le crâne, mais pas au point de mourir ou de perdre connaissance. Il appuya sa tête dans ses mains en se mettant à pleurer à chaudes larmes.


" Ne m'adresse plus jamais la parole, ingrat. "


Sur ce, il continua sa route jusqu'à ce qu'il vit Akimoto D. Heick, son nakama. Il le salua brièvement, mais sincèrement à la manière des guerriers de Drum. Le Pourpre n'avait jamais prit la peine de faire connaissance avec le jeune archéologue, qui avait bel et bien la trempe d'un loup de mer. Ce jeune homme était sûrement la cause du "ramolissement" de l'Empereur. Car losque ce dernier était corsaire, son nom faisait trembler n'importe qui. Il tuait sans compter et avait un véritable mépris pour la vie humaine. Le Sayuki d'aujourd'hui protégeait la veuve et l'orphelin. Peut-être voulait-il être différent de Goyah aussi.


" Félicitation, Heick. J'ai entendu dire que tu avais combattu un vice-amiral. Ce n'est pas donné à tout le monde, j'admire ton courage. Nous n'avons pas trop eu le temps de discuter mais je suis certain que nous ferons d'excellents compagnons d'armes. "


Après avoir parlé, Ryuga le Pourpre remarqua que Sayuki dormait non loin de là, sur le sol. Il était taché de sang séché, visiblement lui aussi avait dû mordre la poussière. On pouvait même dire que c'était un privilège de voir l'Empereur dans un tel état. Incroyable, quelqu'un autre de Goyah pouvait tenir tête au Dieu Noir. Ryuga s'éloigna pour aller se gaver de rhum. C'était un boisson très appréciée, et heureusement pour le pirate car l'alcool n'avait aucun effet sur lui. Puis il resta avec Akimoto D. Heick afin de discuter avec lui. C'est alors que Sayuki se présenta à eux, il allait beaucoup mieux.


" Oi, Oi, Oi !! Ca va tout le monde ? "


Ryuga se mit debout, et prit la parole en premier.


" Bravo Sayuki. D'après les dires, tu as livré un combat très intense. J'aurais aimé être là pour voir cela, mais d'autres affaires m'ont retenu. J'ai livré combat contre un homme mystérieux qui s'est révélé être Nagato, le capitaine corsaire. Nous devons nous méfier de lui, il semble être doté d'un pouvoir puissant. Il peut plus ou moins influencer le climat. Hélas, j'ai subi bon nombre de ses attaques, et l'une d'elles me fut fatale. Pour faire simple, je me suis prit une pluie d'éclair dans la gueule. Cet insecte nous surveillait depuis un moment, puisque la Marine n'était pas au courant qu'un corsaire était présent sur l'île. Il faut faire attention car le gouvernement risquerait d'être au courant de pas mal de choses. Mais pour l'instant on aura la paix pendant quelques temps puisque il a perdu un bras pendant notre combat. J'espère l'avoir fait crevé après tout ce sang qu'il a perdu, mais je ne garanti rien. Il semblait également prétendre ne pas avoir mangé de fruit alors qu'il avait des pouvoirs. Et puis ce masque ... Ce corsaire cache son identité, c'est indéniable. C'est un ennemi redoutable dont il faudra se méfier surtout s'il continue à nous surveiller ainsi. "


Ryuga avait dit ce qu'il avait à dire, il attendait la réponse de son capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanashi Niizuma
The Hunter
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 08/06/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Réputation:
6/100  (6/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Sam 29 Oct - 10:08

Sur le navire explosé, le gouvernement s'en aller Icare avec, mon coeur était empli de rancœur envers ce marine car il avait abandonné son poste pour ses compagnons. Mais mon esprit n'était plus au combat, je pensais a Tensei qui avait stoppé l'affrontement si tôt commencer. Je me propulsa jusqu'aux cotes, c'est alors que je vis la foule me saluer. Cet euphorie me faisait tout étrange, mon coeur battait la chamade et donnait un sentiment que jamais je n'avais ressentit une sorte de chaleur plus chaude encore que mes flamme elle-même. Beaucoup de personne en remerciement aux actes accomplit m’offrirent de précieux joyaux. Une jeune fille m'offrit un collier, elle disait qu'il portait chance et qu'il rendait immortel. Mais malgré tous je devais aller voir mon capitaine et mes nakama.


"Nanashi Niizuma merci pour ce feu protecteur vous serez à jamais accueillit comme un héros merci pour tout"


Je traversais la forêt dévasté en parti par mes flammes, au bout de quelques minutes de marches, je vis mon équipages, soulagé de tous les voir, j'alluma une cigarette en la plongeant dans ma main. Celle-ci me relaxé, et toute la fumée s'échappait si vite qu'on aurait pût dire que le stress représentait cette fumée. Tous le monde ce parlé de ce qu'il avait chacun accomplit. J'offrit alors a tous mes nakama une cigarette, puis je leurs donna tous un cadeau du village qui personnellement ne me servait pas. Après ces actions je tira un grande bouffé de fumée toxique et commença mes explications.


"Bon bah le vice-amiral c'est échappé il ma piégé, je peut vous jurer que si je le revoit, il aura affaire à moi. Sinon je vois que l'île a choisit ces héros, Sayuki où allons nous maintenant.
Pour en revenir au Vice-amiral il possède un logia des glaces, c'est en partit grâce a un stratagème bien élaboré et a son pouvoir qu'il ma eut. Mais bon j'ai réussit a atomisé un petit bateau du buster call, ce qui ma foi se fête, de ce fait je vous préparerais une petite tortilla, originaire de south blue. J'ai pensé a ramené de la bière même si celui-ci est caché non loin"


Après ce speech je re-tira une bouffée de cigarette, et attendit les ordres....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sayuki
Admin / Yonkou KuroOkami
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 16/06/2011

Feuille de personnage
Réputation:
92/100  (92/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   Sam 29 Oct - 10:49

[ HRP : Bien tout le monde à poster, je vais Lock le sujet, Heick, tu postera le prochain sujet dans "Mer Du Nouveau Monde" en expliquant qu'on a mit les voiles par les voies de la mer et bien sur en postant à la suite de ce qui a été dit dans ce sujet là. La suite se passera en mer, je répondrais à tout le monde. Donc une fois que Heick aura poster le nouveau sujet, je posterais après lui bien évidemment en reprenant ce qui a été dit ici. On garde donc le même ordre de RP : Heick, Sayuki, Ryuga et Nanashi. Voilà merci, donc la suite en mer avec Heik qui postera ^^ ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arc Foodvalten : La Fête !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arc Foodvalten : La Fête !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Millénium :: Le Role Play :: Le Nouveau Monde :: Foodvalten-
Sauter vers: