One Piece Millénium


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Au secours c'est qui celle la

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aaron Cooper
Ron
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 16/09/2011

Feuille de personnage
Réputation:
23/100  (23/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Au secours c'est qui celle la   Dim 9 Oct - 12:33

Dix heures passé et toujours allonger dans mon lit, vêtu d'un vieux pyjama grisâtes et remplie de trou a tout niveaux, je décidai finalement de me lever....Hum, on peu dire que j'étais dans la merde !... Désormais, j'étais sur de rater mon rendez-vous que j'avais organisé à neuf heure, dans un bar du centre de la ville, avec un vieil homme rencontré la veille et duquel j'avais négocié un bon pactole contre une fausse carte au trésor dessiner de mes propre main !

Me relevant péniblement de mon lit, je titubais vers le placard avant d'enfiler ma tenue de prédilection, c'est-à-dire une veste noir et blanche et un pantalon en toile noir suivi de ma lourde ceinture ainsi que de mes effet.
La classe quoi! Je me dirigeai alors d'un pat nonchalant vers la porte pour ensuite l'ouvrir maladroitement. Descendant une à une les quelques marches menant à l'extérieur, je me reprenais, essayant de garder l'esprit clair.

Sortant de ces bâtiments, le soleil me frappait le visage. Mes yeux, noir, mirent quelques secondes à s'habituer à tant de lumière, puis je continuai. Traversant une à une les rues de la ville en direction de la taverne, je fus surpris par la réaction des quelques civils présents. La plupart se retournaient troubler sans doute par mon accoutrement ou ma démarche diva-gante avec mes bras ce balancent constamment de droite à gauche tel un métronome...

Arriver devant l'entrée de la taverne, au bout d'une bonne demie heure de marche, j'entra et j'alla m'asseoir directement au comptoir et commanda une chope de Rhum. Servis immédiatement je commençais a trouvé cette taverne bien sympa, il y avait de l'ambiance, le service était rapide. Je regardais a une table deux homme en train de joué au cartes, un sourire se fit paraître sur mon visage. J'alla vers la table et m’essaya, sortant une bourse de Berry je demanda qui voulait jouer avec moi. Un se leva et alla au bar et l'autre sortit sa sacoche de Berry. Je sortit mon paquet je carte et retira discrètement un valet de trèfle, je mélangea les cartes et distribua. Ma chance vu tripler grâce a ma carte cacher, la partie commença et en simplement deux tours de jeux je remporta la partie, on recommença une deuxième partie et cette fois cinq tours passèrent avant que je gagner a nouveau. Je venais de me faire plus de dix milles Berry contant je sortis du Bar et la un escadron de Marine passait dans la rue, l'autre joueur sortit et cria au voleur, je me mis a courir car je venais d'esquiver une balle de leurs fusil. La course poursuite dura un bon quart d'heure, mais sa commençais a m’énerver alors je m’arrêta, me retourna et sortit mon paquet de carte. Je piocha une Dame de Coeurs, je lança la carte a terre et un gaz vînt sur l'escadron qui s’arrêta net, les soldats se regardèrent et se mirent a s’entre tuer. Je m’essaya sur un tonneau et me mit a regarder le spectacle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki D. Kenzaki

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Réputation:
40/100  (40/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Re: Au secours c'est qui celle la   Dim 9 Oct - 14:37



La vice Amirale
La paix à durer que 2 ans !!



    Deux ans se sont écoulé depuis que Tensei a été emprisonner, par la faute du gouvernement mondiale, ce diable réussi à s'enfuir une nouvelle fois et maintenant nous n'avons aucun signe de vie de sa part, est-ce qu'il est mort ? Prépare -t-il un grand coup comme à son habitude ? Qui sait, cet enfoiré de grand-frère ne se rend toujours pas compte que la marine ne lui a rien fait, il doit s'en prendre au gouvernement mondial. S'il était intelligent, il n'aurait pas pris le chemin de la révolution mais, plutôt celui de la marine, je travaille pour la marine et je reçois des ordres du gouvernement mondial mais, un jour c'est la marine qui aura le dernier mot c'est sur et certain. Je n'oublierais jamais ce qui s'est passé, il y a 19 ans sur notre île natale et je ne le pardonnerais jamais à Tensei, il à bien se cacher, je le trouverais quoiqu'il arrive.

    Br
    ef, ces deux ans de vacances m'ont fait beaucoup de bien, surtout à east blue, le calme était au rendez-vous. Pas des gens voulant devenir des pirates, ni des brigands qui sème la pagaille contrairement à avant. Bah oui avant c'était à east blue que les pirates commençaient leur aventure et on était obligé de le traquer afin d'avoir la paix, en tout cas ce n'est plus le cas maintenant. Enfin plus le cas à Shell Town et Fushia vu que c'est les seules îles de east blue où je me permets de passer mes vacances de deux ans. Je n'ai pas reçu des ordres du gouvernement ni la marine depuis deux ans à part la triste nouvelle, la mort de l'amiral Goyah soit disant que c'est sayuki qui l'a tué, je ne pense pas. En tout cas ce sayuki est la copie de tensei, en caractère je n'en sais rien, mais, en action, ils sont exactement pareille.

    Pourquoi ? C'est simple, regarder les évènements d'Enies lobby et de Marie joa et vous allez comprendre. Dn plus un des mes informateurs m'a dit qu'il a vu sayuki et tensei se parler dans les îles célestes avant l'arrivée de ces évènements que la marine réussit à le gérer avec beaucoup de difficultés. Afin tout ce que je peux dire c'est qu'il y a un truc entre Le nouveau Yonkou et le chef de la révolution. Bref, pourquoi je pense à tout ça aujourd'hui ? Bref, oublions tout ça, je vais aller faire un petit tour au quartier générale de Shell town afin de voir un vieil ami. Je marchais tranquillement en sortant de ma chambre et je me dirigeais vers le QG de shell town, je sentais un peu d'agitation sur cette île. Commence si j'avais un mauvais pré-sensiblement. .... Bref, quelques instants plus tard, j'arrivais enfin devant le QG et c'est là qu'un marine m'interpella en me disant :

    « Vice-amirale Kenzaki !!! Y a gros problème, il y a de l'agitation sur l'île et il y a un pirate qui sème la pagaille, personne n'arrive à l'arrêter c'est comme s'il possédait plusieurs pouvoirs en même temps. Il a déjà terrasser un des nos groupes de soldats, pouviez vous nous aider à l'arrêter s'il vous plait ? »

    La question ne se posait même pas, voilà, qu'à une semaine avant la fin de mes vacances, un petit forban vient tout foutre en l'air. Celui-là il va vite retourner de la où il vient. Je m'équipais en portant mes équipements de la marine, je me maquillais comme d'habitude puis je coiffais mes cheveux, tout ça en, environ trente minutes et ensuite je portais mes gants noirs comme d'habitude et je me dirigeais vers l'endroit ou se trouvais ce forban, avant de m'en aller je répondis à celui qui m'avait interpeller en disant :

    « Bande d'incapable !!! Je m'en occupe tout de suite, prends une vingtaine de soldat et dirige toi vers le sud. Puis appelle marine ford, dit leur que je reprends ma fonction plutôt que prévu, d'ici une semaine je serais sur grandline. Merci ! »

    Celui-ci était plutôt sympathique et à vrai dire il n'avait pas trop le choix, ce que j'aimais chez lui ce qu'il n'est pas pervers comme les autres donc, je me dois d'être gentil avec lui. Bref, en ayant tous mes équipements, je me dirigeais vers l'endroit ou se trouvait ce forban. J'arrivais sur place et je voyais déjà le bazars que cet homme avait fait, son nom courait partout sur l'île de Shell Town, quelle humiliation pour la marine, ils ne sont même pas capable d'arrêter un petit soldat voulant jouer à être pirate ? Quelle honte !

    Les habitants courraient de partout ayant peur de cet homme en me voyant un gros silence se fit entendre, ça faisait du bien, je demandais à la marine de se retirer maintenant c'est moi qui va m'occuper de lui. Je regardais cet homme ayant plutôt un look bizarre et je m'avançais en sa direction tout en gardant le silence. Une fois que je me trouvais à environ cent mètres de lui, je lui lançais un sourire charmant puis je lui parlais en disant :

    « Tu sais que tu es sur notre territoire ? Tu veux jouer au mec voulant la liberté ? Désolé mais, tu es tombé sur la mauvaise île. Maintenant tout ce que tu as gagné c'est de te retrouver à impel down, non, je vais être gentil, tu finiras dans la prison de shell town. Je me présente Vice-amirale Kenzaki, ravi de faire ta connaissance jeune homme. »

    Ran Kyaku Gaichou
    Spoiler:
     


    grâce à mon pied, je lui envoyais une technique assez puissante et rapide, formant un air tranchant en forme d'oiseau. Dans la situation où il est, c'est plutôt dur d'esquiver après tout, la chance existe et peut sourire en sa faveur. Tout ce que je peux dire sur ce combat, ce qu'il ne durera pas longtemps, je m'en fous de qui le gagnera mais, il ne durera pas longtemps. Je vais attaquer fort afin de voir mon niveau après deux années sans entrainement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Cooper
Ron
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 16/09/2011

Feuille de personnage
Réputation:
23/100  (23/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Au secours c'est qui celle la   Dim 9 Oct - 15:10


A peine avais-je commencé a m'amusez avec les petit pions incapable que sont les soldats de la Marine, mais la partie n'était pas fini, les soldats que j'avais disons hypnotisée commençait a s'attaquer a la population, cela commençait a me gênée de plus qu'en deux ans je ne suis jamais tombé sur plus bête et affreux qu'eux...

Les gens criait au secours, les soldats essayaient de retire leurs mouvement barbare mais lorsque arriva une deuxième escouade sa commençait a se corsée. En effet après avoir pointer le long joujou vers moi ils se mirent a tirée, je rappela aussitôt mes pions qui vinrent me servir de bouclier humain. La Marine venait de sauvé un pirate, cette idée me fit rire mais pas pour longtemps car je vit la foule s'écarter pour laisser paraître une jolie jeune femme en tenue de Marine... QUOI ?! Une beauté dans la Marine mais ou va se monde, de plus qu'elle a l'air d'avoir du caractère la bourrique. Penchant ma tête légèrement vers la droite je voyais une vingtaine d'homme se cacher derrière ses jupons. Pour éviter de montré ma joie je me mit une carte sur le bout des lèvres et leva mon chapeau pour la salué. Celle-ci fit de même mais n'ayant pas de chapeau elle se présenta en tant que Vive Amiral du QG de la Marine, Une Jeune femme dans la Marine et de plus Vice Amiral sa commençait a sentir le garçon manqué... Mais bon que voulez vous après avoir prononcer sa longue phrase a faire trembler un mioche elle se mit a frappé violemment avec son pied et une masse d'air se fit sentir. Je tira rapidement une carte et tomba sur un Neuf de Trèfle. La chance, j'espère que sa suffirais et me lançant sur un coter pour esquiver, mais je fut tout de même toucher par cette masse, mon bras fut tailler légèrement. J'étais maintenant en rogne, elle venait de déchiré mon costard, ma tenue unique et magnifique. Après avoir esquiver, je me lança sur elle avec les dernier effet de ma carte, je réussi a passé a travers les masse de soldats se posant devant. Arriver face a elle je sortit ma simple dague et tenta de la frapper, mais deux soldat m'attrapèrent et me balancèrent sur le coter, je me releva et les tua rapidement en me jetant dessus. Je me mit a faire des cabriole en arrière et piochant une carte je tomba sur le Trois de Pique, et merde voilà que les cartes sont contre moi. Malgré cela je lança l'attaque, une petite bourrasque de vent a faire voler une feuille. Néanmoins un des soldats caché derrière s'envola. Je fut surpris et je commençait a me foutre de la Marine aussi incapable soit-elle. Mais bon après avoir vu la puissance de cette jolie demoiselle je commençait a paniquer car je me voyait en mauvaise posture. Une solution me vint a l'esprit, je piocha un carte et tomba sur le Roi de Pique, voilà de quoi me sortir de là.

Pluie de Plume Cards !

Plaçant ma carte au sol j'attendit les effets. Un blanc se fit entendre, mais tout a coup de la neige se mit a tombé, mais non pas de la neige des plumes ! Bizarrement lorsque les plumes tombèrent au sol et sur les gens se trouvant dans la zone, il furent tous prit d'une démangeaison, ils se grattèrent tous fortement et il finirent par s'arracher la peau et mourir, malheureusement je voyais encore la silhouette de la femme. Profitant de la situation je pris comme qui dirais la fuite afin d'établir une stratégie. Je m'étais planqué sur le toit d'une haute maison, je sais pas très bonne planque, mais l'air et le ciel a porté de vue m'aide a réfléchir. J'entendais au loin les Marine s'ordonnant les uns les autres d'aider les victimes. Je venait de tuer la moitier d'un quartier. Habituellement je n'aime pas faire de mal au innocent mais là, c'est différent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki D. Kenzaki

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Réputation:
40/100  (40/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Re: Au secours c'est qui celle la   Dim 9 Oct - 16:03


La vice amirale
L'homme mystérieux




    Dommage pour moi, je pensais encore profiter de mes deux semaines de vacances, enfin peu importe, je me suis bien reposer, il est temps de finir avec ce forban et ensuite je me dirigerais vers grandline, la base G8, bah ouais, j'irais rendre visite au chef qui est mon oncle. Une fois arrivée face à cet homme étrange, il me regardait avec des yeux aussi étrange tenait une carte dans la main tout en touchant à son chapeau qui lui aussi étrange. Décidément cet homme est étrange, il n'y a rien à dire la dessus. Je lui lançais mon attaque assez rapide et fatal, il réussi à l'esquivé grâce à une de ses cartes mais, l'attaque réussi à le toucher qu'à même.

    C'est quoi ces cartes ? Je ne piges rien moi ! Il se bas avec des cartes ? Comment ça ? Je ne vais pas tarder à avoir la réponse à ma question. Étant légèrement bléser d'un bras et son costard déchiré, l'homme commençait à prendre un air plutôt nerveux, c'est exactement ce que j'attendais. Qu'est-ce qu'il croit ? Que je suis ici pour m'amuser avec lui ? Hum … Ayant toujours une carte il se dirigea vers moi puis plaça sa carte sur le sol, ensuite il sortait une dague mais, deux soldats réussi à le faire reculer, que croyait-il pouvoir faire avec ce dague ? Hum … Il réussi à se relever et extermina ses deux soldats .. Bien fait pour eux, je les avaient dit de ne pas se mêler de ce combat mais, c'est plus fort qu'eux … Je me contentais de regarder la façon dont cet homme va se battre.

    En tout cas, si je voulais le battre je pense que j'en aurai fini avec lui depuis longtemps. Bref, après avoir fini avec les deux hommes de la marine, il préféra reculer en arrière que de m'attaquer directement. En utilisant de nouveau sa carte, il réussi à faire quelque chose que je n'ai pas très bien vu, ni compris, quelle est dont ce pouvoir bizarre ? Il utilisa encore une carte et prononça quelque chose, c'était surement une attaque et soudain des choses tombèrent du ciel, c'était quoi ça ? Soudain je voyais des plumes, des simples plumes … Tombèrent un à un … La première plume tombé sur une femme, est commença à se gratter de partout puis elle s'évanouiya, il faut pas que ces plumes me touchent … Soudain j'aperçus l'homme entrain de prendre la fuite, comme si j'allais le laisser faire. Il monta sur un toit et se cacha, comme si je ne le voyais pas, j'utilisais ma technique suivante :


    Soru

    E
    n moins de cinq secondes, je me trouvais à l'endroit qu'il était devant lui or, qu'il regardais derrière lui en croyant que j'étais toujours sur place. Je n'ai rien fait à part l'attraper par le bras grâce à mes gants en granit marin ses pouvoirs disparaissait il devenait tout mou, et c'est là que je pris la parole en disant :

    « Ou crois-tu allé comme ça ? »

    Celui-ci était étonné, je pouvais en finir avec lui mais, je ne voulais pas, je voulais seulement lui parler en allant dans la base de shell town. Sa technique avait disparut et plus de cinquante personne était déjà évanoui, il va falloir les soigné au plus vite. Tout en ayant mes gants et en l'attrapant, on se dirigeait vers le QG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron Cooper
Ron
avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 16/09/2011

Feuille de personnage
Réputation:
23/100  (23/100)
Camp: Pirate

MessageSujet: Re: Au secours c'est qui celle la   Dim 9 Oct - 16:28



Je regardais ce pauvre petit quartier plein de fumée, de sang et de cri. La douleur est la chose la plus radicale pour exprimer ses sentiments, mais s'exprimer par les douleurs est ce la voie a suivre ? Ce petit quartier paisible me fit repenser a mon enfance, là ou je grandit entouré de personne connaissant chaque jours la douleur. Ce n'était plus la peine d'y retourner tous avait péri, mais un pressentiment me faisait croire que la jeune femme était toujours en vie et qu'elle réaparaitrait tôt ou tard....

Justement lorsque je tourna la tête vers l'océan pour contempler le sublime mouvement des vague, je fut surpris de voir que le seul océan s'offrant a moi était la jupe d'une femme. Levant les yeux, je faillit tomber du toit en découvrant que la Marine m'avait retrouvé, mais bon faut dire que se cacher sur a un toit a la vue de tout le monde n'est pas ce qu'il y a de mieux. Enfin bref', je la regarda droit dans les yeux, puis mes yeux allèrent vers sa jupe, puis vers ses yeux, puis vers sa jupe et vous savez quoi ?! Encore ses yeux qui sont si magnifique a la lueur du soleil couchant. J'était sous son charme jusqu'au moment où elle m'attrapa le bras et je me sentit mal, mes yeux vacillait d'amour et mes forces me quittaient. Ma tête tomba, et pourtant il faillais que j'avance traîné par l'amour de ma vie. Je me réveilla sur une chaise dans une salle isolée de tout... Et oui cette garce au visage sublime et au caractère dure a cuire m'avait enfermé a Shell town s'en surveillance, je commençait a avoir de plus en plus pitié de la Marine. Instinctivement je pris un Valet de coeur et l'utilisa sur le gardien au bout du couloirs, celui-ci vint a ma cellule et l'ouvrit. Une fois sortit je suis brisa la nuque pour assurer mes arrières, je longea le couloir prit une porte et je tomba sur un bureau où se trouvait huit soldats que je n'eu pas de mal a exterminer. Je sortit de la Prison et me dirigea vers le port, je regarda la mer, le vent soufflait dans mes cheveux. C'était décider, je devais partir et avant de voler une embarcation je prit soin de placé des carte de pique tout le long du port, après avoir tout placer je pris la mer a bord d'un simple embarcation de transport et une fois au large les cartes explosèrent et le port sauta et tout les navire au alentour coulèrent...[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au secours c'est qui celle la   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au secours c'est qui celle la
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LA TARTE AUX EPINARDS (comme celle de ma mère)
» CHATBOX DE SECOURS.
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» La seule amitié qui vaille est celle qui naît sans raison.
» Abstracly, tu es celle avec qui je veux partager ma vie..[ Abstracly]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Millénium :: Le Role Play :: Les quatres océans :: East Blue :: Shell Town-
Sauter vers: