One Piece Millénium


 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tsubaki D. Kenzaki

Aller en bas 
AuteurMessage
Tsubaki D. Kenzaki

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Réputation:
40/100  (40/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Tsubaki D. Kenzaki    Ven 29 Juil - 14:11


Nom: Tsubaki

Prénom : Kenzaki

Surnom: Ikuji

Sex: Feminin

Age: 32 ans

Taille: 1m 85

Poids: 65


Race: humain

Grade: Vice amiral

Styles de combat: Elle détient une arme en granit marin, elle maitrise le Rokushiki du cp9 ainsi qu'elle possède un épée.

Fruit du démon: //

Objectif: Arrêter tensei à poursuivre sa révolution ainsi qu'ahmato & servir la marine.



Psychologie: (État psychologique de votre personnage, ses gout, ce qu'il aime, ce qu'il n'aime pas,... Minimum 5 ligne)




    Lorsque nous vivions dans un monde si cruel et élevé par la Piraterie et la violence, il n’y pas de place pour les faibles, les rêveurs et les peureux. Parce que les morts étaient nombreux et soudains, il a fallut se détacher de tous et ne plus les considérer que comme des équipiers, le mots amis disparut dans des souvenirs effacé. Des rêves, des désirs, elle en avait. Mais, tous furent détruits par le régime de l’époque mais elle ne s’en faisait pas car ce n’était pas d’une grande importance selon elle. C’était grâce à sa volonté de fer qu’elle réussit à tout laisser derrière elle sans y revenir. Elle voulut aller vers l’avant au lieux de toujours tout ramener avec elle tel un fardeau. Était-ce pour cela qu’elle était partit ? Ou était-ce parce qu’elle était partit qu’elle est devenue ainsi ? Mystère bien épais, pour sa personne aussi. Elle changeait tellement qu’elle avait oubliée, qu’elle n’y avait pas même fait attention. Kenzaki était ainsi. Elle savait ce qu’elle désirait et y parvenait toujours, par quelques moyens que se soit. Défier les autres, défier la nature et le commun des entendements étaient dans sa nature. Mais parfois, par des nuits froides et silencieuses, lui arrivait-elle de douter ? Jamais sur ce qu’elle était en train d’entreprendre car Kenzaki a toujours et sera toujours confiante et sur d’elle. On lui avait appris à se méfier de tout, et à vivre avec cette continuelle pression sur chacune de ces décisions. Kenzaki a toujours eu une très grande confiance en elle et c’est ce qui la pousse à continuer.

    Toujours des promesses. L’amour n’étant qu’un mystère et pouvant être qu’un comédie et du faux, personne ne pourra jamais vraiment profiter des sentiments de cette femme, personne ne pourra même la toucher sauf s’il est suicidaire à moins d’en avoir la permission. Elle n’a jamais aimé les promesse et n’a jamais vraiment apprécier que quelqu’un lui promette quoi que ce soit car en qui faire confiance dans ce monde ? La plus part son des traitres, comme son frère Tensei et des lâches, comment peuvent-ils promettre quoi que ce soit ? Elle, personne n’osera la posséder. Pas d’amour, pas de promesse. Ce n’est pas parce que les hommes n’en veut pas, c’est bien parce qu’elle préfère rester libre et loin de ces pervers qui ne veulent jamais tout en même temps ce qui comprends le corps, l’esprit et les émotions, certains ne cherchent que le corps des femmes et c’est ce qu’elle déteste chez ces enfants qui ne savent pas ce qu’ils veulent. De nombreuses fois elle fut rejeter par l’agente masculine de nombreuses fois son cœur fut écrasé par des baratineurs dans leurs genre qui osaient repartir chez leurs femmes après avoir abusé de Kenzaki. De ces horribles mensonges, une affreuse personnalité s’était créée à mesure que le rejet s’opérait. Les histoires de prince et de princesse, d’amour et d’émotions, de coup de foudre et de mariage. Rien de tout cela lui mettait un sourire au visage. Lorsque l’on a peur de souffrir, on fait en sorte de ne plus jamais souffrir en sacrifiant ce qui nous fait le plus mal même c’est quelque chose d’essentiel. Elle n’est plus la jeune fille quelle était autre fois, elle a trente-deux ans, toujours célibataire et un cœur en lambeau cousu de fils noirs voulant représenter le mal que tous ces hommes lui avait fait. Ne cherchant point de façon de se venger, elle préféra la fuite pour se recueillir et changer. Kenzaki était vielle maintenant, même si elle était en pleine santé, elle ne se sentait plus comme avant. Elle s’était lassé de toutes ces promesses, de ces tendresses, de ces hommes qui passaient entre deux draps pour partir à la guerre le lendemain matin sans revenir. De tous ces enfants qui prétendait pouvoir la posséder et qui mourraient, oubliés.


Physiologie: Comment est votre personnage?





    Kenzaki qui maintenant différemment à lorsqu’elle était plus jeune, voir enfant, elle a ce qui lui manquait le plus, une apparence personnalisé et à elle. Avec le temps, elle apprit à accepter que son état semi-divine lui monta à la tête et elle n’a plus honte de le dire maintenant. Elle aime ses formes, ses couleurs, ses balancements et ses proportion, peut-être bien qu’au fond, elle n’a jamais vraiment été si moche qu’elle le prétendait. Ainsi, plus que le temps avançait, plus que la jeune marine avait de temps de s’occuper de son corps afin de bien l’entretenir pour le garder jeune et en santé. Pour sa pure satisfaction d’enfant, cette femme laissa allonger sa chevelure flamboyante sous des reflets auburn, ils éblouissent. Époustouflante pagaille, délicatement ramenée en un chignon dérisoire Ils expriment toute sa liberté. Kenzaki adore sourire et il est surtout agréable de sourire lorsque notre bouche est parfaite. Le sourire de cette femme est quelque chose de doux et de mystérieux, il attire les regards et les gardes prisonniers entre ses divines lèvres d’ange. Il est fin et délicat, mais comme toutes belles choses, il a un double sens. Cette magnifique bouche peut très bien embrasser comme elle peut cracher. Kenzaki a également plusieurs sourire : Il y a celui qui l’amuse, celui qui l’attendrit, celui qui exprime son désir, celui qui trombe ainsi que celui qui ment. Ses lèvres s’étirent doucement pour laisser découvrir ses dents magnifiquement blanches et droite, à peine car il est inconvenant de les montrer entièrement. Mais tout est dans l’expression de l’étirement. A demi, franchement, rehaussé. Tous ces adjectifs qui modulent le sourire et donnent sa vraie signification. L’autre chose qu’une femme affectionne beaucoup sur elle-même dont Kenzaki en particulier, ce sont ses yeux.

    Ceux qui pleurent souvent, de joie comme de tristesse, ceux qui se souviennent d’évènements sanglants et horribles, ceux qui séduisent tant les hommes en un seul regard. Ce qui est dommage avec les yeux de Kenzaki, c’est qu’ils montrent toujours ce qu’elle s’efforce de caché contrairement à son sourire mal-saint. Certains bon lecteurs peuvent voir jusqu’au plus profond de son âme car celle-ci n’est pas très fermée et ni très bien cachée. Espièglerie qui se traduit par un reflet métallique vif et passager. Fierté par une lumière permanente proche de la pupille. Et amour, plus profond, englobant toute l’iris, qui fait des vagues dans la couleur de mes yeux. Kenzaki se vêtit de vêtements légers, même très car elle tient à montrer ses formes aux gens. Elle porte une robe moulante et sexy de couleur bleu océanique. À son décolleter versant sur la magnifique et généreuse poitrine se trouve un filage avec de large tous cousus à sa robe. Une fermeture éclaire se trouve dans le haut de la robe de madame arrêté à la ceinture blanche que celle-ci porte au-dessus de ses haches. Cette courte robe se sépare en deux au dessus de sa magnifique cuisse gauche recouverte d’un bas de niellons troué. Du bout de ses oreilles jusqu’au haut de son mollet. Aimant se comparer aux autres afin de montrer que son physique est le plus magnifique, cette ninja n’hésite pas à viser haut et même peut-être à complexer certaines femmes.

Biographie :(Racontez votre histoire, votre enfance, vos acte qui vous on fait connaitre, la vois que vous avez choisie,... Minimum 10 ligne)


.: L'enfance :.


    Une enfance inoubliable : Il y a de cela 24 ans je vivais dans east blue, plus précisément sur l'île de fushia. Je vivais avec mon père, ma mère et mon frère tensei. Nous étions très pauvres, on mangeait presque rien, pour nourrir notre famille, mon frère et moi allons toujours chasser les animaux de la forêt etc... J'avais à pend step ans et mon frère neuf-ans, notre père était vieux et avait un projet c'était de fonder son propre île « L'île des Tsubakiens », je ne sais pas comment mais, son rêve est devenu réalité. Quand cette île fut créé, nous étions largement moins pauvre, mon père dirigeait cette île qui était sous la surveillance de la marine. Et aujourd'hui j'ai l'impression que la journée va être très longue, une journée pas comme les autres, ma prédiction ne se trompe jamais. Il était heures du matin, mon père m'appela en disant que nous devions quitter cette île au plus vite, quelque chose de terrible allait ce passé, quoi ? Je ne sais toujours pas mais, cette pré-sentiment je l'ai eu depuis tout à l'heure. J'appelais mon frère pour quitter l'île, malheureusement il ne fait qu'à sa tête, il refuse de venir avec moi et il dit qu'il restera près de notre père quoi qu'il arrive, s'il devait mourir, il mourra avec lui. Il ne changera jamais, il m'a même donné envie de rester donc, pour la première fois nous avons désobéit à notre père et quant à notre mère elle est absente, elle voyage sur grandline. Soudainement quatre navires de guerre accostèrent sur l'île en disant que notre père est condamné à mort. Je commençais déjà à chialer mais, mon frère lui il disparut en entendant cela. Pourquoi ? Il veut surement protéger sa peau ? Non mon frère n'est pas comme ça, il a surement une idée derrière la tête.

    Soudain mon frère arriva avec ses amis tous armée, je le savais, il est toujours aussi têtu, quant à moi je ne savais pas quoi faire, lui il mangea quelque chose d'énorme, une espèce de fruit bizarre et dit aux soldats de a marine de se casser sinon il va les anéantir, oser défier le gouvernement ? C'est une chose que je ne ferais jamais, j'adore le gouvernement, ils font que du bien dans ce monde mais, pourquoi il veule tué mon père ? Soudain j'appris que mon père était un pirate très dangereux dans le passé et c'est pour cela qu'ils veulent l'exécuter, maintenant je comprends et je ne peux malheureusement rien faire. Un ami de tensei tira un boulet de canon sur le navire de guerre et soudain un homme armée avec une tête horrible descendait du navire et tua celui-ci sur place, c'était horrible. Tensei était en colère, je ne l'avais jamais vu comme ça, soudain notre île se fissura peu à peu c'est dû au fruit que mon frère avait mangé surement un fruit du démon même si je ne connaissais pas grand-chose là-dessus. Il tua le mec qui avait tué son ami ainsi tous les soldats marines voulurent tué tensei. Il était temps de me rebeller, je pris un bateau et je quittais l'île, en étant sur la mer je coulais tous ses navires de guerres et mon frère tua tous ceux qui sont sur terre, nous n'avons pas eu le choix même si mon geste est un crime impardonnable. Nous étions enfin en paix, plus de combat, plus de marine, ni des pirates mais, mon frère décida de devenir un révolutionnaire même s'il n'avait que neuf-ans et quitta l'île. C'était triste son départ. Après cela mon père se rendit à la marine et fut exécuté, à partir de ce jour j'avais une haine envers la marine même si c'est bien ce qu'il méritait. Que faire ? Je suis toute seule maintenant, ma mère n'est plus là.

.: L' Adolescence :.




    Dix ans plus tard ... L'île était tout calme, je vivais dans la haine et la tristesse que soudain ma mère arriva et en apprenant la mauvaise nouvelle elle décida de se révolter. Ma mère m'a dit qu'il y avait deux sortes de personnes dans le gouvernement, l'un c'était la marine qui fait que d'obéir à des autres de leur supérieur et l'autre les dragons célestes, c'est même eu qui sont tués mon père avant que la marine l'exécute. Ces dragons célestes sont des types horribles qui ne connaissance rien à la vie, tous ce qui les intéresses c'est la richesse même s'ils sont des bourgeois, il n'hésite pas à tuer les innocents. Ce sont des êtres répugnant et j'ai vraiment l'envie de les écraser mais, malheureusement ils sont sous la protection du gouvernement, pourquoi ? Je ne sais pas mais, je ferais tous ce qu'il faut pour qu'ils soient tous tué ou exécuté par la marine, ils n'ont pas le droit de nous faire souffrir comme ça. Soudain tensei arriva sur notre île pourquoi ? Je ne sais toujours pas mais, je ne vais pas tarder à le savoir. Il avait 18 ans et moi 16 ans maintenant. Nous avons grandi et beaucoup changé, il est devenu plus beau qu'avant mais, en le regardant on aperçoit toujours que sont visage est remplit de haine, tout comme d'ailleurs. Il est venu pour deux raisons, l'une c'était de m'entrainer et de me rendre fort et l'autre c'est de dire a dieux à notre mère. Il avait un équipage, une petite équipage révolutionnaire et sa tête a été mise à prix de dix million de berrys c'était énorme pour un adolescent. Il m'entraina pendant un mois et me confia une sabre d'exception, il me demanda d'apprendre à couper l'acier, si je réussissais cela, je serais enfin forte, très forte. Après un mois d'entrainement, il nous quitta, ma mère l'encourageait à continuer d'être un révolutionnaire étant donné qu'elle aussi était une révolutionnaire.

    Mon père était un pirate, mon frère un révolutionnaire, ma mère une révolutionnaire et moi, seul moi je suis du côté de la justice, même avec toute cette haine, je n'oserais jamais affronter la justice mais, un jour je tuerais tous les dragons célestes et je capturerais mon frère pour qu'il change de voix, c'est mon rêve le plus cher. Après le départ de tensei, nous vivons toujours avec autant de tristesse et nous nous entraînâmes très dur pour réussir nos rêves. Soudain en plein nuit un navire accosta sur notre île c'était un navire de guerre et il était commander par un dragon céleste qui avait l'intention de détruire notre île, plutôt de la prendre étant donné que notre île elle offrait beaucoup de matières premières à la population et on dit même qu'il y avait une richesse cachée même si je n'en crois pas à cette histoire. Bref, quand ce dragon céleste descendait de son navire tout le monde se mit à genoux sauf ma mère et moi, nous avions eu un regard remplit de haine soudain, ce dragon céleste tira sur ma mère, elle tomba par terre et quelques secondes plus tard elle mourut. Je n'ai leur pardonnerait jamais, je le tuais à son tour avec mon sabre et soudain toutes la marine attaqua notre île, les maisons étaient tous brulé, la population tous tué, sauf mon petit-frère et une amie, où femme à tensei était en vie. Un bateau de marine accosta de nouveau sur l'île cette fois-ci c'était un amiral nommée Hizamo, il me prit dans son navire et voulait à tout prit que je travaille pour la marine. Je ne sais pas comment remercié cet homme car, maintenant que je suis dans la marine, j'ai largement plus de chance d'accomplir mon rêve.

.: Étant dans la marine :.





    Maintenant je faisais partie de la marine donc, un quart de mon rêve est exaucé. J'allais de temps en temps dans notre île pour voir mon petit frère avec la femme de tensei, oui la femme de tensei. Il nous avait caché qu'il avait une femme, même qu'elle à un enfant, cette enfant s'appelle ahmato. Pourquoi il m'a caché cela pendant deux ans ? C'est impardonnable, en tout cas je suis très motivé pour le capturer maintenant, je ne le donnerais pas à la marine mais, je lui ferais changé de camp, il n'a pas le droit d'être révolutionnaire enfin si mais, s'il fait cela il devrait m'affronter et je ne pense pas que c'est ce qu'il désire le plus. Bref, aujourd'hui j'ai une vie de voir mon grand-frère et de lui faire le morale mais, comment faire ? Il a été mise à prix à 35 000 000 de berrys donc, s'il voit quelqu'un de la marine je pense qu'il ne cherchera même pas à discuter. Il a une sale caractère, j'espère qu'il changera un jour et comprendra que la révolution n'était pas la bonne voix. Je pris mon navire avec mes soldats qui n'arrêtaient pas de me mater, tous des vieux pervers mais, après une bonne leçon il n'ose même plus me regarder, ils savent ce que je suis capable de faire quand ils me regardent, à partir de maintenant. Soudain je décidais d'accoster sur l'île de fushia pour une petite visite avec mes hommes. De loin je sentis une présence que je ne peux en aucun cas l'oublier en allant de plus près j'aperçus tensei, il se rapprocha de moi et me fit un câlin, c'est étrange, ce n'est pas dans son genre de me faire de câlin, mes soldats avaient tous leurs armes pointés sur lui et près à tirer, ils savaient que c'était lui tensei, le rêve des révolutionnaires. Je leur ordonnais de baisser leurs armes même s'ils n'étaient pas d'accord, tensei terrassa tous ces soldats et me demanda de m'asseoir, je m'assis et soudain il me parla avec un regard féroce et dit :

    « Alors, Kenzaki, tu as décidé de prendre le chemin qui te mènera en enfer ? Je ne peux pas te le pardonner, ni père, ni mère te le pardonnera crois-moi. Si tu essayes de te mettre en travers de mon chemin, je t'écraserais, tu m'as bien compris ? »

    Je ne m'attendais pas à une autre réaction que celle-ci. C'est tensei quoi. Je comprends ce qu'il récent en me voyant comme ça mais, c'est la vie. Je ne savais pas trop quoi répondre en tout cas j'espère qu'il ne sous-estime pas, je suis devenu fort, peut-être qu'il est le chef des révolutionnaires mais, moi je suis sur le point d'être une vice-amiral comme mon grand-père d'ailler. Je le regardais avec mon nouveau visage et mon nouveau corps très sexy et je lui dis :

    « Écoute tensei, tu as choisi cette voix, je ferais tout pour te mettre dans le droit chemin, c'est juste une question de temps. Mes hommes ne t'ont rien fait pourquoi les tués ? C'est parce que tu as une envie de me frapper mais, tu te retiens ? Dans ce cas ne te retiens pas, moi aussi je ne te le pardonnerais pas, si tu étais là, maman ne serait pas morte parce que tu as un pouvoir très dangereux et que tu l'aurais sauvé contrairement à moi. N'oublie pas, la mort de maman est de ta faute donc, casse-toi maintenant, je ne veux plus te voir jusqu'à ce que je trouve le pouvoir pour t'arrêter. »

    Je suis allé trop forte certes mais, il fallait que je dise cela sinon je ne réussirais jamais à lui faire peur même si je doute qu'il a eu peur là. Il se leva et me fixa avec un regard féroce comme tout à l'heure puis dit à son équipage de bouger, ils partirent de l'île, je savais qu'il ne pouvait pas me touché, il tient trop à moi ainsi que moi mais, je sais aussi qu'il peut me tuer à n'importe quelle moment si je me mets à travers son chemin enfaite il est très imprévisible. Bref, il temps de partir, ces hommes moisie je n'en voulais pas, je pris mon navire et je quittais l'île. Je me rendis sur grandline afin de capturer tout les hors la lois et ainsi que de devenir bien plus forte car, je ne sais pas quand mais, il y aura un combat mortel entre moi et tensei, peut-être qu'il me tuera ou peut-être le contraire ? Difficile de deviner ...

Comptez-vous être actif ? :Non pas très envie Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsubaki D. Kenzaki

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 29/07/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Réputation:
40/100  (40/100)
Camp: Marine

MessageSujet: Re: Tsubaki D. Kenzaki    Ven 29 Juil - 18:42


  • Désolé de double post mais, je post pour dire que j'ai fini ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goyah
Admin/Le Fou
avatar

Messages : 322
Date d'inscription : 30/10/2010

MessageSujet: Re: Tsubaki D. Kenzaki    Ven 29 Juil - 21:23

Fiche validée !

Mais tu seras le dernier personnage à maitriser le Rokushiki en dehors du CP9.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onepiecemillenium.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tsubaki D. Kenzaki    

Revenir en haut Aller en bas
 
Tsubaki D. Kenzaki
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Namiko Tsubaki [Gryffy]
» Tsubaki(Je suis une victime dans cette histoire.) [Accepté]
» • Le legendaire Tsubaki Tensei !
» Entrainement collectif (PV Soul Eater ; Maka; Tsubaki)
» De [Kohaku Junko] à [Kumako Tsubaki] - Conversation n°1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
One Piece Millénium :: Départ en mer :: Fiches personnages :: Fiche Validée-
Sauter vers: